Accueil » Défense » Premières photos en vol pour le B-21

Premières photos en vol pour le B-21

Le premier prototype du B-21 est actuellement testé par le 412th Test Wing basé à Edwards AFB. Il porte la mention « AF 0001 » sur le fuselage. A noter que les entrées d’air, noyées dans la structure de l’avion, sont pratiquement invisibles sous cet angle. © USAF

L’US Air Force lève un peu plus le voile sur son nouveau bombardier B-21 avec la diffusion des premières images en vol.

Il s’agit des premières images officielles depuis que l’avion a réalisé son premier vol le 10 novembre dernier. On y voit l’avion au décollage puis en vol. Selon les services américains, le décollage a été photographié en janvier 2024 et la photo en vol horizontal date de début avril 2024.

L’avion B-21 porte toujours à l’avant gauche de la barque de fuselage, la perche instrumentée déjà présente lors de son premier vol. On distingue également le câble qu’il traine derrière lui, sans doute porteur de capteurs. Celui-ci est déjà présent sur l’image de la rotation, il n’est donc pas déroulé en vol.

L’Air Force n’a pas révélé combien de vols avaient été réalisés jusqu’à présent.

Le B-21 doit à terme remplacer les B-2A dans les missions de bombardement nucléaire et les B-1B pour le bombardement conventionnel. Il reprend la forme générale de l’aile volante, avec toutefois un dessin simplifié par rapport au précurseur en la matière, le B-2A. Il est aussi bien plus petit que son prédécesseur, ce qui laisse imaginer qu’il n’est sans doute que bimoteur.

On distingue sur les trappes de train les lettres « ED », pour Edwards. Le B-21 reprend la formule des trappes monoblocs de grandes dimensions, qui limitent le nombre de joints pouvant être nuisibles à la furtivité radar © USAF

L’USAF voudrait à terme acquérir au moins une centaine de B-21 dont le prix unitaire est aujourd’hui estimé à 700 millions de dollars. Cette fabrication en série marquerait une rupture par rapport au B-2A, dont les 21 exemplaires avaient été fabriquées « à la main » et à prix d’or.

Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.