Accueil » Airbus jusqu’au bout de 2021

Airbus jusqu’au bout de 2021

Le 30 décembre 2021, Airbus a signé un nouveau contrat avec le loueur japonais Aviation Capital Group (ACG) portant sur la commande ferme de 40 appareils de la famille A320neo, dont cinq A321XLR. Ce contrat est assorti d’une intention d’achat de 20 A220. Airbus finit l’année 2021 en beauté.

31.12.2021

Avec ce nouveau contrat signé avec le japonais ACG qui vient s'ajouter à ceux conclus plus tôt avec Air France-KLM, Qantas, Singapore Airlines, ITA Airways…, (sans oublier les succès d'Airbus Helicopters), Airbus tire un véritable feu d'artifice en décembre 2021. © Airbus

Autrefois, à l’époque pré-Covid, pour les constructeurs aéronautiques, le mois de décembre était celui de tous les records pour les équipes de livraisons. Les chaine d’assemblage tournaient à plein régime et les « delivery centers » étaient en surchauffe. Mais cela, c’était avant, quand les loueurs d’avions et les compagnies faisaient pression pour avoir leurs avions dans les délais. Cette année, si elles pouvaient décaler de quelques mois la réception des commandes, elles ne s’en priveraient pas.

Airbus n’atteindra peut-être pas son objectif de 600 livraisons en 2021. Quoi que… De nombreux avions sortis des chaines d’assemblage en cours d’année et stockés à Toulouse, Hambourg, Mobile, Tianjin ou ailleurs ont finalement été réceptionnés avant la date butoir du 31 décembre. La barre des 600 pourrait ainsi être atteinte du fait de cette purge des parkings. Au passage, en termes de livraison, décembre 2021 pourrait être un mois étonnant.

Il l’est déjà avec la rafale de contrats dévoilés par Airbus depuis le 1er avec, tout d’abord, la confirmation de la commande de la nouvelle Alitalia (ITA Airways), et surtout le contrat avec Air France-KLM (100 + 60 A320neo), les intentions d’achat déclarées par Qantas et les nouveaux clients de la version fret de l’A350XWB (Singapore Airlines et Air France-KLM).

L’année 2021 finit sur un rythme encourageant pour Airbus d’autant qu’aux commandes d’avions de ligne, il faut ajouter les contrats portant sur les hélicoptères (H160M Guepard pour la France, H145 D3 pour la Bavière, H135 pour l’Espagne, H225M Caracal pour les Emirats Arabes Unis, H145 D3 et ACH160 pour l’Arabie Saoudite).

Une année presque aussi exceptionnelle pour Airbus, qu’elle l’est pour Dassault Aviation qui a conclu quatre contrats à l’export pour le Rafale et qui enregistre une reprise des commandes de Falcon depuis le milieu de l’année. Autant de raisons pour Guillaume Faury et Eric Trappier de figurer dans le TOP24 2021 d’Aerobuzz.fr !

Gil Roy


close






Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.