Accueil » De Sud Aviation à Airbus Helicopters : le fenestron a 50 ans

De Sud Aviation à Airbus Helicopters : le fenestron a 50 ans
premium

Le 12 avril 1968, quelques jours avant les « évènements » de mai 1968, une autre révolution (technique celle là) prenait place à Marignane avec le premier vol de la Gazelle équipée d’un « fenestron ». Retour sur une innovation majeure dans le monde de l’hélicoptère, sur une page d’histoire riche écrite par des visionnaires.

12.04.2018

Le deuxième prototype de la Gazelle équipé du premier fenestron. L’empennage horizontal n’a pas encore trouvé sa place définitive. © Sud Aviation

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

5 commentaires

  • porco rosso

    Moi je prefere celebrer les 44 ans de l Ecureuil avec un vrai rotor anticouple.. :)))

  • philippe.grisez@wanadoo.fr

    …et la solution fluidique ? les gaz , plus de l’air comprimé éventuellement , solution qui a existé , ce n’était pas en concurrence ? et pourquoi cela n’a pas émergé ? (question de matériaux ? ) alors que ça parait plus simple …

    • Jean-Mi

      Le fameux MD 520 Notar !
      https://www.mdhelicopters.com/md-520n.html
      https://fr.wikipedia.org/wiki/NOTAR
      C’est toujours utilisé et ça marche, mais cela n’a pas plus percé que cela. Pourquoi ? Bonne question ! Efficacité de la commande moindre (maniabilité ? autorotation ?)
      En tout cas, c’est certifié donc ça marche.

    • Frédéric Lert
      Frédéric Lert

      Un spécialiste pourra me corriger, mais il me semble que la solution du NOTAR avait contre elle la lourdeur et la complexité, peut-être même un manque d’autorité dans certains cas. Quoi qu’il en soit, MD Helicopters s’en désintéresse sur ses derniers appareils, alors qu’à l’inverse Airbus Helicopters continue de développer le fenestron.

  • shiualilapa

    Merci pour cet interressant article qui se termine en prime avec une bonne dose d’humour :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *