Accueil » Le Skylander SK-105 réussira-t-il à décoller de Chambley ?

Le Skylander SK-105 réussira-t-il à décoller de Chambley ?

Une maquette à l’échelle 1 du Skylander SK-105 était exposée sur le stand de GECI International au salon du Bourget 2009. Le futur biturbopropulseur français polyvalent a enregistré sa première commande. Il en faudra plus pour s’imposer sur ce créneau.

Qui a dit que la construction aéronautique française était moribonde ? GECI International est bien décidé à démontrer le contraire avec son futur avion baptisé Skylander SK-105, un biturbopropulseur 100% français construit en Loraine. Il prévoit d’en produire 1500 unités jusqu’en 2028. Une aubaine pour cette région industriellement sinistrée. D’où l’engouement des collectivités locales pour ce qui n’est encore qu’un projet.

… Un projet qui a vu le jour en 2001. A l’origine, il devait s’agir d’une coopération franco-coréenne. Puis, il...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.