Accueil » Le MCR Twin R a volé

Le MCR Twin R a volé

Le bimoteur de Christophe et Pierre Robin a effectué son premier vol le jeudi 3 mars 2011 piloté par Christian Briand, ancien pilote d’essais de la Socata.

Dyn’Aéro attendait la fenêtre météo depuis quelques jours, afin que pour que le premier vol de son bimoteur se passe dans les meilleures conditions. Elle s’est ouverte, ce jeudi 3 mars 2011, en fin de journée. Christian Briand, ancien pilote d’essais de la Socata a décollé, à 17h00, de la piste de l’aérodrome de Dijon-Darois, aux commandes du bimoteur MCR Twin R.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

15 commentaires

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le MCR Twin R a volé
    le seul but de mon précédent message était de rappeler qu’il y a des monoturbines agréés transport public et très fiables
    j’ai fait une comparaison avec le MS 760 dont le prix annoncé n’est guère supérieur à celui du Twin-R et qui avec une seule turbine devrait être rentable…à chacun de comparer suivant l’ utilisation souhaitée…il y a d’autres  » petits  » bimoteurs , tel que technam ou diamond
    à chacun de sortir sa calculette…et son carnet de chèque !

    Répondre
    • Le MCR Twin R a volé
      j’ai fait une comparaison avec le MS 760 dont le prix annoncé n’est guère supérieur à celui du Twin-R et qui avec une seule turbine devrait être rentable…
      Sauf que, « one again », faire un MS760 monoturbine ça veux dire reconcevoir la totalité ou presque de la machine et refaire une certification complète, depuis la structure jusqu’au essais en vol.
      Bref une machine 100% neuve inspirée du MS760, pas du tout un dérivé à moindre coût.
      Et là, faut payer plein pot et on va être très très loin (au dessus) du prix d’un Twin-R

      Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    Ouais enfin là vous parlez d’avions de construction métallique, avec des masses à vide plus proche d’un bizjet qu’autre chose (1.8t pour le 208, plus de 4t pour le pc12…), bref c’est une toute autre catégorie…Mettre une turbine sur le MCR, c’est pas juste changer le moteur!

    Quid de la formation des pilotes/mécano? Quid du coût d’entretien? Quid du prix de l’hdv? Quid du kérosène??

    Enfin, une turbine c’est fait pour voler haut…on oublie donc les navs VFR en basses couches etc etc. Bref on fait un avion de transport et non un avion d’aéroclub.

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    excusez la faute de frappe ! ce n’est pas le Cessna 1900 D mais le208…construit à plus de 1000 Exemplaires…combien de panne ?
    on peut continuer.. avec le Pilatus PC12…plus de 1000 exemplaires égalemenrt…combien de panne ? le tout n’étant pas d’ avoir deux ou quatre moteurs, mais qu’ils soient fiables !
    à noter que ces deux appareils sont agrées transport public !

    Répondre
  • A propos de moyens…
    Je doute que le chiffre de 190kt soit exact (si il l’est , en croisiere 75% s’entend, je m’agenouille en tant que signe de respect), mais si on retient ne serait-ce que 160kt pour 200ch, le prix de revient au kilometre parcouru de cet avion sera a peu pres le même que celui d’un DR400.

    En gros, 1ch = 1€ de l’heure de vol.

    DR400 : 120ch => 100kt => 1,2€ / NM
    TwinE : 200ch => 160kt => 1,25€ / NM

    De quoi donner au DR400 un sacré coup de vieux….

    Sacré danseuse. J’en veux bien tous les jours des comme ca…

    Répondre
    • ce by moteur MCR est-ce un brevet ppl ou un brevet ulm 3axes
      il est bien il est beau cet avion est-ce un ulm ou un avion?

      malgré tout c’est une belle machine:Bon Vol pour cet avion

      Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    Critique sur tout et septique sur le reste: allons! un peu d’optimisme Rouletabille car quant on lit toutes vos « sorties » (SMA, ROBIN etc…) on imagine bien que vous avez des comptes à régler avec « l’AVIATION » ce qui vous en conviendrez n’est pas très constructif…

    Je souhaite moi que le TwinR, qui semble bien né, ait une belle carrière et se vende (même a des amateurs de danseuses) cela fera plaisir à Ch Robin, certes, mais permettra surtout au groupe Dynaéro de poursuivre son aventure et à l’industrie aéronautique française de continuer à exister. Les entrepreneurs qui prennent des risques, dont manifestement vous ne faites pas parti, méritent qu’on les soutiennent.

    Quant a mon pari (lol), soyez rassuré, mes moyens me permettent de voler en HR200 ou DR400 de temps en temps..pas plus …

    Aller courage Rouletabille, gardez le moral!

    Répondre
  • par Christophe Bozec

    Le MCR Twin R a volé
    Pour ce qui est de l’intérêt d’avoir deux moteurs, comme ça a déjà été dit, c’est principalement la sécurité. Un ami à moi a eu des soucis de nuit sur un monomoteur et a eu bien de la chance d’avoir une piste éclairée à proximité.

    Pour faire de l’école en multi-moteurs également, y a pas vraiment le choix, quelque soit la charge utile et la vitesse de vol, il faut plusieurs moteurs…

    Et pour ce qui est de la comparaison avec un MS.760 modifié, c’est un doux délire, j’aime bien l’idée également, mais un jet n’est pas rentable en exploitation comparé à un avion à hélices en dessous de 25 000 ft et 350 kts (à peu près, je n’ai plus les chiffres exacts). Qui plus est, remotoriser avec un seul moteur, ça veut dire adapter la structure, adapter l’hydraulique, l’électricité et à peu près tout l’avion en fait, donc il faut re-certifier (on n’est plus dans le cas d’une modification mineure), et le prix risque de ne plus être du même ordre de grandeur que celui du Twin R.

    Je ne connais pas de Cessna 1900D, il y a bien un Beechcraft qui porte ce numéro, mais il n’est pas « agréé monoturbine », il est juste conçu de telle sorte qu’il puisse continuer un vol sur un seul moteur, comme tous les bimoteurs certifiés au monde…

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    Et,si on continuait par ce qui pourrait être une extrapolation du MS 760 en monoturbine, Pratt ou Willians, ce serait un gain de poids, et de prix ( achat et entretien ) qui devrait permettre de l’ avoir pour un prix très proche de 300.000 euros, tarif du Twin- R
    Lorsque l’ on sait que le Cessna 1900 D est agréé TP pour 19 places en monotubine, cela rejoint ma question…à quoi sert d’ avoir deux moteurs, si, un seul – très fiable – est suffisant?
    Esperons que les acheteurs des droits et outillages sauront en tirer ce qu’il est possible de faire dans cette gamme.
    à noter que pour faire simple, compte tenu du papillon, le réacteur pourrait être mis sur le dos du fuseage.

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    Un quadriplace bimoteur de 190 CV qui vole à près de 190 nœuds est très bienvenu dans le marché européen et autres, les clubs et écoles auront la possibilité de faire passer des qualifs multimoteur pour pas très cher, qualif IFR, voyage rapide, et beaucoup de privés tentés d’acheter un mono de haut de gamme (Cirrus SR22 et autres Corvalis) regarderont deux fois vers ce twin-R.

    En effet un dégivrage TKS serait bienvenu ainsi qu’une version turbo et oxygène pour pouvoir voler à plus de 220 nœuds au niveau 200 et damner le pion à bien des Mooneys et autres.

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    je pense que mon précédent messaqge n’avait rien d’ agressif, et repose uniquement sur les circonstances économiques actuelles.et qui ne sont pas prêtes de s ‘ améliorer.
    libre à vous d’ acheter un twin R , Ch. Robin en sera très heureux, mais pour 300.000 euros, force est de constater que ce n’est pas du niveau du français moyen !
    Comment va t -il vieillir ? quel sera le montant de l’ entretien ?
    puisque vous avez gagné votre pari, je vous suggère de l’ utiliser pour payer ce bi-moteurs ! et lorsque vous serez livré, on pourra aller se promener ensemble…mais je ne participerai pas aux frais de ce que j’ appelle  » une danseuse  »
    continuez de rêver !: cela aide à vivre

    Répondre
  • A rouletabille
    Je vois au contraire tres bien l’interet de mettre un 2em moteur sur une cellule qui vole bien avec un seul : Ca permet de voler dans les nuages, au dessus de la mer, ou de nuit au dessus des montagnes, sans que ce soit jouer a la roulette russe avec sa vie.

    Et avec seulement 200ch a nourrir, c’est encore mieux.

    Il y a des gens qui veulent aussi pouvoir voler autrement que par beau temps, et juste pour faire des ronds au dessus de leur campagne.

    Je renouvelle mes voeux de succès a cette petite equipe (et mon souhait de leur voir ajouter un degivrage TKS sur cet avion…)

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    Moi je suis content ça fait un nouvel avion dans les airs, après pour le côté rentabilité industrielle ou pertinence je laisse ça au « expert » et puis l’avenir nous dira si christophe Robin avait raison suffit de patienter.

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé: et re voila Ronchon…tabille!
    Et voila.. j’ai gagné mon pari en assurant hier, entre amis, que notre ami Rouletabille serait prompt à dégainer! Heureusement l’aviation ne compte pas sur lui pour avancer.

    Répondre
  • Le MCR Twin R a volé
    on peut se poser des questions sur la pertinence de mettre deux moteurs sur une cellule qui vole très bien avec un seul, au lieu d’ alourdir cet appareil dont une partie de la puissance du deuxième moteur va être utilisée pour faire voler ce surpoids, ( et le carburant supplementaire ) il n’ aurait pas été préférable de mettre u moteur ( fiable ) de 125 ou 130 cv. sur la version origine, donc sans surpoids et de ne l’utiliser qu’à 60 % pour une bonne fiabilité.
    à l’ origine, cet avion a l’ avantage d’ avoir un bon rapport Poids / performances, qu’il aurait souhaitable de conserver,voir améliorer, surtout que le prix du carburant ne va pas baisser !
    sauf des marchés de  » niches  » on ne voit pas très bien l’ intérêt de cette formule qui est déjà encombrée d’appareils sur lesquels on ne peut manquer de se poser des questions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.