Accueil » Le meeting de la Ferté Alais sur le fil du rasoir

Le meeting de la Ferté Alais sur le fil du rasoir

Au sol comme en vol, des tableaux racontent une page d'histoire. Ici, des pilotes américains attendent l'ordre de décollage. © Ph. Chetail - Aérobuzz

La 45ème édition du meeting aérien de la Ferté-Alais (3 et 4 juin 2017) marque le grand retour d'Air France en clôture d'un spectacle de près de 5 heures, à couper le souffle. Se renouveler est le challenge auquel est confrontée chaque année l'Amicale Jean-Baptiste Salis, organisatrice du plus grand show aérien français. Mais ce n'est pas le seul défi qu'elle doit relever : l'inflation des coûts de sûreté et de sécurité (140.000 euros en 2017) conjuguée à la désertion des grands partenaires historiques est devenu un casse-tête.

Cyrille Valente préside depuis 7 ans l’Amicale Jean Baptiste Salis, c’est donc la 7ème fois qu’il endosse la lourde responsabilité du meeting annuel du plateau de Cerny, devenu en 45 années successives, l’un des plus grands spectacles aérien dans l’hexagone et bien au-delà. A la tête d’une quinzaine de « chefs de services » bénévoles engagés dans la préparation, il va prendre en charge tout ce qui fait qu’une manifestation d’une telle importance peut avoir lieu : le « politique », le « financier » et la « logistique »...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

16 commentaires

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour,
    J’ai assisté au meeting de la Ferté et comme d’habiture super et bravo aux organisateurs. Une question en espérant une réponsed: lors de la démo d’un planeur superbe musique qui était diffusée pendant celle-ci Pourriez vous me dire son titre ou son interprèteMerci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
  • bonjour tres beau spectacle bravo a vous tous mais tres décu par le tarif parking 2018 camping car beaucoup trop cher 40 euros avec attente le vendredi soir terrain non entretenu ; herbes non coupées aucun service ; j’étais fervent de ce meeting depuis de nombreuses années mais pour 2018 ; le montant de 40 euros ne me semble pas justifié du tout ; ce sera donc sans moi

    Répondre
  • Les coûts de sécurité (entre-autres, bien entendu) ont récemment eu raison d’un petit aéroclub alsacien, organisateur de meetings de longue date (très souvent avec la participation des plus beaux avions de l’AJBS) …
    Malgré un plateau exceptionnel, une météo favorable et une affluence record, cette association n’est pas parvenue à équilibrer les comptes de sa dernière manifestation.
    La mort dans l’âme, elle a dû se résoudre à fermer ses portes et à disparaître après plus de trente années d’existence … Triste fin …

    Répondre
  • par Pilotaillon de première classe

    Principe de précaution encore et toujours…
    Ou mettre le curseur ? Comment ne pas épuiser les bonnes volontés. Je vois dans cette situation une schizophrénie française. « Je veux du spectacle et en même temps je suis assuré (et contribue tous les jours) par un système qui me surprotège ». Assurances, judiciarisation,… un monde dominé par des « experts du risque », pouvoirs publics, avocats ou actuaires.
    Soit collectivement on accepte un niveau raisonnable d’engagement, soit tout deviendra complexe et donc édulcoré, normalisé, expertisé, garanti en quelque sorte, au prix d’un coût croissant.
    Sauf que la vie, les aspirations individuelles se portent vers la sensation de liberté, de créativité : cherchez le hiatus.
    Bravo à tous, du plateau de la Ferté et de partout en France qui persistent, dans ce climat qui a de quoi refroidir. Même les plus aguerris.
    PS : « n’ayez pas peur de vous tromper » est un des principaux messages donnés aux futurs entrepreneurs…
    Période décidément étonnante, vraiment !

    Répondre
    • Tu l’as bien dit pilotaillon… mais je refuse de marcher dans la combine.. je continuerai quand même les meetings.. Les principes: » appuyons nous dessus, ils finiront bien par s’écrouler »….. c’est pas de moi…

      Répondre
      • par Pilotaillon de première classe

        En tant que spectateur, et parfois « pilotaillon » que je peux être en référence aux experts qui présentent les machines en meeting, je tire mon chapeau aux équipes qui choisissent de surmonter les obstacles pour maintenir des meetings, des machines en état de vol, etc…
        Je ne prétend qu’une seule chose. Nos avons tous en main (pilotes, spectateurs…) de pousser à ce que les réglementations soient suffisantes mais pas excessives. Cela peut éventuellement amener à se positionner face aux lobbys des ceux qui profitent de l’argument « risque » pour gagner toujours davantage, ou tirer le parapluie, au dépend de l’action des passionnés et souvent bénévoles.
        Il me semble qu’il faut trouver le bon équilibre entre les ce qui se passe de raisonnable sur le terrain et les règlementations soutenues par des travaux d’experts « qui garantissent le risque ».
        Simplement.

        Répondre
    • Il n’y a aucune « surprotection » dans la réalité, de plus : en cas de coup dur, le remboursement est très minimum, malgré des polices et primes de plus en plus élevées (coût croissant). C’est une pompe à finances qui tire sur la corde le plus possible, en jouant sur l’industrie de la peur… Des avions, ça tombe et ça tue, c’est bien connu… Sauf qu’il s’agit toujours du moyen de transport le plus sûr, on ne le répétera jamais assez.
      Pour reprendre vos termes : « n’ayez pas peur de vous tromper » est un des principaux messages donnés aux futurs entrepreneurs…, mais à la première erreur, ils sont morts !
      A 30 ans, ils sont trop jeunes, et à 35, trop vieux !
      Période décidément étonnante, vraiment !

      Répondre
  • par nono le mecano

    encore merci a tous les acteurs de ce meeting fabuleux, qui me laisse des souvenirs forts, dont le passage de l’ avion aux manches de motoculteur (def Concorde de mr Chabbert)et le silence assourdissant qui a suivi le passage et la descente dans la vallee de l’A 300 d’ Air inter….pour reapparaitre ensuite. ouf! ……
    spectacle toujours extraordinaire.
    MERCI.. et longue vie au meeting, et a ce lieu superbe.

    Répondre
  • perso, j’y vais depuis 1993 avec 2 manqués ….
    garder le nez en l’air pendant un apres midi , allongé dans l’herbe pour eviter le torticolis … oublier ses soucis , au moins un week-end ….
    merci aux organisateurs et aux rampants que l’on oublie qui font que ce week-end est magique pour les fanas comme moi

    Répondre
  • Un petit souvenir personnel : lors d’un meeting de La Ferté, j’étais assis à la tribune noire de monde. A la fin de meeting, je laisse tranquillement partir les gens, et pas loin de moi il y avait une jeune femme, très discrète et très calme, qui attendait aussi. En souriant je lui dis ‘à l’année prochaine’, et elle me répond ‘ah oui, oui, c’est vraiment extraordinaire, je n’ai rien vu d’aussi beau’ 🙂 Faites comme elle, faites comme moi, venez et revenez voir ce meeting fabuleux : toute l’histoire de l’aviation dans le ciel quand la météo le permet.

    Répondre
  • J’invite tout les passionner (ou pas) de l’aviation ancienne de venir au meeting.
    Car moi meme je me rend a toute les manifestation depuis 1996 et je ne m’en lasse toujours pas.
    Alors venez nombreux et nombreuses honorer le travail de titans des bénévoles de l’associations.

    Répondre
  • Epoustouflant!.
    Ce meeting devrait être déclaré d’intérêt national, et retransmis sur une chaîne publique, afin de porter haut les couleurs de l’aviation, entretenir le devoir de mémoire (..) auprès de notre jeunesse, en lui insufflant ce goût de l’aventure et du dépassement personnel pour l’intérêt général.
    Gloire à vous tous! Du Directeur au balayeur!

    Répondre
    • je suis tout a fait d’accord avec vous,ce meeting devrais passer a la télé ah bien sur ça nous changerais des abrutis qui tapent dans un ballon et qui n’ont rien dans la cervelle.
      Et aussi ça montrerais aux jeunes générations ce qu’est l’aviation
      ça leurs changerais des conneries qu’on leurs apprend;

      Répondre
  • Toujours d’une qualité extraordinaire, BRAVO a tous mais comme souligné également aux benevoles, qui sans eux la qualité et la parfaire organisation n’aurait pas lieu encore BRAVO A TOUS

    Répondre
    • par David Jean-Marc

      Et ben ce fut encore une fois un superbe spectacle.
      C’est la météo qui m’a fait choisir dimanche car samedi ils ont du être mouillé et
      effectivement les parkings étaient bien boueux.
      Donc manifestation à tout point de vu égale voire supérieure aux précédentes et en plus comme AF avait annulé le déplacement du B777 samedi cause pluie on a donc eu dimanche l’A330 d’Excell Airways et le B777 d’AF escorté de la PAF, laquelle a donc assuré 2 prestations le même jour. Du jamais vu. Ce fut grandiose.
      Bravo à l’AJBS et félicitations à tous les bénévoles.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.