Accueil » Les avions racontés au Musée du jouet de Colmar

Les avions racontés au Musée du jouet de Colmar

L’exposition temporaire « Histoire d’avions » embarque les visiteurs dans un voyage fascinant avec des jouets très rares. Cette collection inédite retrace la chronologie de l’histoire de l’aviation de 1908 à 1976. Le tout est inséré dans des décors de Playmobil et Lego grâce à des passionnés.

26.12.2019

Ce Concorde métallique a été produit par la célèbre marque Joustra entre 1968 et 1978. Il fait partie de l'exposition "Histoire d'Avions" du Musée du jouet à Colmar. © Musée du jouet Colmar

« Histoire d’avions » est une véritable invitation au rêve aérien. Une collection privée de plus de 200 jouets et figurines d’époque s’offre aux visiteurs, des premiers «fous volants» comme Farman ou Blériot puis les aventuriers disparus comme Mermoz ou Saint-Exupéry.

« L’idée d’exposer une année entière est venue presque par hasard, à l’issue d’une rencontre avec un collectionneur privé qui vit dans la région » nous explique Elsa Simon en charge de la communication du musée du jouet de Colmar et interrogée par Aerobuzz.fr. « Régulièrement nous offrons une petite vitrine dédiée à un collectionneur, mais lorsque l’on a vu l’incroyable collection de Mr Yves Metz, autant par sa rareté que sa diversité, nous lui avons finalement proposé une exposition temporaire sur toute une année ».

Des jouets mythiques, insolites et d’époque

« Histoire d’avions » est un voyage singulier des débuts de l’aviation, de commerce et de transport  jusqu’à l’essor du transport aérien. Des premières machines volantes au Concorde, ces jouets en métal sont tous d’époque, à partir de 1908. « Timide et réservé » (nous a confié le musée) le mystérieux et heureux propriétaire de cette collection n’a pas souhaité parler de son trésor. Il le partage néanmoins avec quelques 150 de ses pièces présentées à Colmar.

 

Parmi les raretés, le biplan Wright Model A (1908), l’un des tout premiers avions de l’histoire à transporter un passager. Le Blériot XI (1910), un des premiers avions fabriqués en série et commercialisé à des centaines d’exemplaires. On trouve aussi un magnifique Ikarus (aussi appelé EPL 653) construit par l’allemand Ernst Paul Lehmann entre 1913 et 1935.

En hommage aux débuts de l’aviation commerciale, un Vickers Viscount (Grande-Bretagne) aux couleurs d’Air France (1950). Il fut l’une des plus grandes réussites commerciales pour un avion de ligne d’après-guerre, avec 445 exemplaires produits. A noter que cet appareil constituait la flotte d’Air Inter à ses débuts (1960). Certains de ces jouets sont mécaniques, équipés d’un système de ressort pour remonter et faire tourner l’hélice, d’autres en manège articulé…

Des Playmobils s’invitent dans « Histoire d’avions »

Des décors sous la forme de petites saynetes Playmobil ponctuent le parcours en trois étapes de l’exposition. Un univers composé d’objets volants et leurs personnages grâce aux créations d’un paysagiste professionnel, maquettiste depuis son plus jeune âge. Claude Steiblé imagine et créé avec sa femme des dioramas avec des Playmobil depuis une dizaine d’années.

Le Petit Prince d’Antoine St Exupéry mis en scène dans un diorama de Claude Steiblé de l’Association « En avant figurines ». © En avant figurines / Claude Steiblé

Ader Avion III, le prototype de Clément Ader, l’un des pères de l’aviation. © En avant figurines / Claude Steiblé

L’avion Blériot… et son pilote version Playmobil. Icare n’est pas loin, avant de s’envoler vers le soleil… © En avant figurines / Claude Steiblé

Passionné par cette marque de jouets allemands crée en 1974, il est aussi président de l’Association « En Avant Figurines ».  Il a contribué à la richesse « d’Histoire d’Avions » en reconstituant des scènes d’époques ou originales avec beaucoup de réalisme et imagination. « Je reproduis les aéronefs avec des matériaux comme du papier, cartons, métal, bois et je les mets en situations avec des Playmobil » explique-t-il à Aerobuzz.fr.

Le célèbre dirigeable allemand à coque rigide Zeppelin. Là encore les Playmobil nous ramènent au début des années 1900. © En avant figurines / Claude Steiblé

« Ainsi pour le dirigeable Zeppelin, j’ai réalisé l’armature avec le célèbre jouet Mécano, puis collé du carton tout autour pour la voilure. J’ai rajouté une voiture Playmobil style 1900 pour le décor. L’avion de Louis Blériot est construit avec des allumettes et du treillis métallique. »

Le 19 septembre 1783 devant le Château de Versailles, Joseph et Étienne Montgolfier réussissent le premier vol aérostatique de l’Histoire. Les Playmobil sont habillés comme à l’époque. © En avant figurines / Claude Steiblé

Léonard De Vinci en Playmobil imaginé par Claude Steiblé présente les premiers plans de machines volantes de l’humanité. © En avant figurines / Claude Steiblé

Pour l’avion III expérimental de Clément Ader, Claude Steiblé a utilisé du papier rigide pour les ailes en forme de chauve-souris et des allumettes pour le fuselage. Des heures de travail pour une résultat bluffant. La date historique du 19 septembre 1783 n’a pas été épargnée avec une magnifique reproduction du ballon des frères Montgolfier… « Nous avons collé du papier mouillé sur un simple ballon de baudruche. Ma femme s’est ensuite mise à l’œuvre pour la décoration avec de la peinture… »

Des Lego (d’époque) aussi…

A travers un décor géant scénarisé, d’autres passionnés ont ramené aux côtés des Playmobils et des jouets métalliques quelques raretés des airs qui ont fait rêver de nombreux enfants. L’Association Fanabriques expose de manière permanente (en collaboration avec le musée du jouet de Colmar) en plus de ses participations aux événements temporaires comme « Histoire d’Avions ». « Les modèles LEGO d’avions exposés proviennent de la collection privée d’un de nos membres », nous confie Benoit Kayser, Vice-Président de Fanabriques.

Vue d’ensemble d’une partie de la collection de Lego (jouets d’époque) mis à disposition par des membres de l’association Fanabriques. © Fanabriques

Ce biplan Lego original date de 1967. © Musée du jouet Colmar

L’association a mis à disposition une vingtaine d’avions issus de sets officiels couvrant une période allant de 1973 à 2003. On  trouve par exemple un exemplaire de Caravelle datant de 1973, le Spirit of St Louis (1976), un Boeing 727 (1977) ou encore un biplan composé de 44 pièces et sorti en 1977…

L’exposition « Histoire d’avions » est visible au musée du jouet de Colmar jusqu’au 20 septembre 2020.

Jérôme Bonnard

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.