cfadelaerien

Accueil » Hélicoptère » Equilibre toujours aussi précaire pour Airbus Helicopters

Equilibre toujours aussi précaire pour Airbus Helicopters

Airbus Helicopters a livré 409 appareils au cours de 2017 et enregistré 335 commandes hors annulations. Un peu moins bien qu'en 2016, c'est un résultat loin de celui atteint en 2013 et 2014, mais qui reste légèrement au-dessus des chiffres de 2015. Airbus Helicopters s'octroie toutefois la moitié des livraisons mondiales d'appareils civils et parapublics supérieurs à 5 sièges.

Le troisième prototype du H160 a rejoint le programme de tests en octobre 2017. Il a reçu une livrée "carbone" en référence à l'A350 de test MSN2 © Airbus Helicopters

Airbus Helicopters a livré en 2017 un peu moins d’appareils que l’année précédente et a reçu moins de commandes. 409 hélicoptères ont été livrés et 350 commandes enregistrées (dont 15 annulations), contre 418 livraisons en 2016 et 388 commandes. Dans ce contexte, son carnet de commandes, établi à 766 fin 2016, baisse à 692 unités à la fin 2017.

En 2017, Airbus Helicopters enregistre des résultats entre ceux de 2015 et 2016 mais reste au-dessus de la barre des 400 livraisons © Airbus Helicopters

L’hélicoptériste ne descend toutefois pas au niveau atteint en 2015, la moins bonne de ces cinq dernières années, mais s’en rapproche (395 livraisons et 333 commandes). L’année faste restant 2013, avec 497 livraisons et 422 commandes.

Le best-seller Super Puma

54 commandes d’hélicoptères de la famille des Super Puma ont été enregistrées et 19 pour le H175. Les H135/H145 ont reçu 105 commandes (76 pour le H145, 29 pour le H135) et 168 hélicoptères légers mono-moteurs ont été commandés en 2017 .

Nous clôturons à présent le premier chapitre de la transformation entreprise en 2014 » explique Guillaume Faury, directeur d’Airbus Helicopters, sur le départ pour prendre la direction d’Airbus Avions Civils. « Alors que nous lançons une nouvelle phase de transformation cette année, nos efforts vont se porter massivement sur l’accélération de la digitalisation de nos produits, services et opérations. »

La famille des Super Puma confirme son rang de best-seller © Airbus Helicopters

Le H160 en voie de certification

Le troisième prototype du H160 a rejoint le programme d’essais en vol. Airbus Helicopters vise une certification de l’appareil en 2019.

Une campagne de tir du système d’armes HForce a été menée avec succès, d’après le communiqué d’Airbus Helicopters, sur le H145M, qui bénéficiera de capacités militaires améliorées et modulaires d’ici fin 2018.

L’année a également été marquée par le lancement d’ACH (Airbus Corporate Helicopters) au salon EBACE de Genève. ACH est dédiée aux marchés de l’hélicoptère privé et d’affaire et offre un service sur mesure pour l’aménagement des appareils.

Atelier de production au Bourget

En 2017, Airbus Helicopters a inauguré son atelier de production de pales à Paris-Le Bourget, qui fait partie de la nouvelle stratégie de spécialisation des sites intégrant les usines de Marignane, Donauworth et Albacete.

Sur le plan international, la société a livré le 400e UH-72 Lakota à l’armée américaine et a inauguré sa première chaîne d’assemblage d’hélicoptères en Chine, avec des livraisons prévues en 2019.

Fabrice Morlon

Airbus Helicopters à mi-chemin de l’entrée en service du H160

A propos de Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

90ba9d3483c8fe2941b2e0db8064f937PPPPPPPPPPPP