Accueil » Du Xingu à l’A400M en place gauche…

Du Xingu à l’A400M en place gauche…

Le premier pilote "direct" d'A400M de l'armée de l'air vient d'être qualifié commandant de bord. Quatre autres suivent. 

9.05.2018

L’armée de l’Air prépare la relève et tourne définitivement la page du Transall : les pilotes d’A400M seront de plus en plus souvent frais émoulus de l’école d’Avord. © Frédéric Lert/Aerobuzz

 Un jeune pilote de l’armée de l’Air a passé le week-end dernier son test en vol pour occuper la place de commandant de bord sur A400M. Particularité, il s’agissait du premier « ab initio » qui avait été affecté directement sur A400M, en place de copilote, à sa sortie de l’école d’aviation de transport d’Avord. Le vol, une navigation au long cours, a été précédé par un test qualifiant en simulateur.

Jusqu’à présent, tous les commandants de bord pouvaient donc justifier d’une expérience préalable sur d’autres avions de transport tactique. A noter également que ce premier ab initio ainsi que les quatre suivants seront tous des « directs », des officiers appelés à prendre des commandements au cours de leur carrière.

L’armée de l’Air investit sur le long terme et prépare les passages de témoins avec quelques profils bien identifiés…

Frédéric Lert

 

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

3 commentaires

  • LOGIQUE, les « Directs » sont destinés à avoir des postes de commandement et finir Généraux ;
    Félicitations à ce jeune pilote qui a choisi un métier passionnant

  • BEVILLARD

    Félicitations à ce tout jeune CDB du TAM….
    L’ancien que je suis, ab initio transall en 71, reprendrait bien du service pour faire comme lui.
    Je lui souhaite une très longue et belle carrière.

  • Stormy

    Eh oui, les premiers commandants de bord sont ceux qui seront appelés à commander plus tard – quoi de plus normal ?
    Et tant pis pour ceux qui voudraient être à leur place, alors qu’ils ont déjà leurs créneaux réservés aux sélections des compagnies, AF notamment….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.