Accueil » Le JF17 Thunder pakistanais assure le spectacle au Bourget

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le JF17 Thunder pakistanais assure le spectacle au Bourget

L’avion de combat sino-pakistanais, JF17 Thunder de Chengdu-PAC, est pour la première fois présenté en vol en Europe. Le chasseur vise un premier contrat international au Bourget.

16.06.2015

Le JF-17 est révélateur des ambitions militaro-industrielles du Pakistan. Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

Le tonnerre, souvent copieusement arrosé, on connaît bien au Bourget. Pour l’édition 2015, le salon prévoit cette fois un tonnerre d’une toute autre nature en provenance de l’Orient compliqué : le JF-17 « Thunder ». L’appareil avait fait une première apparition en Occident au salon de Farnborough, en 2010, mais il était resté au sol. Il est présenté en vol au Bourget, ce qui en fait une des nouveautés les plus attendues, même si l’avion n’est pas un perdreau de l’année.

Le JF-17 pakistanais : le nez du Mirage 2000, la voilure et la dérive du F-16, le moteur du Mig-29…

Le JF-17 pakistanais : le nez du Mirage 2000, la voilure et la dérive du F-16, le moteur du Mig-29…. © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

L’appareil est le fruit d’un co-développement entre le Pakistan et la Chine. Le Pakistan, qui en assure aujourd’hui l’assemblage final, a fait entrer l’avion dans son armée de l’air en 2009 et la Chine en utiliserait plusieurs dizaines d’exemplaires appelés FC-1 « Xialong ». Le développement de l’avion se poursuit avec la préparation d’un « block III » qui pourrait être produit d’ici 2018. Le JF17 pourrait par exemple recevoir un point d’emport supplémentaire destiné à la mise en œuvre d’une nacelle de désignation laser.

En 2014 l’Arabie Saoudite avait aussi évoqué la possibilité d’entrer dans le financement et la coproduction d’une version plus puissante de l’appareil, possiblement remotorisée avec l’EJ200, le réacteur de l’Eurofighter. Mais le JF-17 reste essentiellement destiné aux pays du tiers-monde détenteurs de matériels ex-soviétiques hors d’âge et qui ne peuvent pas s’offrir, pour des raisons financières ou politiques, les chasseurs sophistiqués occidentaux.

En début d’année, l’Egypte était parfois évoquée comme client potentiel. Le Pakistan avait d’ailleurs offert au Caire l’assemblage de l’avion, comme cela a déjà été le cas par le passé avec le K8 « Karakorum », avion d’entrainement sino-pakistanais répondant à la même logique d’un avion rustique et bon marché. Mais le pays a désormais les mains pleines des cadeaux de ses nouveaux amis français et il pourrait également recevoir les Mirage 2000-9 des Emirats Arabes Unis.

Les pakistainais expliquent aujourd’hui qu’ils sont en négociation avec une dizaine de pays pour placer le JF17. L’Argentine, qui subit la vindicte britannique et a bien du mal à s’équiper en matériel moderne, serait au premier rang des pays intéressés.

Frédéric Lert

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.