Accueil » Safran propose une solution d’électrification du train d’atterrissage avant

Safran propose une solution d’électrification du train d’atterrissage avant

Le système d’actionnement électro-hydrostatique EHA de Safran Landing Systems testé sur banc d'essai. © Safran

Safran Landing Systems, spécialiste des systèmes d’atterrissage et de freinage, a mis au point une solution inédite d’électrification des fonctions d’orientation des roues et d’extension-rétraction du train d’atterrissage avant. Une offre destinée aux futurs courts, moyens et longs courriers.

Aujourd’hui, les fonctions d’orientation des roues et d’extension-rétraction du train d’atterrissage avant s’effectuent grâce à l’énergie fournie par le circuit hydraulique de l’avion, un réseau de conduites complexe et volumineux. Le système d’actionnement électro-hydrostatique EHA de Safran Landing Systems sera, quant à lui, connecté au réseau électrique des avions. L’orientation des roues et l’extension-rétraction du train avant seront ainsi réalisées grâce à la puissance hydraulique générée localement, à la pointe avant de l’appareil, par une pompe électrique (motopompe) alimentée par le réseau électrique de l’avion.

Cette solution offre l’avantage de conserver la puissance d’actionnement inégalée de l’hydraulique, tout en contribuant à l’électrification des avions. Ce faisant, elle garantit une consommation de puissance limitée au juste besoin. Elle simplifie également l’architecture de l’appareil et offre des gains de masse. « Plug-and-play », elle s’intègre aisément à l’atterrisseur affirme Safran et reste accessible, facilitant notamment les opérations de maintenance. Par ailleurs, grâce à sa modularité, le système EHA de Safran Landing Systems s’adapte aux différents besoins des avionneurs, tant en termes d’architectures avion que d’interfaces systèmes.

Cette innovation résulte d’un partenariat avec Safran Electronics & Defense, pour l’électronique de contrôle de l’actionneur électro-hydrostatique, et Safran Electrical & Power, pour l’électronique de puissance et les harnais électriques.

Les essais systèmes d’extension-rétraction et d’orientation ont été effectués sur les bancs DELTA (Démonstrateurs Electriques de Train Avant) de Safran Landing Systems. La fonction extension-rétraction a notamment été testée sur une plateforme mêlant cobotique et exploitation de la donnée, intégrant une soute de train et simulant les conditions de vol de l’avion, telles que les charges aérodynamiques exercées sur les trappes et l’atterrisseur ou encore les températures extrêmes.

Cette première solution d’électrification du train d’atterrissage avant vient compléter l’offre de Safran de systèmes visant à électrifier l’avion dont fait également partie sa solution de roulage électrique, « e-taxi », en cours d’optimisation. Selon Safran, le système de roulage électrique « e-taxi » développé par Safran Landing Systems permettra de réduire sensiblement les émissions de CO2 (- 61 %) et de NOx (- 51 %) liées aux déplacements au sol des avions, tout en réduisant la consommation de carburant jusqu’à 4%.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.