Accueil » ATR fête ses 40 ans

ATR fête ses 40 ans

C’est le 4 novembre 1981 qu’ATR a officiellement été créé par l’Aérospatiale et Aeritalia. 40 ans plus tard, le constructeur franco-italien règne sans partage sur le marché des turbopropulseurs de plus de 50 sièges.

4.11.2021

En 40 ans, ATR a vendu 1.700 ATR 42 et ATR 72. © ATR

Le 4 novembre 1981, les partenaires fondateurs d’ATR (Aérospatiale, en France, et Aeritalia, en Italie) ont signé « un accord qui a scellé leur ambition commune de produire un avion spécialement conçu pour la connectivité régionale« , rappelle l’avionneur. 40 ans après un projet initialement prévu pour quelques centaines d’appareils, la famille ATR dispose désormais de quatre versions différentes et ATR a vendu 1.700 avions.

A la fin des années 1990, la jetmania qui s’est emparée du transport aérien régional a bien failli avoir raison des biturbopropulseurs. Avec l’envolée du prix du carburant et la pression environnementale, l’avion à hélices a réussi à renverser la tendance.

ATR en sole position

Pour les années à venir, ATR s’est fixé plusieurs objectifs. D’ici à 2025, le constructeur veut permettre à ses clients de voler avec 100 % de carburant d’aviation durable (SAF). Il vise également la même échéance pour livrer la version ATR 42-600S, à décollage et atterrissage courts, et ainsi étendre la connectivité à 500 aéroports supplémentaires équipés de pistes courtes. Enfin, il entend élargir son offre de cargo régional avec l’ATR 72-600F, tirant profit d’une demande estimée à 460 avions cargos régionaux dans les 20 prochaines années.

Point bas pour ATR en 2020

ATR supprime 186 emplois en France

ATR fait voler son premier avion-cargo neuf


close






Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.