Accueil » L’Eurofighter relancé en Suisse selon Airbus

L’Eurofighter relancé en Suisse selon Airbus

Airbus est convaincu que le contrat qu’il vient de signer avec l’Allemagne portant sur la vente de 38 Eurofighter, va peser dans le choix du futur avion de combat de Suisse.

12.11.2020

Airbus veut croire que le choix de l'Allemagne pour l'Eurofighter Tranche 4 pourrait influencer la Suisse. © Airbus

Le 11 novembre 2020, Airbus a confirmé la signature d’un contrat pour la livraison de 38 nouveaux avions de combat Eurofighter à l'armée de l'air allemande. Au passage, l'Allemagne devient le pays qui a passé le plus grand nombre de commandes dans le cadre du programme Eurofighter. Cette commande, également connue sous le nom de projet Quadriga, couvre la livraison de 30 Eurofighters monoplaces et 8 biplaces. Trois des avions seront équipés d'installations d'essai supplémentaires en tant qu'avions d'essai instrumentées...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

2 commentaires

  • Pilotaillon alpin

    Pas sûr que le tonneau puisse émouvoir l’Etat major des Forces Aériennes Suisse.
    Une barrique de Fendant, ou d’abricotine, passe encore…
    https://www.youtube.com/watch?v=rgyAMz0h6Yc
    Mais le plus drôle serait que ce petit – mais valeureux – peuple achète des « EURO-Fighters » !
    Se rappeler que la confédération a conclu, du bout des lèvre et objectivement sous la menace d’être enclavé au milieu des Frouzes, Teutons et autres pays « exotiques », des accord bilatéraux, mais sans jamais accepter l’ensemble du dispositif Schengen.
    La Suisse voisine, pays de l’Eurofight !

  • michel

    et bien si ce sont les suisses-allemands qui passent les commandes à présent….gardons néanmoins espoir avec le Rafale, notre avion est tout aussi compétitif, sinon plus que l’Eurofighter…et en plus, le Rafale tourne de plus jolis tonneaux, l’Eurofighter essaye encore d’y arriver sans se dandiner du derrière….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.