Accueil » Cessna SkyCourier : Pari gagné pour Textron Aviation

Cessna SkyCourier : Pari gagné pour Textron Aviation

Avec le SkyCourier, les équipes de Cessna à Wichita ont démontré leur savoir-faire dans la conception, la construction d’un prototype et la certification d’un avion. © Textron Aviation

Textron Aviation a livré le premier Cessna 408 SkyCourier à FedEx, le 9 mai 2022. Le développement de ce tout nouvel avion, conçu sur-mesure pour les besoins de l’expressiste américain, a été mené de manière exemplaire.

Cessna vient une fois de plus de faire la démonstration de son savoir-faire dans le développement d’un programme et dans la gestion d’un dossier de certification. Face à une administration américaine de l’aviation civile tétanisée depuis l’affaire du 737MAX de Boeing, l’exercice est pourtant devenu d’une complexité inédite. En aparté, aucun constructeur ne dira le contraire. Il suffit de voir les difficultés que rencontrent certains d’entre eux pour obtenir le feu vert de la FAA. On pense ici à des programmes d’aviation générale beaucoup moins complexes que le 777X…

L’équipe en charge de la certification au sein de Cessna est affûtée. Outre les avions neufs comme le biturbopropulseur SkyCourier qui a été certifié mi-mars 2022 et le monoturbopropulseur Denali en cours de développement, Cessna fait évoluer en permanence sa gamme d’avions d’affaires Citation. C’est chaque fois, un nouveau dossier soumis à la FAA.

Le SkyCourier que Cessna a livré le 9 mai 2022 à FedEx a été lancé officiellement le 16 octobre 2018. Quatre ans pour certifier un nouvel avion. Quatre seulement. C’est à souligner, même si initialement, le constructeur de Wichita était plus ambitieux et prévoyait une entrée en service en 2020. Le premier vol prévu en 2019, c’est-à-dire un an seulement après le lancement du programme, a eu lieu le 17 mai 2020.

Textron Aviation lance le biturbopropulseur Cessna SkyCourier 408

Il y aura toujours quelqu’un pour faire remarquer que le SkyCourier est un avion basique. Construction métallique, aile haute haubanée, turbine PT6A-65SC de Pratt & Whitney Canada, hélices quadripale McCauley en aluminium, Garmin G1000NXi… Que du connu effectivement. Il n’empêche que les équipes de Cessna ont démontré leur savoir-faire dans la conception, la construction d’un prototype et la certification d’un avion.

Premiers essais en soufflerie pour le Cessna SkyCourier

Le Cessna SkyCourier prend forme

Cessna entame les essais en vol de certification du SkyCourier

Cessna a également su répondre à la demande d’un client. FedEx a commandé 50 exemplaires du SkyCourier et a pris 50 options supplémentaires. De quoi amorcer la pompe.

« Résultat de quatre ans et demi de collaboration avec Textron Aviation sur cet appareil, FedEx Express est enthousiaste à l’idée d’ajouter le Cessna 408 SkyCourier dans le cadre du programme de modernisation de notre flotte », a déclaré Scot Struminger, PDG et vice-président exécutif de l’aviation, FedEx Express. « Le SkyCourier nous rendra plus efficaces, étant désormais en mesure de transporter du fret conteneurisé et palettisé pour nos clients. »

Le premier Cessna SkyCourier aux couleurs des FedEx, compagnie de lancement. © Textron Aviation

Le SkyCourier vole en croisière maximale à 200 kts. Son autonomie maximale est de 900 milles nautiques. Des performances modestes, mais suffisantes pour FedEx pour qui l’intérêt de ce nouvel avion réside dans sa cabine à plancher plat pouvant contenir jusqu’à trois conteneurs LD3, accessible par une grande porte et dont la charge utile est de 6.000 livres.

Ces caractéristiques intéressent évidemment d’autres opérateurs. En plus de la version cargo, il existe une variante 19 passagers du SkyCourier qui comprend des entrées séparées pour l’équipage et les passagers pour faciliter l’embarquement, ainsi que de grandes fenêtres de cabine pour la lumière naturelle et les vues. Les deux configurations offrent un point unique de ravitaillement en carburant sous pression pour permettre des rotations plus rapides. Le SkyCourier est un utilitaire appelé à un grand avenir.

Gil Roy

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Guillaume Ravery

    Une bonne application du bon vieux principe anglo-saxon « KISS » (keep it stupid simple).
    A l’image de tous les « workhorses » qui ont fait la réputation de Cessna depuis 60 ans, du 172 au 208.

    Répondre
  • par Robert Le Borgne

    Ca ressemble à un « Twin sauteur » modernisé !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.