Accueil » Robin New Aircraft livre son premier DR400

Robin New Aircraft livre son premier DR400

Vendredi 16 mars 2012, Robin New Aircraft a remis les clés d'un DR400-120 neuf au Centre d’aviation du bassin de Briey. Il s’agit du premier avion livré par cette nouvelle société qui a vu le jour dans les anciens ateliers d’Apex.

19.03.2012

Cela faisait quatre ans qu’un DR400 neuf ne s’était pas envolé de la piste de l’aérodrome Dijon-Darois. L’événement a eu lieu, le vendredi 16 mars 2012, date de la première livraison effectuée par New Robin Aircraft, société créée en mai 2011, sur les cendres d’Apex. L’heureux propriétaire (l’expression est consacrée…) est le Centre d’aviation du bassin de Briey, basé à Doncourt-les-Conflans (Meurthe-et-Moselle). Depuis la liquidation d’Apex, en 2008, plus aucun avion Robin n’était sorti des ateliers historiques des Avions Pierre Robin.
Les locaux étaient occupés par CEAPR qui avait repris la distribution des pièces de rechange des DR400 et autres modèles de la famille. Cette livraison officialise le retour du DR400 sur le marché des quadriplaces monomoteurs.

New Robin Aircraft est une toute jeune société dirigée par Daniel Triques qui était responsable de la production d’Apex, au moment de la liquidation. Embauché en 1970 par les Avions Pierre Robin, Daniel Triques a fait sa carrière aux côtés de Pierre Robin, Chris Heintz et Guy Pellissier. C’est avec ce dernier qu’il a lancé, l’année dernière, New Robin Aircraft. Triques a, aujourd’hui, en charge la partie technique et Pellissier la partie commerciale. Triques est également le directeur technique de CEAPR, société qui appartient à Bernard Thiriet et dont Pellissier est le conseiller. Robin NA et CEAPR qui partagent les mêmes locaux sont étroitement liées.

CEAPR produit et commercialise les pièces de rechange des avions Robin. Cette activité représente 85% de son chiffre d’affaires (les 15% restants sont réalisés avec le retrofit de moteur diesel Thielert sur les Ecoflyer). CEAPR fournit les pièces et sous-ensembles à Robin NA qui les assemble. Les effectifs cumulés des deux sociétés devraient atteindre une trentaine de personnes avant l’été 2012.
La structure sera alors dimensionnée pour produire deux avions par mois. C’est à ce niveau que se situe le point d’équilibre de l’activité estime Guy Pellissier qui ne se hasarde par à avancer des chiffres de ventes. « Tant que nous n’avons pas sortis nos premiers avions, nous ne pouvons pas le savoir. Quand nous aurons commencé les livraisons, il se passera un déclic dans la clientèle et nous pourrons alors découvrir ce qu’il y a devant nous », affirme-t-il. Daniel Triques est également prudent. C’est dans les mois qui viennent qu’il pourra mesurer l’impact de quatre années d’absence sur le marché, confie-t-il.

Le DR400 de l’aéro-club de Doncourt-les-Conflans ressemble aux derniers DR400 livrés par Apex. La priorité de Guy Pellissier et de Daniel Triques n’a, à l’évidence, pas été l’innovation. Ils se sont concentrés sur la remise en marche de l’outil de production et sur le dimensionnement de l’entreprise. Les deux hommes ne promettent pas de révolution, mais des retouches rapidement. « Notre démarche est l’optimisation pour gagner en performance » affirme Daniel Triques. C’est ainsi qu’un nouveau cône en carbone avec flasque intégrée doit équiper les prochains avions. « Il est prêt à monter. Le gain de poids est de l’ordre de 400 grammes, soit un tiers de la masse totale. Nous allons rechercher des gains de masse partout où cela est possible. Grâce à un nouveau drapage, nous avons mis au point des nouvelles carènes de roues plus légères également ».
Par ailleurs, Robin NA entend offrir une liberté totale dans le choix des équipements du tableau de bord. « Le tableau de bord est à la carte », résume Guy Pellissier qui annonce que le Garmin 500 et l’Aspen Evolution 2500 sont en cours de certification sur le DR400.

D’ici au mois de juin, Robin NA et CEAPR prévoient de livrer un avion par mois.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

29 commentaires

  • rouletabille

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    @PAT = pour la durée de vie d’un longeron carbone,, il ne faut pas comparer celui d’un avion de voltige qui a des contraintes très importantes à celui d’un avion de tourisme..

    sur un DR 400, il y a bien d’autres solutions d’ allégement, un exemple = utiliser l’ Oratex, c’est ( très ) facile , le gain de poids est une évidence, ainsi que pour le prix , et le temps de pose ( peinture comprise !..au choix, y compris la décoration )

    2 – pour la motorisation, il y a une solution très simple, vous achez un KIT de DR 400 ou mieux 500, et vous le montez en construction amateur ( l ‘entoilage suivant la formule ci-dessus est compris dans les 51 % à votre charge ) …ainsi que la motorisation…il existe de très bons moteurs que vous pouvez monter sans contrainte particuliere ( sauf vol de nuit et IFR ) ils consomment beaucoup moins, ( même en essence ) et l’ entretien est celui correspondant à une voiture…pas à un avion certifié !

    Mais, j ‘insiste, il faut construire au moins 51 % ( temps passé c’est un impératif ) l’ installation du moteur ( et capots ) ,,sont inclus.

    Si vous voulez en savoir plus et sortir du carcan et des prix du CDN , autorisez Gy Roy à me communiquer votre email.

  • LePaillote

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Bonjour.

    C’est un « déterrage de sujet » je sais, mais pourquoi pas une année après!

    Je suis toujours étonné qu’en 2013 l’on en soit toujours à équiper nos appareils de moteurs amérloques de 5.4 litres de cylindrée qui dévorent au bas mot 30 litres d’avgas à l’heure…

    Vu l’importance du poste carburant pour les clubs et les amateurs, sans compter le prix du produit et d’une station d’avitaillement aux normes, ne pourrait-on pas imiter l’extraordinnaire bouillonnement créatif qui agite le monde de l’ULM 3 axes? En 2013 on y trouve de véritables petits avions, sans compter les LSA.

    Le développement de moteurs y va bon train, que ce soit Rotax ou des italiens qui partent d’une feuille blanche, ou d’autres qui avionnent des blocs Mercedes-Benz de 2.2 ou 3.9 pour sortir 150 Cv ou 300 Cv… au gazole de station service routière!

    L’étape suivante à mon humble avis de PP serait de voir ce qui se passe ailleurs dans le monde du monomoteur diesel tournant au kérozene: du bloc voiture avionné au 2 temps turbo 4 cylindres étoile, puis prévoir une structure annexe pour le rétrofit avec un moteur moderne de ce viel ami qu’est pour moi le DR400!

  • JackyB

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    @Peter

    Il existe un excellent simulateur de vol, totalement libre et gratuit Flightgear pour lequel une équipe française a développé un DR400-120 très réaliste. Téléchargeable ici :
    http://pattenflightgear.wifeo.com/robin-dr400.php

    Tout aero club peut utiliser, en fonction de ses désirs ou de ses besoins en simulation ce logiciel libre.

  • PETER

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Bonjour

    J’ai posé la question suivante au Staff de ROBIN :

    Pourquoi ne concevez vous pas un simulateur de vol basé sur une cellule de
    DR 400, destiné aux aéroclubs ( Achat ou Location ) pour dérouiller les élèves pilotes
    et les fidéliser aux ROBIN. Ce serait tout bénéfice pour TOUS.

    Melheureusent pas de retour.

    PETER

    • cgoa-benoit

      Robin New Aircraft livre son premier DR400
      Bonjour Peter,

      On a récupéré une cellule de DR400 que nous allons transformer en simu…
      Notre idée est de la faire tourner pour les aéroclubs, les collèges (BIA), et toutes manifestations pour faire découvrir le monde aéronautique.
      Nous sommes l’association CGOA hébergé dans l’aéroclub de La Rochelle, voici quelques photos: http://www.cgoa.info/cockpits/dr_400
      On mettra la page à jour…

      A bientôt

      Benoit

  • JEAN

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Très content de revoir des Robins, ayant travaillé en club sur ces avions, ainsi que dans la station Robin à Toussus le Noble …
    Guy Pelissier est-il celui qui se trouvait au salon du Bourget au stand Robin, j’ai dû le rencontrer à cette époque, mais bon ça date …
    Cordialement et longue vie au 400

    jean

  • Gida

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    En dehors des productions de haute technologie, je suis toujours très étonné des prix de vente pratiqués.
    Un DR400 n’est tout de même pas une Bentley.

    Il y a surement des sources de réductions de coûts à mettre en évidence par un audit composé de spécialistes de l’industrie maintenant en retraite, qui seraient ravis d’apporter leur science en la matière, même bénévolement. Ce principe existe déjà et bien des entreprises en ont déjà bénéficié avec succès.

  • Gida

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Je pense à l’acharnement des riverains d’aérodromes pour les questions de bruits.
    Est-ce que des études d’améliorations sont en cours, comme éventuellement des nouveaux types d’hélices ? Tri ou Quadri pales.

  • RoRo

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Dont acte!

  • Gil Roy
    Gil Roy

    @ RoRo
    Pour info : le capital de la société Robin New Aircraft est de 50.000€ depuis le 29 février 2012. G.R.

  • RoRo

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Tout cela est bien fragile… et quand on voit que le capital de la société Robin New Aircraft est de 1 EURO!! c’est à dire moins que l’épicier du coin… il n’y a pas de quoi être rassuré!
    Bonne chance quand même à la société … et aux clients!

  • Pat

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Excellent des DR400 neufs. Pour ce qui est des améliorations c’est vrai qu’un moteur à injection avec double allumage électronique serait plus, maintenant mettre un longeron carbone, bof, si c’est pour jeter la voilure au bout de 7000Hdv comme sur le cap10C, c’est pas terrible.
    Je suis curieux d’avoir des infos du D400 rétrofité garmin500, mais là je crois que c’est Finch aircraft qui a le STC et pas Ceapr.

    • Diciwannteurtitoo

      Robin New Aircraft livre son premier DR400
      Le STC appartient à Gama Aviation (ex- Lees Avionics), certes à la demande de Finch mais n’importe qui peut l’acheter pour un avion… Notre DR400 IFR sort bientôt de chez Robin New Aircraft via CEAPR avec le Garmin 500 et GTN650. Une modification du STC a dû être effectuée pour remplacer le GNS 430, plus produit et depuis peu plus vendu neuf, par le nouveau GTN 650.
      De plus, pour avoir essayer de passer par Finch Aero, je suis très inquiet pour leur avenir et notre club n’a pas voulu prendre le risque de perdre son investissement important de rétrofit dans une société fragile pour le moment qui risque à tout moment de fermer ses portes, mais nous lui souhaitons tout le contraire, car c’est une équipe dynamique et très sympathique.

  • Airthur

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Construire des Régents 180 HP ou 200 HP à injections et glass cockpit pour concurrencer le SR20 c’est une bonne idée , par contre je crains que cette fabuleuse machine de club soit limité à l’IFR de beau temps …
    En espérant que des améliorations arrivent bientôt au DR400 qui apparemment ne vieillie pas tant que ça .

  • rouletabille

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    pour répondre à Pascal, il faudrait en premier en terminer avec les querelles de clocher et les petits chefs qui  » bombent le torse  » et soignent surtout leur ego !
    et virer un certain nombre d’ incompétents qui ne sont là que pour les photos souvenirs !
    mais c’est tout le problème de la démocratie , à partir du moment où il y a un certain nombre de  » gogos  » pour voter pour eux, on ne pourra que mourrir à petit feu !
    à moins que certains soient prêts à refaire un mai 68 de l’ aéro !

  • Pascal

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    bonsoir à vous,
    respect aux hommes
    mais
    on avance ??
    non on ratatouille ce qui existe !
    ou on continu d’alimenter une industrie qui nécessite une énorme remise en cause
    et qui à besoin O2, que l’on ne trouve toujours pas par ailleurs,
    je vous rappelle que sous divers états d’âmes ou divers arguments politiciens;
    la chape de plombs posée sur nos tète de pilote s’alourdi plus vite que nos progrès ou nos désirs..
    alors que faire, honnêtement je n’ai pas la réponse,
    instructeur, je ne peux que regarder et subir ce que l’on m’impose
    en comparaison les adeptes du 4 x 4 ou les motards sont plus fort que nous et même respectés…

  • CHALUMEAU

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    eh oui APEX qui rie et DYN AERO qui pleure ; chacun son tour , effectivement le DR 400 renait doucement a darois grace à l entétement de certains , pourquoi pas ? mais que peut on espérer de nouveau a darois objectivement pas grand chose malheureusement, DYN AERO start up dynamique fétait y a 10 ans son 10 ième anniversaire mais a subi le sort souvent habituel des start up c est à dire patatras ! peut etre trop d ambitions ?? Récemment reprise cette entreprise sera surement moins créative qu avant,industrialiser le MCR 4 S à temps aurait peut etre sauver l entreprise, sans compter que le feuilleton judiciaire entre entreprise n est , je crois pas terminé; c est très dommage ce qui c est passé pour chacune des 2 entrprises, car, chacune en étant mieux gérées aurait pu , par exemple occuper en europe la place qu y occupe aujourd hui tecnam- aujourd hui chacune vit sur son cadavre si je peux m exprimer ainsi mais pour combien de temps ?Nicolas -DIJON

  • Gabriel

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    BRAVO à Daniel Triques et à toute l’équipe ! ! Il faut absolument apporter des innovations sinon ce beau projet va mourir comme les autres. Le longeron en carbone, c’est pour quand? Moteurs à injection en lieu du vieux – et maudit – carbu? Le problème principal de l’aviation générale reste l’environnemental, à cause des nuisances on ferme terrain après terrain, qu’est ce qu’on a fait pour atenuer le bruit? S’il n’apporte pas de réponses dans ces domaines…. cela risque de ne pas survivre.

  • Papajal

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    C’est vraiment une bonne nouvelle
    Il était frustrant pour les clubs de dvoir acheter pour la formation des VLA étrangers alors qu’il y avait à Dijon les moyens de production du meilleur avion-école du monde
    Les instructeurs qui ont eu comme moi le plaisir d’amener au PPL un « binome » de BB
    ont connu l’agrément et l’efficacité des vols de navigation et de perfectionnement en triplace avec permutation Av/Ar à chaque étape.
    Remerciements et félicitations à Daniel Triqués pour avoir relevé le défi envers et contre tout .

  • VAUDE Jacques

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Quel bonheur de voir un hangar plein de DR 400 en cours de construction ou achevés…vous avez dit savoir faire à la Française ? Bravo !
    La cerise sur le gâteau serait qu’un jour prochain puisse naître le DR 2 imaginé par les pères du DR 400.
    Rêvons, ce n’est pas interdit…c’est même recommandé !
    Jacques de LFIS

  • Michel Vedrenne

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Comment se situe Robin New Aircraft par rapport à Aero Finch et ASIFinch, également basés à Darois, qui prévoient de développer et de fabriquer des « DF 400 bois et toile » issus des DR 400 ?
    Info Pilote de novembre 2011 indiquait que Finch Aircraft commercialisait jusqu’alors la gamme des DR 400 produite par CEAPR.

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Robin New Aircraft livre son premier DR400
      Il y a effectivement eu une tentative de partenariat entre CEAPR et Finch Aircraft. Elle s’est conclue, en 2011, par un divorce. Dans ce partenariat, Finch devait commercialiser les DR400. Après la rupture du contrat, CEAPR a donné naissance à Robin new aircraft et Finch a créé Aero Finch dans le but de construire des DR400 et de les commercialiser. Reportez-vous à nos articles antérieurs. Tout est décrit dans le détail… Gil Roy

  • André

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    J’ai eu une fois l’occasion de visiter l’usine de Darois ! J’avoue que j’ai eu pas mals de préjugés auparavant, mais quand j’ai vu l’adresse et le soin de chaque compagnon, j’en suis reparti en me disant que chacun d’eux méritait d’être un « ouvrier de France » ! Ce zinc est vraiment un aboutissement et qui n’est pas du au hasrad mais à plus de 30 ans de remise en question, et je ne peux que souhaiter à cette équipe le meilleur, car elle le mérite, surtout mondialement !

  • Olivier

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    C’est vraiment plaisant de voir de bonnes nouvelles du côté de Robin. Juste une petite question : Y a t’il des DR 400 certifiés IFR ?

    • Diciwannteurtitoo

      Robin New Aircraft livre son premier DR400
      Oui, et notre DR400 retrofité Garmin 500 + GTN 650 IFR arrive à l’Aéroclub Dassault Ile de France courant mai 2012 pour la formation IR National…

    • FB

      Robin New Aircraft livre son premier DR400
      Oui, biensur.
      Il suffit de l’équiper comme il faut.
      Nous avons un DR400-500 IFR.

  • stephane

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    bravo a l’équipe Robin et bonne chance!!

  • magiq

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Bravo et bonne chance ,le DR 400 c’est un des meilleur avion de club .

  • ian

    Robin New Aircraft livre son premier DR400
    Il est des nouvelles bien plaisantes à apprendre, et constater qu’un DR400 est toujours crédible à la vente en 2012 (ce dont je ne doute pas) force mon respect à l’égard d’une machine née cohérente, ce qu’elle n’a cessé de prouver. Par ailleurs, je souhaite ardemment à cette entreprise de trouver sa place dans le contexte économique du moment. merci Gil pour cette news, affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.