Accueil » Napoléon en premier

Napoléon en premier

Et maintenant ? Que devons-nous faire de ce résultat ? Vous avez été plus de 19.000 à voter. Impressionnant ! A l’issue du dépouillement, vous êtes très précisément 9.458, soit 49%, à penser que Napoléon 1er conviendrait comme nom de baptême du futur porte-avions français. Même si l'Empereur est clivant, le scrutin est clos. La campagne aussi !

Vous avez largement eu l’occasion de vous exprimer sur ce nom, et sur les autres également. Le premier d’entre vous qui laisse un commentaire pour critiquer ce choix ou pour applaudir, paie sa tournée !

L’objet de cette chronique dominicale n’est pas de remettre une pièce dans le bastringue, mais d’imaginer quelle suite nous allons donner à ce vote.

Aucun des 10 noms proposés n’ayant dépassé les 50%, faut-il faire un second tour ? Un peu de raison : nous n’élisons ni notre maire, ni même le président de la République. Faut-il considérer ce scrutin comme des primaires ? L’histoire de France récente encourage à éviter cette voie.

Prenons ce résultat pour ce qu’il est, c’est-à-dire la proposition d’une communauté qui se sent concernée. Donnons-lui de l’écho en partageant le lien.

Vous devez savoir qu’en principe le nom d’un nouveau navire de la Marine nationale est proposé par le chef d’état-major au ministre des armées qui le valide. La seule exception à cette règle concerne les porte-avions. Précisément le sujet qui nous intéresse. Le choix appartient au président de la République. Quoiqu’en ce qui le concerne, le Charles-de-Gaulle qui devait initialement s’appeler le Richelieu, c’est Jacques Chirac, premier ministre à l’époque (1987), qui a choisi. Entre temps, il est devenu président de la République.

Le porte-avions qui nous intéresse aujourd’hui ne devrait débuter ses essais à la mer qu’en 2036. D’ici là, sous la pression des réseaux sociaux et dans le souci de promouvoir les forces françaises, le mode de désignation pourrait devenir plus ouvert. Les options ne manquent pas. Ces dernières années, elles se sont même multipliées, avec plus ou moins de réussite toutefois. On va éviter la formule « grand débat ». Ceux qui y ont mouillé la chemise sont restés sur leur faim. Le type « convention citoyenne » divise plus qu’il ne rassemble ; il fait autant de mécontents, dehors que dedans. Quant au « collectif citoyen », il est trop tôt pour juger. Pas de précipitation : nous avons encore quelques années devant nous.

Quoi qu’il en soit, en répondant aussi nombreux à notre invitation, et sans réserve ni filtre pour certains, vous avez démontré la vitalité de la communauté Aerobuzz.fr. C’est le plus bel encouragement que nous pouvions imaginer. Votre motivation nous donne envie de lancer un autre sondage. Avez-vous des propositions ?

Gil Roy

24.01.2021

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

57 commentaires

  • Je viens de découvrir, avec retard (et stupeur), le résultat de ce sondage à propos du nom à donner au futur PAN de la Royale. Napoléon, comme l’ancien ferry de la SNCM, donc… les marins apprécieront ! Napoléon qui n’a jamais su s’entendre avec son ministre de la Marine et ne ménagea guère cette dernière… Si l’épopée Napoléonienne ne manqua pas de panache et de gloire sur les champs de bataille européens, force est de reconnaître que la Marine Impériale, entre Aboukir et Trafalgar n’eut guère l’occasion de prendre sa part sur les mers. Alors, le PAN Napoléon, non ! Cent fois non ! Je sais bien que nous autres Français ne passons jamais notre tour au moment de faire rire la Terre entière à nos dépens, allant même jusqu’à envoyer le PAN Charles de Gaulle participer aux festivités du bicentenaire de Trafalgar ; mais tout de même ! Pourquoi pas le PAN Amiral Villeneuve, ou le PAN Méduse tant qu’on y est ? Ou mieux encore, le PAN Amiral Darlan, pour réveiller des souvenirs encore plus douloureux ? Il ne faut pas hésiter !
    Ce ne sont pourtant pas les personnages illustres ayant marqué l’histoire de la Royale qui manquent. Colbert, Richelieu, par exemple, noms qui n’ont plus été attribués à des unités majeures depuis un bon bout de temps. « De Grasse » étant prévu pour un SNA Barracuda, PAN Baie de Chesapeake pourrait très bien faire l’affaire.
    Et pourquoi pas le PAN Commandant Teste ? Ce serait une juste récompense pour celui qui porta l’Aviation Embarquée sur les fonts baptismaux en appontant pour la première fois sur le Béarn inachevé, voici un peu plus de cent ans. Une revanche aussi car, ironiquement, le seul bâtiment ayant porté son nom était un porte-hydravions…
    Mais pour Napoléon, qui n’a pas une rue ni même une impasse à Paris, c’est NON !

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Dommage ! Vous n’avez pas respecté les consignes : vous avez un débat de retard !

    • Stormy
      Stormy

      @ Philippe Jamet
      Tiens, quelqu’un qui connait de quoi il parle, c’est assez rare pour être souligné.
      Vous êtes marin ou fils d’officier de marine ? vous avez lu Paul Chack ?

      • Philippe JAMET

        C’est gentil, merci. Pour répondre à vos questions, je ne suis pas marin, ni fils d’officier de marine ; mais il y a eu des marins dans la famille (dont un officier marinier pilote à la 4F, mort en service aérien commandé). L’histoire de la Marine (aéronautique navale, surtout) m’a toujours intéressé, je lis donc à peu près tout ce qui me tombe sous la main… mais pour l’instant, je n’ai pas eu l’occasion de lire Paul Chack. Ca ne saurait tarder !

    • Tof29

      Manifestement vous ne connaissez rien à l’histoire ! « Napoléon et la mer » (un rêve d’Empire) – Sous la direction de Jean-Marcel Humbert et Bruno Ponsonnet cela vous parle ? Édition Seuil/Musée National de la Marine que je vous invite à lire 😊
      S’il existe bien un amoureux de la mer, c’est Napoléon comme tout îlien qui se respecte ⚓️🇫🇷

    • lavidurev

      @Philippe Jamet ,bonjour, Effectivement, pas de rue Napoléon mais bien la rue Bonaparte dans le 6eme arrondissement de Paris.

  • rico

    Bonsoir à tous.
    La France n’est reconnu à l’étranger que par sa grandeur historique (évidement celle d’avant les défaites de 1870, 1940, 1954 et 1962)
    Napoléon est personage le plus reconnu (i.e en tant que génie militaire).
    Il n’y a qu’en France ou il est critiqué (souvent par les gauchos, bobos bien pensant, ou les profs).
    Même les anglais nous l’envie ☺
    A+

  • Louis Kulicka

    Napoléon sur l’eau, ce n’est pas seulement Trafalgar et Aboukir, c’est aussi l’affaire dite des « brûlots » ou la destruction de la flotte qui mouillait dans la rade de l’Ile d’Aix en attendant de partir ravitailler les Antilles : 11 navires de ligne et 4 frégates. Un désastre naval doublé d’un scandale judiciaire et politique, ou comment des lampistes (les commandants des navires) se retrouvèrent devant le peloton d’exécution pour certains afin d’épargner le commandant de l’escadre, ami du ministre de la Marine, dont le nom fut maudit depuis !

  • Jean Baptiste Berger

    Un sondage sur :
    Pour ou contre l’intervention de gamins de cinq ans dans les publicités pour nous vanter le mėrite de tel ou tel produit réputé écologique en faisant croire au gogo influençable par le charme de la naïveté que c’est le gosse qui s’exprime spontanément.
    Plus génėralement:
    Pour ou contre l’intervention des enfants comme garants d’un monde meilleur quand ils relayent, en répétant comme des perroquets, les principes dogmatiques et avilissants des bobos écolos qui veulent prendre le pouvoir.
    Je n’ai pas fait exprès, passe exactement au moment où j’écris ces lignes le spot sur la fondation Nicolas Bulot qui fait parler les enfants pour sauver la planète !
    Mille sabords !
    La manipulation comme support du monde de demain !
    C’est sûr que Haddock s’est indigné en vain…
    Pauvre Hergé…

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Jean-Baptiste, attention au hors sujet ! Ne pas confondre Aerobuzz avec la Sofres. Nous allons nous limiter aux sondages aéronautiques ! Comme nous aimerions le faire aussi pour les commentaires.

  • Arminius

    Si effectivement il s’appelle Napoléon, on lui évitera les parages de Sainte Hélène… On sait jamais.

  • Thoby Alain

    Il est certain que l’équipage y sera mieux logé ; pas de cabine, mais un bon appart…

  • GERARD BOIJOUX

    Sacoun André a bien suggéré le nom de baptême du prochain PAN :. St EXUPÉRY .

    • stanloc

      N’y a t’il pas encore assez d’écoles qui portent ce nom et un aéroport ? C’est parce qu’il a écrit des livres qu’il est connu sinon il serait oublié au milieu des milliers d’anonymes autant méritant que lui par ailleurs.
      C’est curieux et cela m’interroge que Marcel Dassault n’ait pas recueilli plus de suffrage lui qui a souffert dans sa chair et qui a porté à bout de bras le renouveau des avions de combat. Que mettriez-vous sur votre PAN sans lui ? des avions américains bien sûr. Pour moi il a donné de sa personne bien plus que quantité de personnages proposés.

  • philippe boutry

    Napoléon a eu la majorité, soit ! Ce choix est révélateur : les électeurs sont issus de l’aéronautique . Il est incompréhensible pour un marin car l’épopée maritime de Napoléon fut un désastre . Napoléon c’est Aboukir et Trafalgar . Je m’amuse de voir que notre Marine est punie depuis quelques décennies d’avoir comme surnom : La Royale . La république nomme alors les navires de noms grotesques comme la série Ventose , Prairial , pour ramener dans le droit chemin de 1789 des équipages pourtant tous républicains . Ne suivons pas ce chemin. J’aurais honte de faire escale en Grande Bretagne avec le Napoléon car les quolibets de la Royal Navy fuseraient de toute part.

    • JACQUES LAFFORGUE

      Entièrement de votre avis, pourtant j’ai fait toute ma carrière dans l’armée de l’air. Il me semble que choisir le nom d’un grand marin ou d’un personnage ayant rendu de grands services à la Marine serait plus approprié.

  • stanloc

    Ce n’est pas le lieu certes pour en débattre mais je trouve qu’il fut intéressant de commencer par demander pourquoi donne t’on un nom propre aux navires militaires et civils ? tout comme à certains aéroports et pas à tous ? et en conséquence selon quels critères ? On peut aussi se demander pourquoi la République laïque parle du baptême de ses navires ? Par ailleurs ce sondage a montré que le « vox populi, vox Dei » est une tromperie car par les temps qui courent les électeurs votent pour n’importe qui. C’est une certitude, en tous les cas chacun vote selon ses propres critères et non pas selon certaines conceptions idéologique.

  • Marco33

    Bonsoir,
    Je n’avais pas fait attention au vote, donc j’arrive comme les carabiniers, mais je le dis quand même, Napoléon çà ne me botte pas du tout, trop de morts, trop de crimes, et en finale une France exsangue qui s’est mis toute l’Europe à dos.
    Un porte-avions, c’est fait pour aller loin défendre notre liberté. Tiens, pourquoi pas Liberté, comme j’ai pu le lire dans un commentaire.
    Quant à un nouveau débat, je propose, si ce n’es déjà fait, un sujet sur la motorisation (thermique, hybride, électrique).

  • Jicéherre

    le compte à rebours indique un nom de baptême vers la fin du prochain mandat présidentiel, donc une coïncidence de votes, avec un referendum sur le nom: choisissez entre Napoléon et Bonaparte….Notez que France reste disponible et correspondra à la contribution (limitée) de notre puissance aux opérations d’un consortium encore pas bien clair.

  • francis boudaud

    Que de bon sens mes seigneurs ,ayant le plus grand respect pour les  » chidanlos  » pourquoi pas  » FLEUR DE LOTUS  » ! Non ne me faites pas le coup des indésirables !

  • BLASER

    Un dictateur !?
    Pourquoi pas « Général Franco » ?

  • BLASER

    Quel nom horrible !
    Pourquoi pas « Mémé » !

  • Seb

    Les deux fois où j’ai voulu essayer, je n’ai jamais trouvé la page pour voter, désolé. J’aimai bien Saint Exupery, pilote, écrivain et disparu en mer. Napoleon, c’est trop vieux.

  • Sacoun André

    Je sais que je suis en retard, mais je n’étais pas au courant du vote.
    Si un autre sondage est réalisé je serais assez en faveur du « Saint-Exupéry » , grand français disparu en mer, l’alliance de l’aventure , de la littérature, de la poésie; un nom respecté dans le monde entier… peu de polémique à attendre…

    A mettre de côté..

  • Adrien31

    Bonjour la communauté Aerobuzz,

    Un sondage pour le nom du SCAF ?

    Cdt

  • Henri Payre

    Je me souviens d’une sage parole, dans un documentaire sur les sous-marins nucléaires, d’un responsable de programme posant devant la monstrueuse proue noire d’un de ces géants en cale sèche et qui répondait à la question « Pourquoi tout ça ? » par « C’est le prix de la liberté, qu’il faut défendre, voire conquérir, jour après jour… ».
    Napoléon comme nom du prix de la liberté, bof… On voit par là comme l’histoire réécrite depuis des décennies peut imprégner les esprits ! Notez qu’il aura fallu un anglais – pardon un écossais, Mark Knopfler, pour chanter la seule bonne chanson qui vaille sur le petit caporal !
    Je paie volontiers ma tournée pour ce commentaire tardif et désagréable au bar de Friedrichshafen !
    Henri

  • Michel

    correction: l’avenir de la défense sera européen ou ne sera pas. Trop facile de pointer une faute d’orthographe pour faire oublier qu’on est des petits qui se grandiraient en jouant plus la carte Europe.

    • Stormy
      Stormy

      ….sauf que les Danois n’iront pas se faire tuer pour les Français, les Polonais ne partiront pas en guerre pour les Espagnols, les Grecs ne se sentiront pas concernés par les Belges… je continue ?
      Avez-vous remarqué qu’on n’a jamais été autant envahis depuis que cette Europe existe ?
      Bruxelles sert surtout à assurer aux politiciens une seconde carrière – c’est là qu’on met les inéligibles sur des listes proportionnelles, car ils ne pourraient jamais remporter un scrutin sur leur nom (les Harlem Désir et autres..) – on y recase aussi les ministres qui ont un peu trop sévi, que leurs pairs ont assez vu, et enfin et surtout cela permet à des dirigeants qui n’ont pas laissé une empreinte indélébile chez eux (PM belges, portugais spécialement) de diriger ces entités – et là, nul doute que ce soit le plan B de notre PR pour après 2022. Donc pour servir les egos et les plans de carrière de quelques uns, on nous impose cette potion, que les Anglais ont eu cent fois raison de recracher.

      Pareil pour l’OTAN : généraux et amiraux sont tous pour, car cela donne myriade de postes à l’étrangers, à Bruxelles ou à Norfolk… bien payés, et dans une époque où les commandements nationaux se raréfient.

  • Michel

    L’avenir de la défense sera européenne ou ne sera pas. On imagine la coopération de la marine anglaise avec le PAN Napoléon… Un corse qui a em…toute l’Europe. Charlemagne eut été plus judicieux…et lointain. mais voilà: on est les français qu’on est les meilleurs…français. Un pays de plus en plus en queue de peloton des nations qui comptent.

  • M4

    couleur du bord d’attaque :
    Rouge ?
    Bleu ?
    Rose ?

  • BOUR Michel

    Bonjour
    L’histoire de France reste décidément une lacune importante pour certains français. La vie de ce personnage commence mal. Il est obligé de s’enfuir de son île natale avec sa famille. Ensuite, il aura été un va en guerre contre pratiquement tous les pays d’Europe. La France était haie. Au sein des Antilles, il a réinstauré l’esclavage. Demandez aux Antillais ce qu’il pensent de Joséphine ?
    Ne salissons pas ce futur bateau, il méritera certainement mieux que cela !
    Cordialement
    Michel BOUR

    • Stormy
      Stormy

      Je crois plutôt que c’es vous qui n’avez pas assez étudié l’histoire napoléonienne – ou plutôt, vous nous régurgitez bien ce que des gens, de petits professeurs aigris et gauchisants qui prétendaient enseigner l’histoire, vous ont servi en prémâché.

  • Aff le loup A belles dents

    Qui a cité Eric Tabarly ?
     » En 1952, Éric Tabarly s’engage dans la Marine nationale. Il est admis à Saint-Mandrier-sur-Mer comme pilote dans l’aéronautique navale et vole sur Stampe SV-4 pour ses débuts (à la base de Khouribga au Maroc). Il effectue ensuite sa spécialisation multimoteurs à Agadir sur Beechcraft SNB/JRB et Avro Lancaster. Il sert ensuite à la BAN Tan-Son-Nhut en Indochine française dans la flottille 28F qui met en œuvre des PB4Y Privateer de patrouille maritime. Il effectue environ 1 000 heures de vol, en particulier au cours de la guerre d’Indochine. Après avoir suivi le CPEOM (cours préparatoire des élèves officiers de marine), il est admis en 1958, à sa deuxième tentative, à l’École des élèves officiers de marine (EOM), dont la scolarité se confond avec celle de l’École navale et où il se distingue entre autres par ses capacités sportives. »

    Quand le 1er septembre 2002, la 28F a trouvé asile sur la BAN de Nîmes Garons aujourd’hui dissoute, une plaque en sa mémoire fut apposée sur le hangar H6 de la 56S dissoute…Si il est un francais mondialement connu qui connaissait la mer et l’aeronavale c’était lui ! Le PANG mérite de porter son nom…

    • Stormy
      Stormy

      Oui, eh bien justement, il n’a jamais trop fait état de son passage dans l’Aéronautique Navale pour différentes raisons – donc pas la peine de de relancer tout ça, gardons le souvenir du grand navigateur sur son voilier, et cela sera déjà pas mal.

    • lavidurev

      Aff Le Loup ,Merci pour Éric Tabarly. Grand navigateur,pilote dans l aero, créateur et dessinateur de bateau et officier de Marine, Lavidurev

  • bernardbacquie

    Ouais ! C’est le choix du Roy de ne plus débattre sur le nom de l’empereur. Mais bon sang ! quand bien même ai-je un abonnement à vie à Aerobuzz, mais 2036, avec – allez ! mettez bien ça ! – trois ou quatre ans de retard, hé bien je ne suis pas sûr que je verrai le ‘Napo’ porte-avionner et voguer. À moins que… on attendait Grouchy et non, c’était Blücher !

  • François-Xavier Guédet-Guépratte

    Pour un porte-avions, pourquoi pas Napoléon 1er ? Mais pour deux porte-avions, Paris et Marseille, ou Ville de Paris et Ville de Marseille serait, à coup sûr, le moyen d’en avoir deux. Sous peine de révolution nationale !

  • BACCELLA alias MIKE

    Pour le futur porte avion français, je propose 3 noms:
    a) Amiral De Grasse, vainqueur des Anglais à Chesapeake. Un rappel urbi et orbi que les USA doivent autant à la France que l’inverse
    b) Ulysse, car sa mission est de défendre son pays au large puis de rentrer dans ses foyers, une Odyssée en somme
    c) Georges Guynemer, car la mission d’un porte avions est est de porter des avions

  • francois h.

    Bah quoi? Vive l’Empereur!

  • Papacharlie

    Napoleon n’est pas forcément bien adapté pour un PAN de la Royale. Pour moi des noms rappelant des idéaux semblent mieux adaptés à la situation. Sans prendre forcément comme exemple Entreprise ou Chalenger on pourrait proposer des noms comme : Liberté ou Égalité ou Fraternité qui restent avant tout des remparts contre les barbares pour défendre la DÉMOCRATIE . Tiens voilà un nom qui me plait bien. Je remet donc 20 cts dans la machine pour continuer la musique…….

  • Albert06

    « Napoleon » ce grand europeen… nous allons etres la risée de l’europe, pourquoi pas Louis XIV ….

  • Pilotaillon, peace'nd love warrior

    Pour ou contre la mise en place de :
    – Une fondation pour soutenir le reclassement des Pilotes après Covid
    – Une association pour la préservation d’une aéronautique de loisirs (non drones)
    – Un système digital pour délivrer des informations météo plus normales, qui évite les questions de réchauffement et d’amplification ou d’aggravation des phénomènes, car on a envie de voler plus souvent
    – Un règlement intérieur (code de déontologie) pour réguler les échanges au bar de l’escadrille et de l’organisation de super fêtes à Thouars, …
    Par exemple.
    Je vais sur l’instant sous le clocher de la communauté pour manifester avec le principe « change.l’orgue », certain que je vais trouver là-bas une clique qui va cliquer sur toutes mes propositions.
    Nous ne sommes pas les petits Fils de Napoléon pour rien, non d’une pipe, noméô canard !
    (Pardon je dois confondre, là pipe et les injures c’est le Capitaine A-Dock, ami de Tintin… celui qui est le plus souvent à terre, pour commenter l’actu de manière fleurie sans vraiment apporter quelque chose de pertinent à l’histoire).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.