Accueil » Défense » Le ministère des Armées officialise sa commande d’hélicoptères

Le ministère des Armées officialise sa commande d’hélicoptères

Les premières livraisons des H225M Caracal à l'armée de l'Air et de l'Espace sont annoncées pour 2024. © A. Pecchi / Airbus Helicopters

Florence Parly, ministre des Armées, s’est rendue (15 avril 2021), à Marignane sur le site d’Airbus Helicopters pour la signature de deux commandes portant sur 8 hélicoptères H225M Caracal et 1 prototype du Système de drone aérien marine (SDAM).

Cette commande avait été annoncée en juin 2020. Elle s’inscrit dans le plan de relance de la filière aéronautique.

Limiter la casse de la filière aéronautique

Les 8 hélicoptères H225M CaracalLe H225M Caracal est le dernier standard des hélicoptères de la famille des Super Puma. En...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Communiqué de presse de la CFE-CGC d’Airbus Helicopters du 15 avril 2021

    La CFE-CGC se félicite de la signature de ces deux contrats, démontrant le soutien à Airbus Helicopters au plus haut niveau de l’Etat.

    A l’occasion de cette visite, la CFE-CGC a rencontré M. Simon Desindes, conseiller à l’industrie, pour lui exposer la situation de la charge et de l’emploi sur le site de Marignane qui reste très préoccupante à horizon 2023.

    Malgré la commande de ces huit Super-Puma et de ce contrat de développement du VSR 700, la CFE-CGC a insisté sur la nécessité vitale :
    – D’obtenir la commande des quatre Super-Puma en option plus huit complémentaires en neuf.
    – De contractualiser le développement, l’industrialisation et les commandes du Guépard (basé sur le H160).
    – De soutenir politiquement la commande de Super Puma de la Bundespolizei (Allemagne).
    – De dynamiser l’avancée du dossier Tigre MK3.

    Grâce à l’accord de compétitivité signé en ce début d’année, l’Entreprise dégage des marges de manœuvre pour investir dans la modernisation du site de Marignane et dans des projets de rapatriement de charge. Mais, cela ne sera pas suffisant pour compenser la baisse de charge de 35 % des activités industrielles à partir de 2023. Seules des commandes étatiques et export peuvent pallier la baisse de charge annoncée.

    La poursuite des commandes de l’Etat français est donc une étape majeure pour la pérennité d’Airbus Helicopters et du site de Marignane.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.