Accueil » Hélicoptère » Safran Helicopter Engines stoppe l’hémorragie 

int(1)

Safran Helicopter Engines stoppe l’hémorragie 
premium

Après deux années difficiles placées sous le signe d’un marché en crise, le motoriste français prévoit une année 2017 étale. Le bout du tunnel est espéré pour 2018… De nouveaux services et de nouveaux moteurs sont en cours de développement, à Bordes notamment.

Réunis sur cette image, les turbines Arrano (au premier plan), Arrius et Arriel. Ces dernières, qui équipent les monomoteurs et bimoteurs légers, sont également assemblées et entretenues par la filiale américaine de Safran. © Frédéric Lert / Aerobuzz

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Sur Facebook

Sur Twitter