Accueil » Trafic passagers en hausse de +11,23% à Caen-Carpiquet en 2019

Trafic passagers en hausse de +11,23% à Caen-Carpiquet en 2019

En 2019, l’aéroport de Caen a réalisé l’une des plus fortes progressions de trafic en France, sous l’impulsion de deux compagnies, Air France Hop et surtout Volotea qui contribuent à étoffer l’offre de destinations au départ de la Normandie.

9.01.2020

La low cost espagnole Volotea pourrait rapidement faire jeu égal avec Air France sur l'aéroport de Caen-Carpiquet. © CCI Caen Normandie

L’aéroport de Caen veut convaincre les normands qu’ils n’ont plus besoin de passer par Paris pour voyager. C’est un fait, que ce soit pour les voyages d’affaires ou les déplacements privés, l’offre continue de se diversifier. Même si la décision d’Air France Hop d’arrêter ses lignes sur Genève, Pau et Toulouse est regrettée, les motifs de satisfaction sont multiples.

Caen est connecté au hub eurorégional d’Air France à Lyon. En 2019, cette liaison a représenté plus d’un tiers de l’activité globale de la plate-forme avec 111.624 passagers (+4,53%). Air France propose 100 sièges sur Lyon 3 fois par jour en lieu et place de 70 sièges.  A noter qu’à partir du mois d’avril 2020, Volotea proposera deux vols par semaine (lundi et vendredi) à destination de Lyon.
 Concernant l’été 2020, le programme sera semblable à 2019 vers Ajaccio, Bastia, Figari avec renforcement des vols Toulouse et Marseille pour la compagnie Volotea et vers Ajaccio, Calvi, Figari et Nice pour Air France Hop. Près de 73.000 normands ont pris l’avion à Caen pour se rendre en Corse, en 2019.

La répartition du trafic passagers à Caen-Carpiquet en 2019

Air France Hop154.796 passagers51% de part de marché
Volotea128.49542%
Flybe17.5866%
Autres3.5261%
Total304.769100%

 

En 2019, 680.000 € ont été investis dans la mise en conformité Schengen aux postes frontaliers et la création de bureaux pour favoriser l’activité économique des locaux.

Une étude sur le monitorage du bruit et de l’air a également été menée en 2019, afin d’objectiver l’impact de l’activité aéroportuaire sur son environnement immédiat.
 En 2020, les travaux continueront au sein de l’aéroport : réfection des parkings avions, mise aux normes du parvis de l’aérogare mais aussi la création d’un cheminement piéton entre les parkings.

L’année 2020 sera également marquée par le renouvellement de la Délégation de Service Public (DSP) relative à la gestion et à l’exploitation de l’aéroport Caen-Carpiquet. L’actuelle DSP prendra fin le 31 janvier 2021. Cette procédure de DSP concerne les 4 aéroports normands pour lesquels les collectivités locales ont choisi de confier la gestion à un délégataire unique, dans une logique de complémentarité. Une illustration de la recherche de cette complémentarité se retrouve dans une volonté de privilégier sur la plateforme de Caen les liaisons à vocation économique, la ligne vers Palma de Majorque est transférée vers Deauville.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.