Accueil » Ryanair ouvre sa deuxième base française à Bordeaux

Ryanair ouvre sa deuxième base française à Bordeaux

Ryanair a célébré le 3 avril 2019 l'ouverture de sa base bordelaise et le lancement de 29 lignes, dont 20 nouvelles liaisons, dans le cadre de son programme d’été 2019.

3.04.2019

Ouverture de la base aérienne Ryanair sur le tarmac bordelais en présence de Yann Delomez, responsable vente et marketing France, Benelux et Maroc chez Ryanair et Pascal Personne, directeur de l’Aéroport de Bordeaux. © ABM

Dans un premier temps, Ryanair base deux avions à Bordeaux. Un troisième est prévu avant la fin du programme Eté a annoncé Pascal Personne, le président du directoire de la SA Aéroport Bordeaux-Mérignac. 8 nouvelles lignes sont d’ores et déjà programmées pour la saison hiver 2019. https://www.aerobuzz.fr/transport-aerien/ryanair-et-bordeaux-un-prometteur-mariage-de-raison/...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

12 commentaires

  • maricel varon

    Air France a plus de soucis a se faire que Volotea car la compagnie nationale n’a pratiquement pas de vols au depart des aeroports secondaires, ca va encore syphoner les liaisons avec Paris.

    • peter

      Air France est morte née depuis 20 ans sur le marché domestique. Seuls des PNT syndicalistes d’AF, futurs retraités, en tireront 3 gouttes de jus du citron qu’ils ont laissés pourrir, afin de se dorer la pilule au soleil de la cote d’azur, tandis que leurs enfants deviendront les esclaves de la mondialisation et dont AF fera les frais en mourrant à petit feu !

  • Martine

    Avec sa flotte hétéroclite de vieux 717 et A319 usagés, Volotéa ne fait pas le poids, d’ailleurs personne ne fait face sauf les compagnies capables d’économies d’échelles.
    Avec une flotte de 450 machines du même type, la ou RYR s’est installé, les concurents ont mordus la poussière et l’herbe a du mal à repousser.
    Et puis au moins chez RYR, un CDB gagne correctement sa vie.
    Volotéa pourra toujours astiquer du MPL CFR MPL en attendant.
    Pour le reste, la messe est dite, ce n’est qu’une question de temps.

  • HG

    Seul le pilote ne rigole pas sur la photo !

    • Arès

      Il ne fait pas la gueule non plus, et avec 3 barrettes c’est le copi. Le pilote c’est le baraqué, à gauche du copi sur la photo, tenant le panneau. Et pour info, c’est 4 barrettes qu’il a.

      • HG

        Ares,
        C’est un pilote quand même, non?….le nombre de barettes comme vous dites n’a aucun rapport . Ma remarque annodine était en rapport à tous les autres qui rigolent, point.

  • HG

    La compromission des élus locaux est sans limite…..ce n’est pas nouveau.

    • Arès

      L’éternel  » tous pourris », vient toujours au secours de ceux qui n’ont aucun argument à avancer, preuves à l’appui. Par contre, si vous avez de quoi impliquer des élus locaux, faites-le, vous rendrez service à l’intérêt général.

  • Martine

    L’arrivée de Rynair à BDO sonnera le glas tot ou tard pour Volotéa.

    • Arès

      Bienheureux que vous ne dirigiez pas Volotea, car avec vous on s’enfuit aux premiers bruits d’armures de l’ennemi… . Ryanair est un nouvel acteur de l’aéroport, et un nouveau concurrent de la trentaine de compagnies qui y opèrent déjà, et qui ne manqueront pas de réagir à cette nouvelle offre, comme cela ce fait partout, dans le monde économique.

      • Martine

        Avec sa flotte hétéroclite de vieux 717 et A319 usagés, Volotéa ne fait pas le poids mon ptit bonhomme, d’ailleurs personne ne fait face sauf les compagnies capables d’économies d’échelles.
        Avec une flotte de 450 machines du même type, la ou RYR s’est installé, les concurents ont mordus la poussière et l’herbe a du mal à repousser.
        Et puis au moins chez RYR, un CDB gagne correctement sa vie.
        Vous pourrez toujours astiquer du MPL CFR MPL en attendant.
        Pour le reste, la messe est dite, ce n’est qu’une question de temps.

  • Savons la dignité du travail

    Bonjour,
    Je ne comprends pas pourquoi on soutient cette entreprise qui ne considère pas son personnel, pouvant même être considéré comme des esclaves. Je boycotte ce lowcost au système commercial malsain. ABE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.