Accueil » Deux nouvelles recrues stratégiques pour Elixir Aircraft

Deux nouvelles recrues stratégiques pour Elixir Aircraft

Elixir Aircraft renforce son encadrement avec l’arrivée d’Olivier Robelin-Marcel (à gauche), directeur de l’ingénierie, et d’Éric Hospital (à droite), directeur industriel. © Elixir Aircraft

Alors que ses effectifs se rapprochent de la barre des 100 salariés, Elixir Aircraft vient de recruter son directeur industriel (Éric Hospital) et son directeur de l’ingénierie (Olivier Robelin-Marcel). Le constructeur de la Rochelle est résolument passé dans la dimension industrielle.

Preuve qu’Elixir Aircraft est aujourd’hui un constructeur aéronautique à part entière, il est confronté comme Airbus, Dassault ou encore Daher, au problème de la montée en cadence de sa production. Il fait état aujourd’hui de 50 commandes fermes qu’il doit honorer dans les meilleurs délais. Et comme tout avionneur digne de ce nom, il doit sécuriser ses approvisionnements et trouver de nouveaux talents.

Elixir Aircraft vient de recruter deux cadres de haut niveau qui vont venir soulager l’équipe dirigeante et surtout mettre l’entreprise en ordre de bataille. Il s’agit de son directeur industriel et de son directeur de l’ingénierie.

La direction industrielle est confiée à Eric Hospital, dont Arthur Léopold-Léger, CEO et co-fondateur d’Elixir Aircraft, vante « sa grande expérience et son expertise du secteur industriel ». Il a pour mission de mener au mieux l’industrialisation d’Elixir Aircraft et notamment la montée en cadence de la production. « Nous pourrons ainsi honorer dans les meilleurs délais notre carnet de commandes, déjà complet jusqu’au MSN50, et répondre efficacement aux exigences de nos nombreux aéroclubs clients. »

Éric Hospital, diplômé de Sup’Méca, possède 26 ans d’expérience internationale dans l’industrie. Il a commencé sa carrière chez Valéo, entreprise au sein de laquelle il a notamment assuré la direction d’un site de production. Il a ensuite dirigé divers laboratoires et sites de production pour Faurecia, Devillé ASC (dont il prendra la direction générale), puis PCM avant de rejoindre les rangs d’Elixir Aircraft.

Quant à Olivier Robelin-Marcel, le nouveau directeur de l’ingénierie d’Elixir Aircraft, son parcours est sensiblement différent. Au cours des 14 dernières années, il faisait partie de l’EASA. Au moment de quitter l’Agence européenne, il était en charge de la certification des moteurs et systèmes d’intégrations associés pour l’aviation générale et les VTOL. Il a débuté sa carrière dans le domaine de la maintenance hélicoptère pour l’Armée de Terre (5 ans), avant de passer dans le civil et de rejoindre Dassault Aviation (10 ans) où il a travaillé sur les programmes de production Falcon 50EX et en maintenance engineering sur tous les avions d’affaires Falcon.

Outre la poursuite de la montée en puissance de son outil industriel, Elixir Aircraft est engagé dans plusieurs projets de R&D, aux côtés de partenaires de haut niveau comme Daher ou Airbus. Les deux nouveaux directeurs ne vont pas s’ennuyer dans les mois et les années à venir. D’autant que le constructeur de la Rochelle a désormais le regard tourné de l’autre côté de l’Atlantique.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.