Accueil » Le Musée de l’Air ouvre sa tour de contrôle

Le Musée de l’Air ouvre sa tour de contrôle

Nouvelle attraction du Musée de l'air et de l'espace de Paris-Le Bourget, l'ancienne tour de contrôle de l'aérogare du Bourget devient accessible au public après un long chantier. Mais ce n'est qu'une étape.

30.10.2020

La tour inaugurée en 1953 a été restaurée dans sa configuration d'époque © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Lors de la construction de l’aérogare inaugurée en 1937 une tour de contrôle en forme de dôme avait été aménagée.

Opérationnelle jusqu’en 1993

Devenue obsolète, elle avait été remplacée en 1953 par une structure plus moderne et mieux équipée. Celle-ci est restée opérationnelle jusqu’en 1993, alors même que l’aérogare, devenue la Grand Galerie, avait été transférée au Musée de l’Air en 1981 et ouverte au public en 1987.

Dominant le parking, face à l’ouest, elle avait pour défaut d’être assez peu haute, 14 mètres seulement au-dessus des avions, et surtout de ne pas permettre une vision à 360° ce qui fut compensé un temps par des caméras vidéo.

Elle est donc désarmée lorsqu’une nouvelle tour est bâtie sur le terre-plein central, aux intersections des pistes, une installation indispensable alors que l’aéroport est devenu une plateforme d’aviation d’affaires en pleine expansion.

Un belvédère au Bourget

Deux des quatre étages de la tour sont désormais ouverts. Le premier offre, déjà, une vue intéressante sur le Musée de l’Air et sur les avions d’affaires garés à côté. Un panneau interactif tactile permet d’accéder à l’histoire du site et de s’initier à la navigation aérienne. C’est un début.

L’ancienne plateforme d’instruction. Devant la tour, l’Airbus A380 attend un nouvel emplacement pour être enfin ouvert au public. © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Au sommet, l’ancienne vigie dévoile une vue assez impressionnante. La salle est dépouillée. Au sol, une immense photo aérienne fournie par ADP permet de « survoler » l’aérodrome de Bourget. Par les immenses baies vitrées, on peut largement observer le trafic aérien, très calme, de ce vendredi d’octobre 2020.

L’ancienne vigie, dont le plancher est couvert par une superbe photo aérienne du site, dévoile une vue exceptionnelle sur l’aéroport… Et la nouvelle tour de contrôle érigée en 1993. © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

A l’intérieur des deux étages encore inaccessibles, le Musée de l’Air et de l’Espace et la DGAC sont en train de préparer une exposition sur le contrôle aérien et sur son évolution. L’ouverture de cet espace, qui enrichira idéalement la visite de la tour, est prévu pour 2022.

La tour de contrôle est donc un belvédère qui permet juste de profiter d’une vue splendide de la plateforme du Bourget. Son accès est optionnel au prix de 4€, et les visites se font du mercredi au dimanche à 10h30, 11h30, 14h00 et 15h00.

Il faudra néanmoins attendre la fin du confinement pour en profiter à nouveau.

Frédéric Marsaly

 

Le musée de l’Air et de l’Espace toujours plus ambitieux

 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Un commentaire

  • DORTOMB

    J’espère que ce sera l’occasion pour ce Musée de consacrer une exposition aux matériels de communications et de navigation utilisés par l’aviation tant civile que militaire depuis son origine. Le Musée n’a pas su répondre à ma demande relative aux bandes de fréquences utilisée par les radiocommunications avant la seconde guerre mondiale par l’aviation militaire . J’en ai été très étonné !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.