Accueil » Jobs » Air France recrutera 700 pilotes pros et cadets sur deux ans

Air France recrutera 700 pilotes pros et cadets sur deux ans

En 2019, les recruteurs d'Air France ont rencontré 1.155 personnes en vue des sélections, dont 268 pour les cadets et 887 pilotes professionnels (civils et militaires) déjà en poste. © Airbus

Alors qu'Air France a ouvert la troisième session de sélection de cadets, les recrutements de professionnels avec expérience se poursuivent également au sein de la compagnie. Clarisse Menuey, chef pilote en charge de la sélection et du recrutement des pilotes chez Air France, dresse ici le bilan des recrutements depuis 2018 et livre quelques précieux conseils à ceux qui souhaiteraient postuler.

Le métier de pilote fait encore rêver. Surtout lorsqu’on imagine piloter les avions d’Air France ou de Transavia. Pas moins de 3.850 candidats ont espéré rejoindre la compagnie aérienne en 2018, lorsqu’ils ont postulé à la première session des cadets.

Après une mise en sommeil de dix années, la filière des cadets a connu un véritable raz de marrée de candidatures dès sa réouverture : des chirurgiens, des vétérinaires, des avocats… ont tenté leur chance. Certains d’entre eux dépassaient les 45...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

12 commentaires

array(4) { [0]=> int(17) [1]=> int(13) [2]=> int(1270) [3]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour, savez vous jusqu’a quand la sélection cadet sera d’actualité ?
    Cordialement.

    Répondre
  • Bonjour,

    Le selection des pilotes cadets se fait-elle tous les ans ou une fois tous les deux ans seulement ?

    Répondre
  • Et qui gaspillera son temps à vous lire ?

    Répondre
  • Bonjour
    Je lis avec interet votre article, merci. Est-il confirme qu’Air France va prolonger son recrutement cadet en 2021? (savez-vous si les conditions seront similaires)
    Merci !

    Répondre
    • Bonjour Nicolas,
      En effet, Air France poursuivra ses recrutements de cadets en 2021, et sans doutes au-delà sauf événement majeur, dans les conditions et avec les prérequis actuels.

      Répondre
  • Au delà de l’intérêt de diversifier les sources de recrutement ( même si on constate, une fois de plus, le peu de femmes appelées), je me demande pourquoi Air France a soudain autant de besoins?
    Est-ce que les pilotes d’Air France et de ses filiales volent autant que ceux du groupe LH ou d’IAG?
    Depuis des lustres, on recrute à tout va. Puis on ferme tous les robinets .
    C’est totalement contre productif !

    Répondre
  • par Ma passion est un business...

    Je ne comprends pas la non gratuité de cet article rapportant des propos certainement très intéressant pour tous nos jeunes (et moins jeunes) souhaitant embrasser cette carrière . Je pense qu’ils payent tous déjà assez…

    Répondre
    • Pour quelle raison cet article devrait-il être gratuit ? Qui va prendre en charge les frais de déplacement du journaliste, son temps passé à recueillir les infos les compléter par une interview téléphonique, le temps consacré à la rédaction ? C’est un minimum de deux jours de travail. Et effectivement, ce long article contient des informations utiles et pratiques qui ont une valeur.

      Répondre
    • Je suis d’accord avec ce commentaire. La rédaction fait tous les jours le choix de rendre gratuit ou non un article, les articles gratuits ayant aussi une valeur. Les publicités nombreuses sont une source de revenus, peut-être insuffisante, mais il y a bien un choix de la rédaction qui peut être interprété par les lecteurs.
      Pour le coup, ce choix ci me met mal à l’aise.

      Répondre
      • Messieurs « qui êtes près de vos sous ». Etes-vous surs de ne pas gaspiller 6 euros chaque mois par des fadaises achetées ?
        « On dit que c’est gratuit quand on ne sait pas qui paye » !

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(4) { [0]=> int(17) [1]=> int(13) [2]=> int(1270) [3]=> int(3) } array(0) { }

array(4) { [0]=> int(17) [1]=> int(13) [2]=> int(1270) [3]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.