Accueil » Bombardier largue les Canadair

Bombardier largue les Canadair

Dans le cadre de sa restructuration, Bombardier annonce la vente de son programme d’avions amphibies à Viking Air (Colombie-Britannique). L’entente porte sur les certificats de type de toutes les versions des avions amphibies, soit les modèles CL-215, CL-215T et l’avion Bombardier 415 ainsi que sur les services après-vente.

21.06.2016

© Bombardier

Bombardier donne l’impression de continuer à couper les branches mortes. Le dernier élagage en date concerne celle qui sera sans doute considérée par beaucoup comme la plus emblématique de ses activités, celle qui faisait du canadien un constructeur aéronautique à part. Mais les temps sont durs et ne laissent pas de place au sentimentalisme. « Bien que le programme d’avions amphibies fasse partie de notre longue tradition, cette cession permettra à Bombardier de mieux se concentrer sur ses activités de base...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

16 commentaires

  • a. moutet
    a.moutet@free.fr

    Qu’est devenu l’accord de 2015 sur la vente par le Japon du Shinmaywa US-2i en échange de l’achat de Falcon 2000 MSA dont parlais le journal « le Point » ?
    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/cet-avion-amphibie-que-le-japon-veut-vendre-a-la-france-16-06-2015-1936775_53.php

  • CDT Dov

    Le Beriev Be 200 est un avion de l’avenir. D’ailleurs il sera bientot monte aux Etats Unis a Santa Maria exactement.
    Nous attendons actuellement l’accord de la societe ERCOM pour commencer a l’assembler A santa Maria.
    J’ai lu certaines objections sur cet avion ici. A mon avis il faut le voir travailler pour donner un avis serieux le concernant.
    Nous sommes la societe IES ( International Emergency Services) et nous avons obtenus la plupart des agreements pour son assemblage dans un proche future a Santa Maria.
    Amities a tous.

  • Hanky

    Oui ce serait bien dommage de voir disparaitre cet admirable serviteur. Mais ce qui est encore plus dommage, c’est de constater que ni chez nos stratèges militaires, ni ceux de la sécurité civile, ni nos industriels n’ont songe a developper un hydravion hybride pour a la fois servir de bombardier d’eau de grande capacite, mais aussi de ravitailleur de kerosene en vol, de vecteur de debarquement et de parachutage et de logistique.
    Je ne parlerai meme pas de nos politiques…
    Chiche!

  • philippe

    Bombardier largue les Canadair
    la cellule amphibie canadair CL a 70 ans, l’entretien coute cher, les contraintes de remplissage sont importantes et limitent le nombre des étendues d’eau exploitables donc les fréquences de largage ce qui n’est pas bon devant le feu (de jour, 1.5km minimum de ligne droite, 2m de profondeur, 50m de largeur, pas de pont au milieu du plan d’eau, pas de grosses vagues, ….)

    les air tanker avec turbines ne sont pas adaptés au remplissage au fil de l’eau (russe, américain, chinois)

    seul les hydravions japonais Shinmaywa US-2i semblent pouvoir prendre la relève mais le tarif est élevé, et il serait bien de pouvoir les assembler et les réparer en France à Nimes (ou les canadairs vont être basés)

    • Xav026

      Bombardier largue les Canadair
      70 ans… ? 1946… ? Cela semble un peu exagéré… !
      Presque 50 ans plutôt, comme le US-1 d’ailleurs.
      Il y a aussi UN Sh-5b de lutte anti-incendie de la Marine chinoise !

      • a. moutet
        a.moutet@free.fr

        Les premiers construits étaient des Catalina transformés juste après la seconde guerre mondiale, les premiers a être utilisés en France datent de 1963, le consolidated PBY Catalina date lui de 1930, du coup 1946 comme date probable du premier bombardier d’eau de Canadair est plausible !

      • CHARLES

        De septembre 1967 à septembre 1969 , soit en passant du record de neige au record de froid made in Québec , j’ai été très heureux de travailler sur les 11 premiers Canadair en commande Française , comme vous dites pas tant que ça, en effet 50 Ans étant plus proche, l’âge de ma fille de l’entre deux dates, une année magnifique Mai 1968 . J’avais pas encore mes 22 Ans ( Fonctionnaires) en visite de l’exposition Universelle de 1967 déjà un exploit de tout quitter et plus encore de poursuivre des études d’architecture tout en travaillant en un domaine inconnu et pourtant dés 1968 promu boss du  » Métal Bonding Département » , le Président F.R.KEARNS lors de Félicitations écrivait  » le travail d’équipe et la connaissance du métier a fait de votre service le vainqueur du programme excellence , votre rendement hors du commun dénote un authentique désir de conduire notre compagnie dans la voie de l’industrie », cela fait vraiment grand plaisir lorsqu’on sait d’où l’on vient …. et d’avoir participé à cette épopée !. Oui, j’ai été déçu de ne pouvoir aider de mes connaissances la France…Il aurait fallu que j’attende le dernier né d’Eurocopter et le  »rallongé » de chez Airbus 40 à 50 Ans après …et j’en passe 10 à 15 Ans pour devenir contremaître … alors je suis retourné dans le bâtiment …Comme ARCHI ? , bien non vu que pour ma dernière année j’avais opté pour Prof avec un bon Certificat d’enseignement de l’Architecture …je n’ai pu enseigner vu que les cours étaient dispensés …par les ARCHI , j’ai du me contenter de mon cabinet d’ Architecture modifié en Cabinet d’Art de Construire … par obligation du Tribunal… en sorte j’ai pu exercer officiellement le même boulot sans jamais être agréé malgré mes demandes annuelles !.
        Ce jour , à la retraite….je dépose des brevets concernant l’habitat avec les matériaux de l’avionnerie  » anti tout et 100% autonome comme son maitre » …et prépare un brevet sur non pas l’avion voiture, mais bien une voiture ressemblant pas à un avion mais à décollage vertical et horizontal , aucune apparence et de plus amphibie .. j’avais oublié .. j’ai aussi un certificat d’enseignement de la mécanique automobile , bref tout ceci pouvant servir !. Alors un conseil à nos politiques et Entreprises , faites confiance aux jeunes et ne laissez jamais partir un  »vieux jeune » à la retraite sans qu’il enseigne son savoir et VU ce que j’ai pu vivre et constater l’OUVRIER FRANCAIS est multiple et capable , certainement un des meilleurs au monde !.

  • Vladimir_K
    Vladimir K

    Bombardier largue les Canadair
    Je trouve indécent de considérer le programme CL comme une branche morte. Il aurait pu être rentable – car comme d’autres commentaires le précisent il n’a pas vraiment de concurrent – mais il a été laissé à l’abandon, face à des programmes C Series mal gérés qui nous coûtent des milliards de nos impôts.

    Je ne comprends pas comment Monsieur Bellemare peut encore garder la tête haute après une telle décision.

    • pierre

      Bombardier largue les Canadair
      @Vladimir.
      ce programme n’a pas été laissé a l’abandon… comment pouvez vous dire cela?
      même remarque sur la rentabilité…..
      Il n’y a pas de commandes actuellement d’où la « pause » de la production.
      Le marché des CL-415 est assez spécifique et cyclique.

    • Vladimir_K
      Vladimir K

      Bombardier largue les Canadair
      @Pierre :
      On ne peut pas dire que les investissements sur la gamme CL ont été extraordinaires ces dernières années, et puis quand il s’agit d’aider à maintenir des appareils en vol (je pense par exemples aux appareils basés à YQB), Bombardier ne fait pas preuve d’un grand enthousiasme.

      Quant aux commandes, reste à comprendre pourquoi il n’y en a aucune alors que la demande est en augmentation et les machines existantes étant énormément louées.

      Et tout ce gâchis (j’inclue le ratage du C series dans ce gâchis) est payé par mes impôts.

  • Nicolas G

    Bombardier largue les Canadair
    @GUILLON en effet, ce n’est pas bon signe pour le renouvelle des Canadair, on est brouiller avec les russes donc pas de Beriev 200 on va avoir un gros problème

  • GUILLON

    Bombardier largue les Canadair
    Cet article ne parle même pas du Beriev 200 qui est une alternative intéressante et plus pertinente que les DASH-7.
    Le CL n’est pas le seul avion spécialement conçu, contrairement à ce que dit cet article.

    • Garcia

      Bombardier largue les Canadair
      Le Be200 a été déjà évalué par le CEV, dans la fonction bombardier d’eau.
      Conclusions : Mauvais avion pour le job
      – Vitesse de largage beaucoup trop rapide (impossible de faire du « splashing », l’eau est beaucoup trop dispersée au largage et l’efficacité d’extinction bien moindre)
      – L’avion ne ralenti pas (enfin très mal), rendant toutes les manœuvres de largage beaucoup plus délicates, voir dangereuses, qu’avec le Canadair.
      – Manœuvrabilité inférieure au Canadair
      – Impossibilité, avec le Be200 d’accéder à la multitude de plan d’eau sur lesquels le Canadair peut écoper, faisant que finalement, la productivité du Be200 est médiocre.
      Quant aux couts d’exploitation (deux réacteurs vs deux PT6….) je vous laisse imaginer la différence.
      donc Be200 = Mauvaise idée…

    • vitesse

      Bombardier largue les Canadair
      Oui le Be-200 excellent avion, a été conçu pour la lutte anti-incendie et d’autre mission.
      Evalué deux fois on lui a préféré un avion de ligne….
      Ces avantages:
      -Un emport de 12 tonnes d’eau, et Il peut être réapprovisionné en eau au sol ou en écopant, le temps de remplissage étant de 14 secondes (en écopant)et peut encaisser jusqu’à 3,5G en ressource.
      – Un « droppage » d’eau « bien comme il faut »
      – Une vitesse de transition bien plus importante qu’un avion à hélice.
      Ces inconvénients:
      – Il a besoin de plan d’eau plus profond et long que le canadair
      – Les couts d’exploitations d’un avion russe (consommation, entretien…)
      -C’est un avions russe.
      A suivre.

    • Vladimir_K
      Vladimir K

      Bombardier largue les Canadair
      Il a un autre avantage : son autonomie / rayon d’action qui lui permet d’être utilisé en SAR en mer. Comme il est amphibie, il peut récupérer des rescapés.

    • Garcia

      Bombardier largue les Canadair
      Oui, c’est vrai, on l’a bien vu ces 30 dernières années, un avion ayant une telle capacité SAR a beaucoup manqué aux autorités françaises… On aurait pu sauver tellement de vie grâce à une machine si merveilleuse…
      D’ailleurs, il y a tellement de clients qui se battent pour l’avoir que Beriev va passer la production à 50 par mois….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.