Accueil » Le pavillon français flotte sur Farnborough

Le pavillon français flotte sur Farnborough

L'industrie aéronautique et spatiale française en force au salon de Farnborough (18-22 juillet 2022). © Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’industrie aéronautique et spatiale française est présente en force, cette année encore, au salon de Farnborough 2022. Près d’une trentaine d’entreprises est réunie sur le pavillon France animé par le GIFAS. Une trentaine d'entreprises de l'Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpe s'est également rendue en prospection sur le salon britannique.

Quelques jours seulement après avoir hissé les couleurs du pavillon français au salon ILA de Berlin, le GIFAS (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) renouvelle l’opération au salon de Farnborough du 18 au 22 juillet 2022. 

Les sociétés fédérées par le GIFAS au sein du Pavillon France lors de cette édition 2022 du salon sont : AD Industries, AHG, Air Liquide, Aquarese, Armor Meca, Astech Paris Région, Aubert & Duval, Aviva Metals, Cobham Aerospace Communications, Comptoir Général des Métaux, Corse Composites Aéronautiques, Corso Magenta, Cybermeca, Defontaine, ESI Group, Figeac Aero, Fleuret, International Paris Air Show, JPB Système, Latécoère, Mecadaq Groupe, Mechacrome, Nexteam, Novintec, Paris Saint-Denis Aero, Sabena technics, SKF Aerospace, Socomore, STS Aerospace et Techni-Modul.

Les poids-lourds français, Airbus, CFM International, Dassault Aviation, MBDA, Safran et Thales, exposent évidemment sur leurs propres stands et reçoivent dans leurs chalets. Ils participent aussi aux présentations en vol quotidiennes et multiplient les annonces.

Sur 400 m2, le GIFAS a réuni au salon aéronautique de Farnborough près de trente entreprises adhérentes. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Au total, ce sont donc 30 entreprises françaises qui sont présentes, toute la semaine, au salon britannique de l’aéronautique. Parmi celles-ci figurent aussi bien des donneurs d’ordres, des équipementiers que des PME et des spécialistes de la maintenance. Le pavillon français qui par moment prend l’apparence d’une ruche accueille au fil des jours de nombreuses délégations étrangères. Les visites officielles se succèdent. Les salles de réunions sont prises d’assault. C’est aussi sur cet espace que l’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes a pu organiser des rendez-vous pour les 46 professionnels représentants 31 entreprises qui ont pris part à la mission organisée, le 19 juillet 2022, au salon britannique.

Les relations entre l’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes sont étroites. « Le cluster est le prolongement du GIFAS en région« , affirme Franck Colcombet (Telcalemit Aerospace), président d’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes. Il est aussi président de la commission commerciale du GIFAS et membre du comité de direction du GEAD (Groupement des Equipements Aéronautiques et de Défense) au sein du GIFAS. « Dans l’autre sens, on retrouve des représentants du GIFAS au bureau de l’Aerospace Cluster« .

C’est à bord d’un ATR 42-500 de Chalair que la mission de l’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes s’est rendue au salon de Farnborough, le 19 juillet 2022, au départ de Lyon-Saint-Exupéry. © Gil Roy / Aerobuzz.fr
Sur le stand du GIFAS, l’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes a organisé avec le concours de Business France UK, des rendez-vous d’affaires. Ici avec les représentants de Babcock, leader dans la fourniture de services d’ingénierie complexes et stratégiques, pour les marchés aérospace, défense et sécurité. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

D’un point de vue aéronautique, la grande région Auvergne-Rhône-Alpes n’est ni la Nouvelle Aquitaine, et encore moins l’Occitanie. C’est une évidence. Toutefois, de part sa tradition industrielle, elle pèse néanmoins d’un poids réel dans la filière aéronautique et spatiale française. On recense 350 entreprises dans ce secteur (30.000 emplois et 3,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires), dont 200 sont membres du cluster. La Région mise sur l’aéronautique. Elle porte l’ambitieux projet de création d’une Académie aéronautique destinée à fédérer et compléter l’offre de formation. Le GIFAS est partie-prenante.

Gil Roy

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.