Accueil » Industrie » Jeu de dupes

Le gouvernement a réuni, le 6 janvier, le comité stratégique de la filière aéronautique. Au passage, il s’est félicité des excellents résultats du secteur. La veille, le président du GIFAS dénonçait le désengagement de l’Etat dans le soutien à l’industrie aéronautique française.

Contrairement à ses déclarations, le gouvernement abandonne la recherche aéronautique civile. Le président du GIFAS, Marwan Lahoud (ci-dessus), tire le signal d'alarme. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

A l’issue de la réunion du comité stratégique de la filière aéronautique, les trois ministres concernés (Travail, Transports et Industrie) se sont fendus d’un long communiqué de presse dans lequel ils n’ont pas manqué d’affirmer le soutien de l’Etat à cette filière d’excellence, qui fait pencher la balance commerciale de la France du bon côté, qui ne cesse de recruter et qui est un modèle d’innovation.

Précisément, sur ce dernier point, la veille à l’occasion de ses vœux à la presse, le président du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) a tiré le signal d’alarme. « Le soutien public à la recherche aéronautique s’est dégradé, et le partenariat public-privé est en train de s’effilocher. C’est inquiétant ».

Quoi que déclarent les ministres, force est de constater que les aides de la DGAC à la recherche aéronautique civil sont passées de 150 M€ en 2010 à 50 M€ en 2017. Dans le même temps, en Allemagne elles ont progressé de 110 M€ à 150 M€ et elles seront maintenues à ce niveau jusqu’en 2020. En Grande-Bretagne, les aides à la recherche étaient de 100 M€ en 2010. Elles ont atteint 190 M€ en 2016 et devraient y rester jusqu’en 2020.

A cela s’ajoute la pression fiscale dénoncée par Bernard Lucereau, président du Comité Aéro-PME du GIFAS : « Entre 2010 et 2015, les entreprises ont été soumises à 40 impôts et taxes nouveaux. C’est insupportable pour les PME ». Ce point n’apparaît pas dans le compte rendu de la réunion du comité stratégique de la filière aéronautique. Peut-être aurait-il fallu inviter un quatrième ministre : celui du budget !

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook

cfc