Accueil » Supplément d’âme

par Gil Roy

Nous n’irons pas à Friedrichshafen cette année. Privés de notre dose annuelle de potion magique, celle qui a le pouvoir de regonfler à bloc les aviateurs à l’entame de la nouvelle saison. Dommage, parce que le salon Aero est un shot d’une redoutable efficacité, et qu’en ce moment nous en aurions, tous, bien besoin.

Mais voilà, Aero a été ajouté à la longue liste des événements annulés ou reportés. Pour les 32.000 visiteurs annoncés c’est une déception. Pour les 700 exposants, c’est une tuile. Pour Arthur, Nicolas et Cyril, c’est plus que cela. Avec leur équipe, ils s’étaient défoncés pour être dans les temps et pour avoir une chance que l’EASA leur remette le certificat de type de leur « Elixir », sur leur stand. La Croix de guerre, la Légion d’honneur et la médaille de l’aéronautique tout à la fois pour ces trois-là qui vivent l’aviation.

Avec ou sans salon, la certification n'a jamais été aussi proche, c’est l’essentiel. Mais l’officialiser à Friedrichshafen aurait donné du relief au coup de tampon. Quand on se lance dans un projet comme le leur, on ne se contente pas de l’essentiel !

Jérémy, Wilfried et Fabien avaient, eux aussi, cette édition du salon Aero en ligne de mire depuis longtemps. Ils devaient y exposer le prototype de leur nouvel avion de voltige prêt à voler. L’annulation de l’édition 2020 n’empêchera pas l’« Intégral » de faire son premier vol, d’ici quelques jours, ni même de décrocher sa certification et de venir la célébrer dans quelques années sur les rives du lac de Constance. Mais quand même…

Pour tous, il faut prendre le temps de digérer la déception d’avoir été obligés de renoncer à ce moment de communion. Friedrichshafen, c’est plus qu’un salon, c’est une communauté qui se retrouve. Plus que nulle part ailleurs, y présenter un nouvel avion, c’est marcher dans les pas de ceux qui vous ont montré la voie, de ceux qui vous ont aidé à grandir. Il y a un autre endroit comme celui-ci : Oshkosh évidemment. L’un comme l’autre offre la chance de croiser ses héros dans une allée du salon, de pouvoir les accueillir sur votre stand, et d’avoir le privilège de leur présenter votre chef d’œuvre.

Arthur, Jérémy, Nicolas, Wilfried, Fabien ou encore Cyril, vivent la construction aéronautique comme un compagnonnage. Leurs maîtres s’appellent Michel Colomban ou Jean-Marie Klinka. Ils se sont payés le culot d'aller chercher ces génies de la planche à dessin dans leur retraite pour qu’ils illuminent leurs ordinateurs. L’Elixir comme l’Intégral, est la rencontre de deux générations de brillants ingénieurs français qui ont mis en commun leurs connaissances réciproques. La fusion des algorithmes et de la règle à calcul, rehaussée d’un supplément d’âme.

Rendez-vous dès que possible à Friedrichshafen. Arthur, Jérémy, Nicolas, Wilfried, Fabien et Cyril n'ont pas fini de nous impressionner. ?

Gil Roy

 

15.03.2020

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

11 commentaires

  • stef

    Bonjour,
    Cette rubrique me parait en parfait décalage avec la période que nous sommes en train de traverser… Certains pleurnichent leur salon aero, beaucoup d’autres pleurent un proche… Décidément, le monde ne tourne pas rond…

  • Bonjour à toutes et à tous,
    Merci beaucoup Gil pour ce mot qui nous va droit au cœur.
    En dépit de cette épreuve, et en accord avec les directives en vigueur, nous poursuivons l’aventure, en télétravail majoritairement, pour garder notre cap et sortir plus forts. J’en profite pour envoyer toutes mes pensées aux acteurs de l’aéronautique qui encaissent en attendant des jours meilleurs.
    Nous attendons la fin de crise pour tous vous revoir et fêter la vie qui reprendra.
    D’ici là, au nom de l’ensemble de l’équipe AURA AERO, bon courage et profondes amitiés,
    Jérémy
    AURA AERO

  • D. Prely

    bof…. on s’habitue à tout…! manque plus que la disparition du salon Ulm à Blois… déjà moribond… que la Ffplum semble vouloir tenir à bout de bras…!!!??
    Il restera le mini salon de Lyon au printemps !

    • Pilotaillon, qui aime les lieux chargés de belles histoires

      En même temps que le vaccins contre ce pertubateur mondial du Covid-19, il faudrait créer celui contre la baisse de moral…
      Aller on commence par l’accroche :
      – Devenir léger avec la FF plume, ça a de l’allure non ?

  • Jeepee

    J’aime pas cette rubrique !

  • Jean Botti

    Triste pour nos amis Francais. C’ est vraiment dommage. Mais ils rebondiront!!
    Nous a VoltAero on planifie toujours notre vol hybride électrique Le 24 Mars a 13:30. Si on nous autorise.
    Ceux intéressés pourront se connecter a notre website http://www.voltaero.aero et il y aura un lien vers YouTube qui vous permettra de vivre le vol en direct et la présentation de Cassio2 notre avion futur pour la serie. Allez la France faisons renaître l’aviation Generale!!

  • charliemike

    Il nous restera « France Air Expo » du 4 au 6 juin à Lyon pour nous consoler…

  • Wingnut

    Cool, comme toujours on oublie ceux qui sont aussi importants dans une réalisation de projet que les ingénieurs’ dessinateurs , commerciaux et tous les spécialistes qui savent tout,
    les vrais acteurs sont ceux qui font la transition entre la théorie et la pratique, le concret. Sans leur savoir faire inestimable mais mal ou pas reconnu, il n y aurait rien pour remplir un salon .

  • andre goldstein

    C’est bien vrai et cet article porte bien son titre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.