Accueil » Industrie » L’EASA estime que la situation de Boeing est « revenue sous contrôle »

L’EASA estime que la situation de Boeing est « revenue sous contrôle »

Pour l'EASA, Boeing a retrouvé la maîtrise se son système de contrôle de la production. © Boeing

Même s’il est loin d’être tiré d’affaires, Boeing a retrouvé la confiance de l’Agence européenne pour la sécurité aérienne (EASA).

C’est une déclaration que Florian Guillermet, le nouveau directeur de l’EASA, a faite à l’occasion de sa prise de parole pendant le congrès de la Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (FNAM). Il a explicitement déclaré que la situation du constructeur américain était en train de s’améliorer.

Pour justifier la position de son agence, Florian Guillermet a expliqué que l’EASA n’effectuait pas une « supervision dure » de Boeing, mais qu’elle avait des...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Cela devrait laisser du temps à l’EASA pour explorer le problème de l’absence de Protection Anti Décrochage (Low Speed Protection) sur les Airbus telle que demandée par la dérogation accordée à Airbus (Spécial Conditions) pour les avions volant en Stabilité Longitudinale Neutre.
    Si l’Airbus avait été équipé de cette protection le Rio-Paris (AF447) qui s’est retrouvé en Stabilité Neutre n’aurait pas décroché.

    Dans l’attente du prochain procès en appel, l’EASA peut participer à améliorer la sécurité des vols, pour le plus grand bien des passagers.

    Répondre
  • « Aie confiance… » Signé Kaa 🐍😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.