Accueil » Airbus de retour dans le vert au premier trimestre 2021

Airbus de retour dans le vert au premier trimestre 2021

Si, au premier trimestre 2021, Airbus affiche un chiffre d’affaires comparable à celui du premier trimestre 2020, en revanche, il renoue avec les bénéfices et reconnaît que « le contexte de marché demeure incertain ».

29.04.2021

Dans un contexte économique fortement dégradé, Airbus réussit la performance d'afficher un bénéfice et de générer de la trésorerie. © Airbus

Au premier trimestre 2021, Airbus a réalisé un chiffre d’affaires de 10,460 milliards d’euros, en repli de 2% par rapport au premier trimestre 2020 (10,63 Md€). Les activités de défense qui représentent 2,027 Md€ progressent de 4%. Le groupe européen affiche un résultat net de 362 M€ contre une perte de 481 M€ un an plus tôt.

Airbus a enregistré 39 commandes brutes d’avions commerciaux au 1T2021 (dont 38 monocouloirs) contre 356 au 1T2020, et une centaine d’annulation, d’où un solde de commandes nettes d’avions commerciaux qui s’établi à -61 (T1 2020 : 290 avions). Au 31 mars 2021, le carnet de commandes est repassé sous la barre symbolique de 7.000 unités, pour tomber à 6.998 avions commerciaux contre 7.650 au 31 mars 2020, soit une baisse de 9%.

Pour sa part, Airbus Helicopters a enregistré 40 commandes nettes d’hélicoptères (T1 2020 : 54 commandes nettes), dont 2 exemplaires de la famille Super Puma et un H160. Au 31 mars 2021, le carnet de commandes était de 664 unités contre 702 un an plus tôt (-5%).

Pour le H160, Airbus Helicopters veut une mise en service en douceur

Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space représentent une valeur de 1,962 Md€ (T1 2020 : 1,734 Md€), alimentées par d’importants contrats remportés dans le domaine des systèmes spatiaux et par les commandes récurrentes de services dans le domaine des avions militaires.

Airbus décroche la Lune

Au premier trimestre 2021, Airbus a livré un total de 125 avions commerciaux (T1 2020 : 122 avions), dont 9 A220, 105 avions de la Famille A320, 1 A330 et 10 A350. Le chiffre d’affaires généré par les activités Avions commerciaux d’Airbus (7,272 Md€) est en recul de 4 %, du fait essentiellement la baisse du volume des activités de services. Airbus Helicopters a livré 39 hélicoptères (T1 2020 : 47 unités) et enregistré un chiffre d’affaires (1,177 Md€) reflétant la baisse d’activité des hélicoptères civils, en partie compensée par la croissance de ses activités de services. Le chiffre d’affaires d’Airbus Defence and Space (2,115 Md€) est stable par rapport à l’année précédente.

« Les bons résultats du T1 reflètent principalement nos livraisons d’avions commerciaux, la réduction des coûts et les mesures de sauvegarde de la trésorerie, l’avancement du plan de restructuration et les contributions positives de nos activités hélicoptères, défense et spatial », a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d’Airbus. « Le premier trimestre montre que notre secteur n’a pas encore surmonté la crise et que le contexte de marché demeure incertain. Nous investissons dans l’innovation et la transformation de notre entreprise afin de concrétiser nos ambitions de long terme pour l’ensemble de nos activités. »

Pour 2021, Airbus vise le même nombre d’avions commerciaux livrés qu’en 2020 et un résultat net de 2 milliards d’euros.

Gil Roy

Airbus distance Boeing !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.