Accueil » Le disque de frein Beringer certifié sur les DR400

Le disque de frein Beringer certifié sur les DR400

Le spécialiste français des systèmes de freinage lance sur le marché, à partir du 12 mai 2009, un nouveau disque de frein pour les avions de la gamme DR400. Beringer promet une durée de vie doublée grâce à l’utilisation de nouveaux aciers plus résistants.

1.05.2009

Le nouveau disque de frein destiné au DR400 que Beringer s’apprête à lancer sur le marché a été développé et certifié sous un STC (Supplemental type certificate) des disques de remplacement. Le fabricant stéphanois a obtenu son agrément de production (POA PART21G) en décembre 2008. Il possédait déjà un agrément de conception (ADOA) depuis 2006.

Le disque est entièrement usiné dans un acier dur (CR-MO) spécifiquement choisi pour les disques de frein. Cela permet de limiter les déformations surtout à hautes températures et de réduire fortement l’usure du disque. Beringer qui a mis à profit son expérience acquise dans le domaine de la compétition moto et auto, plus spécifiquement dans les rallyes-raids, pour développer ce nouveau produit, ambitionne de doubler la durée de vie du disque. Des essais sont en cours.

Les premières livraisons sont prévues à partir du 12 mai.

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.