Accueil » Encore 30.000 emplois à sauver dans la filière aéronautique

Encore 30.000 emplois à sauver dans la filière aéronautique
premium

Le GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) estime que la moitié des 60.000 emplois menacés directement par la pandémie de Covid-19 a été épargnée. Le risque de défaillance d’entreprises augmentant, la situation de l’emploi est préoccupante.

7.01.2021

Jusqu'à présent, la filière aéronautique française a fait preuve d'une grande résilience, se félicite le GIFAS. © Daher

Lors de la traditionnelle séance de présentation de ses vœux à la presse, le président du GIFAS, Eric Trappier, s’est félicité que malgré l’ampleur de la crise à laquelle elles sont confrontées, les entreprises de la filière aéronautique française ont tenu le coup jusqu’à présent. Mais son inquiétude réside dans le fait que, selon lui, « le risque de défaillances est devant nous ». Si la crise dure, et elle va durer, « cela ne fait aucun doute, cela va devenir compliqué quand il faudra...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.