Accueil » Le DLR a officiellement rouvert l’aéroport de Cochstedt

Le DLR a officiellement rouvert l’aéroport de Cochstedt

Le 6 mai 2022, le DLR a officiellement rouvert l'aéroport de Magdebourg-Cochstedt. © DLR

L'aéroport de Magdebourg-Cochstedt a retrouvé sa licence d'exploitation depuis le 1er avril 2022. La semaine dernière, il a été officiellement rouvert par le Centre aérospatial allemand qui en est le nouveau propriétaire.

Le 6 mai, le Centre aérospatial allemand (DLR) a officiellement rouvert l’aéroport de Cochstedt en Saxe-Anhalt sous le nom d’aéroport de Magdebourg-Cochstedt. Le DLR y a concentré ses activités de drones dans un centre national d’essais de systèmes d’aéronefs sans pilote. L’aérodrome est à nouveau accessible aux avions de l’aviation générale jusqu’à une masse maximale au décollage de 5,7 tonnes en vol à vue. Cependant, les heures d’ouverture sont limitées aux jours de semaine de 10h à 17h, ce qui n’aide pas à attirer le trafic. L’aéroport, situé à environ 40 kilomètres au sud-ouest de Magdebourg, ne sera pas seulement utilisé par le DLR, mais aussi par des start-ups pour tester des véhicules aériens sans pilote.

Le PDG du DLR, le professeur Anke Kaysser-Pyzalla, a déclaré lors de l’ouverture : « La reprise des opérations aéroportuaires est une autre étape cruciale dans le développement et l’expansion du site du DLR à Cochstedt. Dans le cadre du National Test Center for Unmanned Aviation Systems, nous mettons en place un véritable laboratoire complet à l’aéroport de Magdebourg-Cochstedt. Ce laboratoire est utilisé pour développer et tester de nouveaux concepts technologiques afin d’étendre le rôle de pionnier international de l’Allemagne dans le domaine des vols sans pilote. De cette manière, nous renforçons le transfert ciblé de la science vers l’entreprise. »

L’aéroport état fermé depuis début septembre 2016. Il appartient au DLR depuis juin 2019. Son code OACI est : EDBC. Il possède deux pistes : une piste asphaltée de 2.500 mètres de long et 45 mètres de large (08/26) et une piste parallèle en herbe de 800 mètres de long et 40 mètres de large.

À Cochstedt, le DLR réparera et convertira les bâtiments et installations existants afin de développer l’infrastructure scientifique. D’ici la fin de cette année, environ 15 millions d’euros seront investis dans le développement d’infrastructures scientifiques et opérationnelles. Pour que l’aéroport puisse redémarrer,  2,5 millions d’euros ont déjà été investis directement dans les infrastructures aéroportuaires. « Le recrutement de personnel scientifique et technique fera avancer la montée en puissance dans les mois à venir. L’objectif est d’employer un total d’environ 30 personnes dans la recherche et les opérations sur le site d’ici la fin de 2022, et jusqu’à 60 personnes doivent être employées à l’avenir », a déclaré le DLR.

Volker K.Thomalla

Volker K. Thomalla

Journaliste aéronautique et pilote privé, Volker K. Thomalla est spécialisé dans les questions de l’aviation d’affaires et du trafic aérien. Il a écrit une douzaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a été rédacteur en chef des magazines aéronautiques allemands Flug Revue et Aerokurier entre 1995 et 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.