Accueil » Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?

Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?

Soixante ans après le premier vol de l’avion espion, Lockheed Martin propose de revisiter son U-2 pour en faire un appareil furtif et piloté optionnellement. Pas certain que l’US Air Force morde à l’hameçon…

4.10.2015

Le U-2 a donc passé le cap symbolique des soixante ans cet été. Le tout premier appareil dessiné par le bureau d’études Skunk Works et Clarence « Kelly » Johnson, ingénieur de légende de Lockheed, avait pris l’air pour la première fois le 1er août 1955. Le U-2 avait été développé très rapidement parce que le besoin exprimé était simple : à l’époque où les satellites n’existaient pas, il fallait tout simplement voler le plus haut possible en emportant un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.
array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

5 commentaires

  • petitmarmotin

    Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?
    « Un scénario qui n’est pas sans rappeler le bras de fer qui oppose aujourd’hui le A-10 au F-35C. »

    Excusez-moi de chipoter, mais ne serait-ce pas plutôt le F-35A ? Il me semble que le F-35C est la version naval, qui n’équipera donc pas l’US Air Force…

  • soeur sourire

    Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?
    rendre un U2 furtif ? je leur souhaite bien du plaisir….ils avaient essayé dans les années 60 avec des cordes à piano accrochées aux ailes et au fuselage et diverses peintures et des boitiers de guerre électronique. On appelait ca des dirty birds je crois, résultat : la Chine communiste et Cuba possèdent un important stock de pièces détachées signées Lockheed Martin Skunk Works. J’ai une théorie pour expliquer la démarche de L.M et je m’étonne que vous n’y ayez point pensé chez monsieur Lert : Lockheed est un grand écolo dans l’âme, il s’agit de recycler des avions espions de la guerre froide…. au lieu de les envoyer à la ferraille.
    Faut pas gâcher si ca peut encore servir.

    • Frederic Lert

      Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?
      Si cela se fait, le nouvel avion n’aura plus grand chose en commun avec le U-2, si ce n’est peut-être le moteur et la charge utile… Merci pour votre message de l’au-delà soeur sourire, j’ai toujours beaucoup aimé votre enthousiasme. Dominique nique nique…

  • Jean-Loup FROMMER

    Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?
    @ Frédéric Lert
    en 2001 et 2002, à Al -Dafra, lors de l’atterrissage des U2, une chevrolet suivait sur le taxyway l’appareil en restant à sa hauteur, et permettait de renseigner le pilote sur la position des ses ailes afin d’éviter un touché malencontreux. En fin de course, des personnels du véhicule sortaient pour remettre des balancines sous chaque aile.
    Voir photo jointe, véhicule sur la gauche.
    Ce qui m’a toujours marqué au décollage, c’est la vitesse ascensionnelle pour un tel appareil.

    • Frederic Lert

      Le Lockheed U-2 aura-t-il un successeur ?
      Merci pour votre témoignage. La Chevrolet (Camaro ?) possède également un bon rapport poids-puissance…et même un très bon freinage. Ayant suivi les opérations des U-2 au départ d’Istres vers 1995, je me souviens être parti dans le tableau de bord de la voiture suiveuse sur un coup de frein un peu viril. Nous roulions alors sur la piste, directement derrière l’avion à l’atterrissage. Un bon souvenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.