Accueil » Le Bell 525 Relentless se positionne face à l’EC175 et à l’AW189

Le Bell 525 Relentless se positionne face à l’EC175 et à l’AW189

Le Bell 525 Relentless présenté pour la première fois au salon Heli-Expo de Dallas, la semaine dernière, se positionne sur le créneau des hélicoptères intermédiaires occupé jusque-là par Eurocopter avec l’EC175 et par Agusta-Westland avec l’AW189.

16.02.2012

Il a été développé dans la pus grande discrétion sous le nom de code « Magellan ». Il faut désormais l’appeler le « Relentless », autrement dit l’« inflexible ». Le Bell 525, dernier-né du constructeur américain Bell, a été présenté pour la première fois, le 12 février 2012, à Dallas, dans le cadre d’Heli-Expo, le salon mondial de l’hélicoptère.

D’emblée, le Bell 525 se positionne comme le plus gros modèle de la gamme civile Bell, une machine de 8 tonnes (18.000 lbs) de masse maximale au décollage, capable de transporter 16 passagers et deux pilotes, sur une distance de 400 NM (740 km) à la vitesse de 140 kts (260 km/h). Avec de telles caractéristiques et de telles performances, Bell vise évidemment le marché porteur du Oil & Gas, autrement dit de la desserte des plates-formes pétrolières (offshore). Avec son bimoteur 525 Relentless (8,2 tonnes), Bell rejoint sur ce créneau, Eurocopter avec son EC175 (7,8 tonnes) et Agusta-Westland avec son AW189 (8 tonnes).

Côté motorisation, Bell a opté pour la turbine CT7-2F1 de General Electric, avec Fadec. Le Bell 525 sera doté de commandes de vol électriques développées par BAE Systems et d’un cockpit Garmin G5000H. Le premier vol est prévue en 2014, soit deux ans après l’entrée en service de l’EC175 et un an après celle de l’AW189.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • Gabriel

    Le Bell 525 Relentless se positionne face à l’EC175 et à l’AW189
    Je crois qu’une meilleure traduction de « Relentless » serait « Implacable », ou « acharné », dans le sens de poursuivre un but avec acharnement, avec détermination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.