Accueil » Le X3 d’Eurocopter, pour quoi faire ?

Shell

Le X3 d’Eurocopter, pour quoi faire ?

Le démonstrateur X3 d'Eurocopter, capable de voler à plus de 230 kt, pourrait être la base d'un appareil de la catégorie du Super Puma – en plus rapide. Le constructeur teste l'idée au salon du Bourget.

25.06.2011

Si Eurocopter présente son X3 en vol cette année au salon du Bourget, ce n’est pas seulement pour le plaisir des spectateurs. Les considérations commerciales sont bien présentes à l’esprit des dirigeants du constructeur de Marignane. Même s’il ne s’agit que d’un démonstrateur, le X3 pourrait déboucher rapidement sur le lancement d’un programme en bonne et due forme.

La décision d’ajouter un combiné à l’actuelle gamme d’hélicoptères pourrait être prise dès 2012. Les applications espérées pour ce concept à grande vitesse vont de la recherche et sauvetage (avec une porte arrière et un treuil) à la surveillance de frontières, en passant par le transport commercial de passagers. Eurocopter vise en particulier le marché des liaisons avec les plate-formes pétrolières en mer. Un domaine où la famille Super Puma (AS 332 et EC 225) se vend très bien.

Le premier combiné proposé parmi les produits Eurocopter pourrait donc avoir une vingtaine de sièges passager. Il pourrait être mise en service dans six à huit ans. Le prix pourrait en être 25 % plus élevé que celui de l’EC225, proposé à 18 M$.

En volant à 220 kt, l’investissement sera rentable, assure Eurocopter. A cette vitesse, le combiné est 50 % plus rapide qu’un hélicoptère classique. Le coût supplémentaire à l’heure de vol devrait être supérieur de 25 %. L’idée : pour une distance donnée, l’appareil passe moins de temps en l’air. Or les opérations de maintenance sont programmées toutes les n heures de vol. Au bilan, le coût mesuré au passager-kilomètre baisserait de 20 %.
La composante « consommation de carburant » de ce coût est un secret jalousement gardé. On sait au moins que la formule du combiné est plus efficace. En vol de croisière, les moignons d’ailes assurent 40 % de la portance, soulageant le rotor. Celui-ci adopte alors un profil « plat » puisqu’il n’a plus de rôle propulsif. La traînée en est réduite d’autant.

Le X3 a-t-il un concurrent ? Oui, le démonstrateur X2 de l’Américain Sikorsky. Plus rapide (250 kt), il cible plutôt les missions de combat. C’est aussi un hybride d’avion et d’hélicoptère. Mais équipé d’un double rotor contrarotatif et d’une hélice propulsive en queue. Sikorsky développe maintenant le X2 Raider, un prototype de reconnaissance armée.

Thierry Dubois

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

2 commentaires

  • delmas

    dommage que je n’ai pas la qualif. PPH .
    Mais quand je vois les performances de cette hélicoptère , j’en suis scotché !! ; j’aimerai bien le piloté ! .
    c’est une belle prouesse de technologie et sans oublier des performances à touts les niveaux .
    pour moi , il est beau et racé ! .
    j’espère qu’il sera sorti en série ; bien que je sais que c’est un prototype .
    mes respects aux ingénieurs , techniciens , mécanicien , et sans oublier aux pilotes !

  • lavidurev

    Le X3 d’Eurocopter, pour quoi faire ?
    Quand les hélicos se transforment peu à peu en avion hybrides…La soucoupe volante n’est pas pour demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *