Accueil » Airbus freiné dans son élan

Airbus freiné dans son élan

Airbus vise désormais une cadence de 65 A320 par mois début 2024, environ six mois plus tard que prévu. © Airbus

Selon Guillaume Faury, son PDG, dans « un environnement opérationnel complexe », Airbus a réalisé une « solide performance financière au premier semestre » 2022. Les difficultés de la supply chain à suivre le rythme qu’il impose contraignent toutefois l’avionneur européen à décaler son calendrier de la montée en cadence de la production des avions commerciaux.

Le chiffre d’affaires consolidé réalisé par Airbus au premier semestre 2022 est comparable à celui de l’année précédente (24,8 milliards d’euros contre 24,6 milliards d’euros au 1S21). Il progresse de +1%. Le nombre d’avions commerciaux livrés est identique (297 unités). En revanche, le résultat (EBIT ajusté) recule de -2% à 2,645 Md€.

Compte tenu de cette « solide performance financière », obtenue au premier semestre 2022 « dans un environnement opérationnel complexe » et malgré « la situation géopolitique et économique générant de nouvelles incertitudes dans le secteur », Guillaume Faury, PDG d’Airbus, vise 700 livraisons d’avions commerciaux en 2022, contre 720 initialement annoncé. Toutefois le résultat (EBIT ajusté) escompté reste fixé à 5,5 milliards d’euros.

« Les défis de la supply chain nous obligent à ajuster les étapes de montée en cadence de la famille A320 en 2022 et 2023, et nous visons désormais un rythme mensuel de 65 appareils début 2024. Nous avons par conséquent actualisé nos objectifs de livraisons pour 2022.», a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif d’Airbus. « Les équipes Airbus collaborent activement avec nos fournisseurs et partenaires afin d’atteindre une cadence de production de 75 avions par mois d’ici à 2025, soutenue par une forte demande des clients. » A plus court terme, Airbus vise désormais une cadence de 65 A320 par mois début 2024, environ six mois plus tard que prévu.

Gil Roy

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.