Accueil » Bye bye le Boeing T-X, bonjour le T-7A « Red Hawk » !

Bye bye le Boeing T-X, bonjour le T-7A « Red Hawk » !

En français un « Red-tailed Hawk » est une buse à queue rousse, un nom de baptême sans doute moins vendeur… © US Air Force

L’US Air Force a officiellement baptisé son nouvel avion d’entrainement : il faudra  désormais parler de T-7A « Red Hawk ». Un nom chargé d’histoire.

L’annonce a été faite par le secrétaire à l’Air Force au cours de la traditionnelle conférence de rentrée de l’Air Force. Le nom « Red Hawk » a été choisi pour honorer les pilotes noirs américains de la seconde guerre mondiale qui étaient regroupés dans une unité dont les avions avaient la dérive peinte en rouge.  Mais il est également une référence au Curtiss P-40 Warhawk qui équipa leur unité, le 99th Fighter Squadron, au début de ses opérations.

Cette cérémonie de baptême...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour, petite confusion dans l’article me semble-t-il.
    Les « Red Tails » volaient sur P51 Mustang (comme la première photo le suggère) et pas sur P40.
    Bonne journée !

    Répondre
    • Bonjour Thierry,
      Le 99th squadron a commencé ses opérations en Méditerranée sur P-40 Warhawk. D’où la référence au nom de baptême du T-7… Il n’a été équipé de Mustang qu’à partir de 1944.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.