bose A20

Accueil » Industrie » Safran confirme son intérêt pour Zodiac Aerospace malgré le recul de son résultat opérationnel

Safran confirme son intérêt pour Zodiac Aerospace malgré le recul de son résultat opérationnel

Zodiac Aerospace fait état d’un chiffre d’affaires en baisse de -2,6% au premier semestre 2016/2017 par rapport au premier semestre 2015/2016 et d’une baisse de -10% de son résultat opérationnel. D’où l’anticipation d’une baisse significative de son résultat (ROC) pour l’exercice en cours et la prise de position immédiate de Safran, engagé dans le rachat de Zodiac Aerospace.

Pour Safran, les résultats rendus publics par Zodiac Aerospace "constituent un fait nouveau par rapport aux éléments disponibles préalablement à l‘annonce du projet d'acquisition de Zodiac Aerospace par Safran le 19 janvier dernier". © Zodiac Aerospace

Dès la publication des résultats de Zodiac Aeropsace, Safran a déclaré que ces informations « constituent un fait nouveau par rapport aux éléments disponibles préalablement à l‘annonce du projet d’acquisition de Zodiac Aerospace par Safran le 19 janvier dernier ». Le groupe « confirme l’intérêt stratégique de l’acquisition » et « confirme sa confiance dans sa propre capacité de redresser les marges opérationnelles des activités actuellement en difficulté ».

En début de semaine, Safran a annoncé qu’il avait obtenu un prêt-relais de 4 milliards d’euros pour financer en partie le rachat de Zodiac Aerospace. L’objectif est de financer la partie en numéraire de l’opération ainsi que le versement du dividende exceptionnel avec sa trésorerie disponible (incluant les futurs produits de cessions de Safran Identity & Security). Il utilisera également ses lignes de crédit disponibles.

Zodiac Aerospace vise toujours un retour à la rentabilité en 2020

En ce qui concerne ses mauvais résultats du premier semestre de l’exercice en cours, Zodiac Aerospace met en cause « des difficultés industrielles rencontrées par Zodiac Seats UK et Cabin », et « un marché atone pour les hélicoptères, l’aviation d’affaires et régionale ». La branche Zodiac Cabin a enregistré un chiffre d’affaires en baisse de -4,5% : « la branche a continué de supporter, comme convenu, la montée en puissance de l’A350XWB, qui a généré des surcoûts importants au premier semestre ». 
Quant à la banche Zodiac Seats, son chiffre d’affaires a reculé de -5,3% : « Zodiac Seats reste toujours confronté à certaines difficultés industrielles, essentiellement au Royaume-Uni (Cwmbran), ce qui génère d’importantes perturbations et retards qui sont actuellement traités ».

Zodiac Aerospace affirme que « les difficultés conjoncturelles et les obstacles industriels rencontrés par Seats UK et Cabin n’affectent pas notre ambition de revenir à la rentabilité historique » d’ici l’exercice 2019/2020. Safran promet de le soutenir dans ses efforts.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910
siae

Sur Facebook