Accueil » Défense » Deux hélicoptères Gazelle de l’armée de Terre s’écrasent [mis à jour]

Deux hélicoptères Gazelle de l’armée de Terre s’écrasent [mis à jour]

L'EALAT (Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre) utilise les Gazelles, au Cannet-des-Maures sur la photo, pour la transformation opérationnelle des pilotes © Frédéric Lert / Aerobuzz

Deux hélicoptères Gazelle de l'armée de Terre se sont écrasés le vendredi 2 février 2018 vers 8h30 dans le Var, tuant leurs cinq occupants.

L’accident, sans doute la conséquence d’un abordage en vol, s’est produit ce matin vers 8h30 dans le Var, à proximité du lac de Carcés. Les cinq occupants des deux appareils ont été tués. Les appareils appartenaient à l’EALAT (Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre) qui les utilise pour la transformation opérationnelle des pilotes. La ministre des Armées, Florence Parly, a annulé une visite à la soufflerie de l’ONERA de Modane et va se rendre sur les lieux du...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.