Accueil » Le NTSB confirme la cause du crash d’un Ecureuil dans l’East River (New York City)

Le NTSB confirme la cause du crash d’un Ecureuil dans l’East River (New York City)

L’extinction de la turbine, suivie par l’amerrissage de l’appareil, s’était soldée par le décès par noyade de cinq passagers qui n’avaient pas su se défaire à temps de leur harnais.

18.12.2019

L’épave de l'hélicoptère Ecureuil AS350 B2 retirée de l’East River. © CBS News

L’accident du 11 mars 2018 avait défrayé la chronique : un Ecureuil AS350 B2 qui évoluait portes ouvertes sur Manhattan pour des prises de vue aériennes s’était posé sur l’East River à la suite d’une extinction de la turbine. Le gonflage partiel d’une flottabilité de secours avait entrainé le retournement de l’appareil qui avait rapidement coulé, entrainant avec lui les 5 passagers. Seul le pilote avait survécu.

Coupure accidentelle de l'arrivée de carburant par un passager

Le rapport d’enquête du NTSB...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.