Accueil » Dyn’Aero placé en redressement judiciaire

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Dyn’Aero placé en redressement judiciaire

Dyn’Aero a été placé en redressement judiciaire, mardi 10 janvier 2012, par le tribunal de commerce de Dijon. Les repreneurs potentiels ont jusqu’au 27 janvier 2012 pour se manifester.

10.01.2012

Pour les observateurs attentifs, la mise en redressement judiciaire de Dyn’Aero n’est pas une surprise. Elle paraissait même inévitable. En revanche, pour tous ceux qui n’ont retenu que les dernières annonces du constructeur, cette nouvelle risque d’avoir l’effet d’une douche froide. Début décembre 2011, l’entreprise annonçait, en effet, l’entrée dans son capital de l’Institut de développement économique de Bourgogne (IDEB), [un fonds d’investissement qui lui aurait apporté 300.000 euros->http://www.aerobuzz.fr/spip.php?breve1048
].

Dyn’Aero vient de traverser deux années particulièrement difficiles au cours desquelles les ventes d’avions se sont effondrées. Le constructeur n’est pas parvenu à faire face à l’atonie du marché national des avions légers. Il n’est pas sûr que si Christophe Robin, le fondateur de Dyn’Aero était resté aux commandes, l’entreprise aurait traversé avec plus de réussite cette zone de fortes turbulences qui a entrainé son décrochage. Quand Christophe Robin a quitté Dyn’Aero pour prendre des fonctions de direction technique chez Daher-Socata à Tarbes, en novembre 2010, la situation de Dyn’Aero était déjà délicate. Fin juin 2011, une nouvelle organisation a été mise en place avec la nomination de Jean-Claude Morisson, comme PDG, et de Loïc Le Provost, en qualité de directeur opérationnel. Ce dernier a passé le premier semestre au Portugal, où il a redressé Dyn’Aéro Iberica, la filiale portugaise de Dyn ‘Aéro, alors en procédure de sauvegarde depuis 2010.

La stratégie mise en place, en juin 2011, par Jean-Claude Morisson, visait « à faire passer
l’entreprise du stade artisanal à celui d’une entreprise industrielle
». La première action devait être « la réorganisation commerciale avec notamment la mise en place d’un service support client, jusqu’alors talon d’Achille de l’entreprise ». Concernant la production, celle-ci devait être « nettement plus standardisée ». L’idée était de la structurer pour permettre « une production en série des avions et des ULM ». Le nouveau PDG n’aura pas eu le temps d’y parvenir. Le Tribunal de commerce de Dijon a fait un appel aux repreneurs. Ils ont jusqu’au 27 janvier 2012, 12h00, pour présenter leurs offres . Le Tribunal se donne ensuite un mois pour trancher. Début mars 2012, la vingtaine de salariés de Dyn’Aéro, devraient être fixés sur leur sort.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

12 commentaires

  • temi42

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Tiens, tiens, Isabelle Moniot ? De Moniot and Co ?

    Les Panthères, Lions et Lionceaux à l’asaut des MCR ? Pas bon, pas bon ça ! Pour Dyn………….! Ou comment éliminer la concurrence en faisant disparaitre un concurrent ? Aïe !

  • rouletabille

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Pour turbinator, la seule personne compétente à même de répondre de façon fiable en engageant sa responsabilité est le syndic chargé de la vente.
    il a obligation de donner ces informations à toute personne qui lui en fait la demande…à moins qu’il ne vende une coquille vide, mais dans ce cas, le prix ne sera pas le même.

    ne pas oublier que le repreneur n’aura pas automatiquement tous les agréments que vous indiquez, certains sont liés à la propriété, d’autres à la compétence des repreneurs.

    même si cela est une bonne intention de vouloir vendre rapidement, on peut se poser la question, si, lorsqu’il s’agit d’une activité spéciale necessitant un certain d’agréments, un délai réduit est une bonne solution pour les créanciers que le syndic est censé représenter et défendre.

    s’il s’agit de remettre les compteurs à zéro, quelque soit le prix, c’est une autre histoire

  • Turbinator

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Quelqu’un aurait-il les réponses suivantes:

    – Quels avions sont concernés par le POA détenu par DynAero ?

    – Le DOA concerne-t’il l’entreprise basée en France ou au Portugal?

    – Est-ce que les appareils de DynAero sont autoclavés ou étuvés (à mon avis étuvés)

    – Que contiennent en matière d’équipements les installations Françaises de DynAero?

    Merci beaucoup pour les réponses en provenance de personnes réellement au courant et non des spéculations.

    Une telle entreprise ne se redresse pas à coup de centaines de milliers d’euros, il lui faut un réel redressement économique, stratégique et commercial.

    Turbinator

  • Pegaze_87

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Bonjour,

    J’ai eu la chance de pouvoir volé sur les 2 avions évoqués et chacun à ses qualités et ses caractéristiques.

    Aéronautiquement

  • lavidurev

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Reste peut-être la Chine qui pourrait être intéressée

  • Isabelle Moniot

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Petit rectificatif concernant la consommation du Simba, elle est de 22L/H pour une vitesse de 120 kts, à 137kt, on consomme plus d’où les 30L/h (et non 35) que consomme le fauve à sa vitesse de croisière max. Concernant le prix de vente, effectivement l’un est certifié l’autre pas.. Prix de vente du Simba équipé VFR de nuit et GNS 430, 200 000€ ( là aussi petite erreur dans les tarifs annoncés d’info-pilote..). Tout cela n’enlève bien sûr en rien la qualité des MCR, ce sont juste des avions différents. Cordialement

  • M.CARRE

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Quand on a piloté ce type d’avion, on n’a plus envie de revenir aux CESSNA.
    Ils ont certes des améliorations à apporter notamment réservoirs et fiabilisation de certains éléments, mais ce sont vraiment les avion du 21° siècle et d’une facilité de pilotage, tout en restant démonstratifs.
    Et puis un 4S qui consomme 20l à l’heure n’a rien avoir avec le Simba de Monniot qui consomme 35l (source info pilote) pour des performances similaires et je ne parle pas du prix de vente..

  • Gil Roy
    Gil Roy

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    La norme ELA-1 est aux abonnés absents. Elle n’est plus un dossier prioritaire de l’EASA, d’autant que les fonctionnaires qui géraient le dossier ont changé de fonction ou sont partis en retraite. Il n’y a apparemment plus de calendrier…

    Philippe Moniot se félicite d’avoir abandonné l’idée de certifier son APM-40 Simba en ELA-1 et d’avoir opté pour une certification complète.

    G.R.

  • Christophe Bozec

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Dyn’Aero semblait placer de grands espoirs dans la nouvelle norme ELA1, et le retard de son entrée en vigueur a certainement participé à cette triste situation.

    Gil, auriez-vous des nouvelles à propos de cette réglementation ? Votre dernier article, en Janvier 2011, parlait d’une entrée en vigueur fin 2011, et je n’ai rien vu depuis.

  • TIPLOUF

    Dyn’Aero placé en redressement judiciaire
    dommage, à l’heure ou le parc d’avions francais comprend des vieux rallyes et autres DR400
    les beaux produits dynaero semblaient constituer la relève tant espérée dans l’hexagone
    il faut absolument encourager le développement de nouveaux appareils modernes et compétitifs en france puis soutenir leur vente à l’export
    je pense que nous avons tous les éléments pour y parvenir, alors pourquoi tous ne pas se mettre en ordre de bataille?
    l’alternative est la sortie du marché aéronautique des avions légers,

  • Dim

    Dyn AeroDyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Daher Socata ne pourrai pas reprendre les salariés ??

  • F-AERO

    Dyn AeroDyn’Aero placé en redressement judiciaire
    Espérons une synergie des différents industriels et commerçants Bourguignon pour conserver cette « Aéro Valley »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.