cfadelaerien

Accueil » Défense » La France contre-attaque pour placer le Rafale en Belgique

La France contre-attaque pour placer le Rafale en Belgique

Pour contourner l’obstacle d’un l’appel d’offres taillé, dit-on, sur-mesure pour le F-35 de Lockheed-Martin, le gouvernement français propose à la Belgique « un partenariat approfondi ». Le Rafale se replace dans la course, mais cela suffira-t-il ?

La France joue la carte politique pour pousser le Rafale. La Belgique estime avoir besoin de 34 avions de combat pour remplacer ses vieux 54 F-16. © Dassault Aviation - Stéphane Fort

Stratégie osée pour l’équipe Rafale en Belgique, qui tente de contourner l’obstacle d’un appel d’offre jugé intenable par une offre industrielle globale, structurante pour l’industrie belge. On saura assez vite si cette stratégie est payante mais face à un avion non conventionnel, dans une compétition pour la fourniture de 34 avions où le F-35 est donné archi favori, la France a jugé qu’il fallait une réponse non conventionnelle.

Coopération élargie entre les forces aériennes françaises et belges

Plus qu’un avion, Paris propose donc à son voisin belge et à ses trois régions – la précision est importante pour ne pas faire de jaloux – une coopération très large entre les deux forces aériennes dans le domaine de la formation, du soutien et des opérations. A cela s’ajoute un volet industriel épais pour la production et l’entretien des avions si Bruxelles venait à sélectionner l’offre française.

Sur ce dernier point, Dassault Aviation fait valoir sa très large implantation dans le pays depuis la fin des années soixante, avec « neuf entreprises filiales, plus de 3000 salariés belges (…) un réseau de plus de 800 fournisseurs références et plus de 800 millions d’euros de commandes annuelles à la Belgique ». La référence aux années 1960 est essentielle puisque c’est à cette époque que le royaume opta pour le Mirage 5, suivi par l’Alphajet. Mais, patatras, Bruxelles optait pour le F-16 au cours de la décennie suivante, ce qui entamait durablement la relation avec Paris.

On notera au passage que la Belgique a acheté dans les années 1980 un total de 160 F-16 en différents lots et que son ambition s’est aujourd’hui réduite à la possession de 34 avions de combat. La question de posséder des avions moins coûteux mais plus nombreux et plus disponibles a-t-elle été posée en Belgique ?

L’Europe de la Défense face à l’OTAN

En poussant le Rafale dans le cadre d’un accord de gouvernement à gouvernement, la France tente donc de réécrire l’histoire et plaide pour l’Europe de la défense. Mais c’est ce que font aussi les Britanniques avec l’Eurofighter lancé dans la compétition. C’est aussi ce qu’auraient pu faire les Suédois avec le Gripen E s’ils n’avaient pas déjà jeté l’éponge.

Lockheed Martin et Washington jouent en fait sur du velours en Belgique. Ils ont beau jeu de rappeler que le F-35 permettrait à la Belgique de s’intégrer dans un ensemble européen cohérent, la Hollande, le Danemark, la Norvège, l’Italie et la Grande-Bretagne ayant déjà fait le choix du Lightning II.

En coulisse, on explique aussi que le choix belge sera également lié à la capacité du futur avion à mettre en œuvre la bombe atomique américaine B-61 dans un cadre otanien. Une bombe à gravité désuète dans son emploi sinon dans sa conception, mais qui présente au moins le mérite pour Lockheed Martin de lier la Belgique, qui tient à la mission nucléaire, aux productions US.

Le Rafale aura donc fort à faire pour remonter cette lame de fond politico-militaro-industrielle.

Frédéric Lert

A propos de Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

c456ffded2f26a3612574608c6a6e33c%%%%%%%%%%%%%%%%%