Accueil » Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X

Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X

Boeing a sélectionné l’allemand Liebherr-Aerospace pour le dispositif d’actionnement d’extrémité d'aile repliable du Boeing 777X. Ce système qui comprend les différents équipements d’actionnement et de verrouillage du système permet de ramener de 71,8 m à 64,8 m l’envergure du futur biréacteur gros-porteur.

29.04.2015

La voilure du 777X est l’une des innovations majeures de ce nouveau programme, lancé par Boeing, au salon de Dubaï, fin 2013. Pour augmenter les performances de son futur biréacteur, le constructeur américain n’a pas fait dans la demie mesure. Il a allongé de 7 mètres l’envergure par rapport aux versions actuelles. Elle passe ainsi de 64,8 m pour le 777-300ER à 71,8 m pour le 777X-8 ou -9. Cette grande aile donne de grandes jambes au gros-porteur. Sa distance de franchissement atteint 9.300 NM avec 350 passagers pour le 777-8X (8.200 NM avec 400 passagers pour le -9X).

Les winglets qui augmentent virtuellement l’envergure ne constituent qu’un compromis qui permet de gagner quelques points de finesse à la marge. Ce n’était pas suffisant compte tenu des objectifs de Boeing. L’envergure est la solution. Les vélivoles le savent. Mais c’est aussi le problème. Surtout au sol. Les pilotes de planeurs sont devenus des experts des manoeuvres scabreuses lorsqu’il s’agit de faire rentrer dans un hangar, plusieurs « grandes plumes ». Boeing a anticipé le problème, en choisissant de replier les ailes au sol afin de pouvoir utiliser les mêmes infrastructures aéroportuaires que le 777. Pour le décollage, les extrémités des ailes seront déployées en position horizontale.

Les ailes repliables ne constituent pas une première dans l’aéronautique, mais dans le transport aérien et sur un biréacteur de 350 tonnes de masse maximale au décollage, c’est du jamais vu. Boeing vient de confier la conception, le développement et la fabrication de cet équipement inédit à Liebherr-Aerospace, spécialiste des systèmes de commandes de vol, des engrenages, des arbres de transmission et des unités de génération de puissance hydraulique. Liebherr-Aerospace va devoir mettre au point un dispositif d’actionnement d’extrémité d’aile repliable compact d’une fiabilité et d’une puissance exceptionnelles, doté d’un actionneur rotatif à servomoteur.

A partir de 2020, les 777X vont donner aux grands aéroports des airs de ponts d’envol de porte-avions.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

14 commentaires

  • alboran

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Il est dommage que la grande aviation soit imperméable au système naturel , celui des oiseaux ,donc !
    La mécanique de vol naturelle est l’inverse de celle de l’avion ,et… c’est elle qui est logique , mais avec géométrie variable à la clef ….Cette MVO va avec la forme d’aile des oiseaux rapides – maritimes ,mais aussi terrestres .L’aviation a « piqué » la solution winglet aux oiseaux lents , à aile droite ,assortie de sis rémiges en éventail double -tout ça avec une raison aérodynamique . Donc efficacité partielle …
    Et ce serait bien qu’elle considère la vraie solution rapide : aile haute en « M2 » (M vu de face ,et de dessus ,style mouette) ,ou « M3 » style albatros , la plus aérodynamique . Avec la GV ( le 777 s’en rapproche , donc ) , la solution serait :moins d’envergure ,et de poids , et plus de dérive ou presque ,si on regroupait la propulsion dans l’axe ( style SF50 ).
    Voici les joies de Dame Nature ! (cf mon projet de bizjet )

  • gerardweber

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Errare humanum es…
    désolé pour cette erreur et rendons a Douglas son DC10 et à Lockeed son Tristar……..

  • Pat

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Oui ! .. je me rappelle de cet engin etraordinaire construit par Mc Donnel-Lokheed 🙂

  • Lou Ravi

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Coté planeur le Stemme Allemand voit ses ailes se replier vers l’arrière, le Phoebus Suisse lui replie ses ailes le long du fuselage, l’ASW 28 a des bouts d’ailes removables, etc… Ce ne sont pas les bonnes solutions qui manquent.
    Dire que, sur un avion commercial, une semblable innovation va assurer la sécurité des vols, c’est une autre histoire…

  • RATEL

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    c’est très bien pour la recherche, ayant visité cette grande entreprise LIEBHER, c’est un excellent choix!!!!
    la technologie nouvelle sur les aéronef va nous surprendre de plus en plus!!!!! bravo à tout les ingénieurs de LIEBHER. et tous les autres également!!!!

  • avia

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Question comparaison :

    Sur quelle aile s’exerce les plus fortes contraintes ? Un super Hornet de combat ou un gros liner ?

    En tous cas je pense que les esprits sont au conservatisme, et comme l’idée de moteurs électriques pour assurer les déplacements au sol, cette idée risque de rencontrer beaucoup d’obstacles avant de s’imposer.

    Côté esthétique, c’est sur que ça donne une belle allure !

    Bonne journée

  • Trebor

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Je trouve ce dispositifs ingénieux. L’aile de ces deux versions n’aura rien à voir avec l’aile actuelle et devrait prendre environ la même quantité de fioul. Et je ne vois aucune difficulté pour une conception fiable des bouts d’ailes pliantes, à l’ère du 21ème siècle.

    De plus, les motorisations actuelles sont moins gourmandes alors, ce sont des signes positifs sur toute la ligne.

    Et pour nous, on peut espérer un vent dans le dos d’Airbus, une incitation à l’innovation qui y est déjà bien installée.

    Que des signes positifs pour l’aéronautique !

    • gerardweber

      Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
      Cette idée est peut-être bonne, par contre, il ne faut pas négliger la difficulté de conception et de réalisation, car il faut trouver et surtout valider un concept dont le taux d’ échange en terme de masse/gain de performance est loin d’être trivial.
      a priori, cela ressemble un peu à comment faire simple quand on peut faire compliqué,mais attendons pour voir si cela se concrétise auprès des clients que sont les compagnies….

  • Un "ancien" qui se souvient

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Boeing aurait-il la mémoire si courte que cela ???
    Les presqu’anciens dont je fait partie se souviennent qu’au lancement du 777, cet avion était déjà proposé avec une option d’ailes repliables qui n’a été acheté par aucune compagnie aérienne… En cause : le prix, le poids et la sécurité.
    Pour des raisons de simplification et de sécurité l’extrémité de voilure censée se replier ne contenait pas de carburant.
    Quand Boeing a fait évoluer le 777-200 puis le 777-300 en versions à rayon d’action allongé, une des astuces a été de supprimer cette option de repliage des ailes, et de remplir l’extrémité de voilure avec du carburant…
    Alors pourquoi retenter l’expérience ?
    Peut-être que l’option vendue 2MUSD à l’époque, sans parler du surpoids est maintenant beaucoup moins chère et beaucoup plus légère ?
    En tous cas bon courage à Liebherr pour la certification du dispositif…

  • chiefpilot

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Pourquoi Airbus n’a pas adopté ce procédé avec l’A 380 qui fait plus de 79 m d’envergure ? d’autre part les Antonov AN 124 , qui ont 73 m d’envergure se posent aussi quotidiennement sans problème sur tous les aéroports du monde .Ma question est de savoir si cela ne va pas alourdir considérablement l’aile….

    • Pilote

      Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
      Airbus ne l’a pas fait car aujourd’hui, l’aile de l’A380 maximise l’emport de carburant. Sur le 777X, il rallonge l’aile pour la replier, et ainsi rester à carburant équivalent. Il aurait fallu allonger encore l’aile de l’A380 et la ramenée à 79m repliée pour que ce système ait du sens, en terme de préservation de l’équilibre carburant/taille/distance franchissable, prix…

  • Seb

    Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
    Il ne faudra pas non plus une extrême puissance hydraulique ni une fiabilité sans faille pour la seule fonction de devoir replier les extrémités. Restées en position déployées, ces extrémités ne poseront aucun problème pour le vol et le roulage au sol et ne bloqueront pas l’appareil au sol. Mis à part le côté gadget qui permet de ne pas modifier la porte du hangar, les échaffaudages de ces derniers devront tout de même être adaptés…

    • gerardweber

      Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
      Sur ce système, ce n’ est pas le défaut de déverrouillage qui est à redouter car il ne compromet pas la sécurité et n’aurait pour conséquence que quelques désagréments de compatibilité aéroportuaire.
      C’est la défaillance de verrouillage en vol qui est à sécuriser et à bétonner car on a déjà vu des défaillance de systèmes de ce type: porte cargo des DC10 Tristar par exemple….

    • JM

      Liebherr fournira le dispositif de repliage d’aile du 777X
      Un DC10 Tristar ? vraiment ?
      Ce doit être une belle machine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.