Accueil » Guyane (4/4) : Avec Ariane 6, les drones pourraient arriver sur le centre spatial guyanais

Guyane (4/4) : Avec Ariane 6, les drones pourraient arriver sur le centre spatial guyanais

Les Fennec rendent de très bons service en Guyane, qu’il s’agisse de missions de police du ciel avec les tireurs de précision à la portière, de transport léger ou même d"évacuation sanitaire. La menace posée par les drones légers se traduit toutefois par une réflexion sur les futurs moyens de protection à mettre en place. © Frédéric Lert/Aerobuzz

Quatrième partie – Pour assurer la protection du centre spatial guyanais, l’armée de l’air souhaite pouvoir mettre en œuvre de nouveaux moyens opérationnels. Les aviateurs regardent du côté du Casa 235-300 et des drones. Les drones qui sont aussi une nouvelle menace à prendre en compte…

Les actuels Casa 235 basés à Cayenne sont bien dimensionnés pour les missions qui leur sont confiées en Guyane, mais l’escadron de transport ET68 souhaiterait recevoir, et il en a fait plusieurs fois la demande auprès de Paris, des exemplaires de la version la plus aboutie, le -300.

Des Casa 235-300 espérés

Le Casa 235-300 apporterait de meilleurs performances par fortes chaleurs, une meilleure allonge et une plus grande sécurité d’emploi sur les pistes sommaires. Sur ce dernier point, le remplacement de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.