Accueil » Bye bye le Boeing T-X, bonjour le T-7A « Red Hawk » !

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Bye bye le Boeing T-X, bonjour le T-7A « Red Hawk » !

L’US Air Force a officiellement baptisé son nouvel avion d’entrainement : il faudra  désormais parler de T-7A « Red Hawk ». Un nom chargé d’histoire.

17.09.2019

En français un « Red-tailed Hawk » est une buse à queue rousse, un nom de baptême sans doute moins vendeur… © US Air Force

L’annonce a été faite par le secrétaire à l’Air Force au cours de la traditionnelle conférence de rentrée de l’Air Force. Le nom « Red Hawk » a été choisi pour honorer les pilotes noirs américains de la seconde guerre mondiale qui étaient regroupés dans une unité dont les avions avaient la dérive peinte en rouge.  Mais il est également une référence au Curtiss P-40 Warhawk qui équipa leur unité, le 99th Fighter Squadron, au début de ses opérations.

Cette cérémonie de baptême arrive douze mois à peine après la sélection de l’avion et après deux mois intenses de revue de programme au cours desquels Boeing et l’Air Force ont passé l’avion au peigne fin. « Sans qu’aucun problème n’ait été signalé » a noté Steve Parker, directeur du programme pour Boeing ;

Les deux prototypes construits par Boeing ont accumulé à ce jour une centaine de vols. La fabrication du premier avion de développement débutera l’an prochain, un total de cinq appareils devant être construits pour dérouler le programme d’essais en vol.

Le T-X entame ses vols de développement

Alors qu’elle se débat avec les F-35 ou KC-46, l’Air Force peut donc pour l’instant se consoler avec le T-7A dont le programme avance sans problème apparent.  Les premiers T-7A de série accompagnés de leurs simulateurs de vol arriveront sur la base aérienne de Randolph (Texas), en 2023. Une première capacité opérationnelle est attendue pour 2024.

Frédéric Lert

 

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

2 commentaires

  • Thierry

    Bonjour, petite confusion dans l’article me semble-t-il.
    Les « Red Tails » volaient sur P51 Mustang (comme la première photo le suggère) et pas sur P40.
    Bonne journée !

    • Frédéric Lert
      frederic lert

      Bonjour Thierry,
      Le 99th squadron a commencé ses opérations en Méditerranée sur P-40 Warhawk. D’où la référence au nom de baptême du T-7… Il n’a été équipé de Mustang qu’à partir de 1944.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.