cfadelaerien

Accueil » Industrie » Le Rafale fait les affaires de Dassault

Le Rafale fait les affaires de Dassault

Au 31 décembre 2017, Dassault avait en commande 101 Rafale et seulement 52 Falcon. Le militaire tire le civil. En deux ans, l'avionneur français enregistre aussi 15 annulations de Falcon 5X.

En 2017, Dassault a livré 8 Rafale à l'Egypte. © A. Pecchi / Dassault Aviation

La force de Dassault a toujours été sa dualité. Les résultats commerciaux enregistrés par l’avionneur français en 2017, le démontrent une nouvelle fois. Alors que dans les années 2000, quand le monde se désintéressait du Rafale, les avions d’affaires faisaient les beaux bilans du constructeur. Depuis la crise financière de 2008 et surtout l’ouverture du carnet de commandes export du Rafale, la situation s’est radicalement inversée comme l’illustrent les résultats de l’exercice écoulé.

En 2017, Dassault a décroché 41 commandes de Falcon. C’est mieux qu’en 2016 avec seulement 33 unités. Le Falcon 5X en grande difficulté, arrêté depuis, a déploré 3 annulations en 2017 (12 en 2016). Le constructeur a livré l’année dernière 49 Falcon, soit autant qu’en 2016, mais aussi 4 de plus par rapport à ce qu’il avait prévu.

Côté Rafale, Dassault a fini l’année 2017 en force avec la signature, en décembre, d’un accord sur la levée de l’option de 12 Rafale. Le constructeur précise que cette commande sera enregistrée lorsque qu’il aura reçu le premier acompte. Pour mémoire, 36 Rafale Inde avaient été pris en commandes en 2016.

Dassault a livré 9 Rafale (1 à la France et 8 à l’Égypte) en 2017, conformément à ses prévisions, contre 9 Rafale (6 à la France et 3 à l’Égypte) en 2016. Il a également livré à la France, en 2017, 1 Rafale Marine rétrofité au standard F3.

Au 31 décembre 2017, le carnet de commandes de Dassault porte sur 101 Rafale (31 France et 70 Export) et 52 Falcon (incluant des Falcon 5X), contre 110 Rafale (32 France et 78 Export) et 63 Falcon au 31 décembre 2016.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

768997c4a0c43912401c9079708b713azzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz