Accueil » L’US Air Force tourne la page du QF-4

L’US Air Force tourne la page du QF-4

Le QF-4 Phantom « dronisé », sans pilote à bord, c’est fini ! L'heure de la retraite a sonné pour l'ancien chasseur mythique américain devenu une cible de choix pour le F-35. Place au QF-16

12.09.2016

Un QF-4 dronisé, sans personne à bord. A noter que le siège éjectable de la place arrière a été enlevé. Des équipements ont également été ajoutés sur le dos du fuselage. © USAF

L’US Air Force annonce que le dernier QF-4 Phantom II dronisé » 82nd Aerial Target Squadron Detachment 1 a été utilisé comme cible au profit de F-35 basé à Edwards le 17 août dernier. L’ironie de l’histoire, c’est que l’avion a survécu après avoir été pris pour cible par deux AIM-120C « Amraam » et il est revenu se poser sur sa base de départ, Holloman AFB (Nouveau Mexique). Les mauvaises langues trouveront matière à critiquer le F-35, mais ce serait très injuste cette fois-ci…

Un QF-4 dronisé, sans personne à bord. A noter que le siège éjectable de la place arrière a été enlevé. Des équipements ont également été ajoutés sur le dos du fuselage. © USAF

Il est probable que le test ne visait pas à détruire l’engin cible, mais plutôt à s’assurer de la capacité du F-35 à acquérir et verrouiller la cible, tirer ses missiles et les guider. Ou peut-être encore à mesurer l’efficacité d’un équipement d’auto-protection montée sur la cible tout en essayant de récupérer cette charge utile intacte… En bref, un impact direct n’était sans doute pas recherché, et encore moins la destruction de la cible.

Le crépuscule d’un vieux serviteur construit pendant vingt ans à plus de 5000 exemplaires… © USAF

Reste que ce dernier vol « dronisé » ne signifie pas pour autant la fin définitive de l’avion aux Etats-Unis : les derniers QF-4 dont dispose encore l’Air Force continueront encore de voler jusqu’à la fin de l’année, mais en mode « pilote à bord ». On évitera donc de leur tirer des missiles « bons de guerre » pour les transformer en chaleur et lumière… Les avions, facilement reconnaissables à leur profil d’armoire normande et aux panneaux de couleurs vives peints sur les saumons d’aile et la dérive, seront essentiellement utilisés comme plastron au profit des systèmes radar.

Tournant la page du Phantom, le 82nd Aerial Target Squadron est dans le même temps en train de se rééquiper totalement avec des QF-16 (F-16 dronisés). La transition entamée en 2014 sera terminée à la fin de l’année, quand les derniers QF-4 seront arrêtés de vol.

Un avion « piloté » en finale à l’atterrissage derrière son alter ego inoccupé. A noter que la crosse d’arrêt d’urgence du premier est sortie, alors que le second semble plutôt parti pour une remise de gaz en courte finale… © USAF

Le QF-4 avait succédé en 1995 aux derniers QF-106, autre avion mythique des années 70. Plus de 300 avions avaient été modifiés pour ce rôle entre 1995 et 2013. Ils avaient alors été sortis des dépôts de Davis Monthan et reconditionnés pour remplir leurs dernières missions. Un peu comme le sont aujourd’hui les QF-16, choisis parmi les plus anciens F-16A de l’Air Force… Qui sait si un jour il y aura des QF-35, c’est à dire des F-35 abattus en vol ailleurs qu’en Mer de Chine ?

Frédéric Lert

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

6 commentaires

  • Duvivier claude

    J’aimerai récupérer un F-15 pour mettre dans mon jardin avant qu l’Air Force ne passe qu qf-16 au qf-15
    Merci d’avance

  • michael tolini

    Pour info le F35 n’est pas un avion mais une famille d’avions au caracterisques tres differentes, ce qui a engendre des retards considerables dans le developpement.
    Tous les mois lorsque j’ai l’opportunite de le voir de pres et de le voir voler, que du plaisir, surtout pour les oreilles 🙂

    Concernant le F117 abattu par les serbes, une precision s’impose.
    Le pilote a suivit plusieurs jours de suite la meme route et il a fini par etre identifie.
    Faut oublier le mythe de l’avion invisible, il faut plutot parler d’un avion a la signature radar reduite … qui n’est d’aucun secours quand l’appareil est « accroche » par un missile a detection infrarouge.

    • Vladimir_K
      Vladimir_K

      Si le F-35 est un plaisir pour les oreilles, c’est qu’on doit bien l’entendre… donc effectivement, pas si discret que ça l’avion furtif.

      Dans le même genre, les F-22 en vol, ça réveille les morts tellement c’est bruyant.

  • michael tolini

    Ce n’est pas demain qu’un F35 sera abattu en mer de chine si les missiles chinois sont au diapason de leur industrie de pointe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.