Accueil » Coup dur pour la Patrouille de France

Coup dur pour la Patrouille de France

La PAF vient de perdre son leader, le commandant Nicolas Lieumont, obligé de laisser son poste sur décision médicale. A deux mois et demi de son troisième et dernier passage devant la commission de sécurité, la SV3 qui doit valider son programme, c’est un sérieux coup dur pour la Grande Dame...

21.02.2018

Sur la base de Langley en avril 2017, la Patrouille de France en pleine tournée américaine. Le cdt Lieumont est accroupi, au centre. © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

« Nous espérons que les soucis de santé du commandant Lieumont sont temporaires » explique le colonel Olivier Celo, patron du Sirpa Air. « Mais en tout état de cause il ne reprendra pas son poste pour la saison qui va débuter, même s’il devait retrouver son aptitude Personnel Navigant en cours de route ».

Face à cette situation unique dans son histoire, la PAF a tranché dans le vif tant qu’il était encore temps. Il lui reste un peu plus de soixante jours pour terminer l’entrainement hivernal et remettre la saison en selle. Une rapide prospection a permis de trouver l’homme qui reprendra au pied levé l’aventure.

Le leader 2017, le commandant Christophe Dubois, qui avait emmené la Patrouille pendant sa tournée au long cours Outre Atlantique, aurait pu remonter sur scène. Mais l’hypothèse s’est vite révélée impossible à tenir sur un plan personnel : l’officier est à présent affecté à Paris avec sa famille. Le choix s’est donc porté sur le Lieutenant colonel Gauthier Dewas, actuel directeur des équipes de présentation de l’armée de l’Air.

Pendant la « der » du 20 octobre 2017 à Salon-de-Provence : le cdt Lieumont tient pour la dernière fois sa place de Charognard (n°4, en vol dos…) dans le sillage de son leader. Dès sa descente d’avion, il prendra la place de leader… © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

L’homme a l’avantage d’avoir été le leader de la patrouille en 2012, il connaît donc la… musique. Il est déjà basé à Salon-de-Provence et il a également participé, au sol et en vol, à l’élaboration du programme actuel. Il est en outre bien connu du reste de l’équipe et son intégration ne posera pas de problème. De solides atouts qui ne lui seront pas de trop pour monter en marche dans le TGV qu’est la Patrouille de France !

Frédéric Lert

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

8 commentaires

  • Bélouis

    Pour info, je vous adresse un lien vers notre rubrique « Les rencontres de Humanvibes » de notre site Humanvibes. Vous y retrouverez des interviews du Lieutenant-colonel Dewas et du leader 2017 le Commandant Christophe Dubois réalisées le 08/09/17 la veille du meeting des Mureaux. Egalement un lien vers des photos de la PAF.
    http://www.humanvibes.com/category/les-rencontres-de-humanvibes/contents
    http://www.humanvibes.com/category/art/contents

  • Denis Turina

    Ne lâche rien Nicolas. Soignes-toi bien et garde le moral, la vie ne dépend pas que d’une aptitude médicale. Si aujourd’hui l’épreuve est lourde à porter, compte-tenu de ton expérience tu as encore de belles choses à accomplir.
    Bonne chance à tous les Athos, ce n’est qu’un dur moment à passer.

  • Totten

    Quel coup dur pour le Cdt Liaumont ! Espérons que sa santé lui permettra d’être opêrationnel l’année prochaine et reprendre sa place !

  • Claude.duvivier

    Toute ma sympathie à Athos1

  • Nicolay

    Dur pour le cdt
    En tant que pilote je comprend ce Qu il peut ressentir
    Bon courage pour la suite

  • LOTSER68

    Bon courage à la PAF pour surmonter l’épreuve, ce dont je ne doute pas, et mes meilleurs voeux à Athos 1 pour une prompte retrouvaille avec sa licence MED.

  • JMB

    Courage et bon rétablissement à Athos 1.
    C’est un choc, mais il faut espérer que la condition physique pourra revenir rapidement.

  • Charbon Kévin

    Terrible nouvelle… Dans le documentaire, « La patrouille de France, entre ciel et terre », nous avons pu voir la joie du commandant Lieumont à la fin de la dernière représentation publique de la PAF 2017 puisque c’était son dernier vol à la place de charognard (Athos 4) devant le public -> moment plein d’émotion comme celui de la passation de pouvoir lorsqu’il est devenu Athos 1! Je lui souhaite un bon rétablissement et beaucoup de courage :), vive la PAF et merci au lieutenant colonel Dewas d’assurer la fonction de leader pour 2018!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.