Accueil » Sortie d’atelier pour le Twin-R de Dyn’Aero

Sortie d’atelier pour le Twin-R de Dyn’Aero

Le bimoteur de Christophe et Pierre Robin a fait son « roll out », sous la neige à Darois.

Le « roll out » est une étape cruciale dans tout programme aéronautique. Il annonce l’imminence du premier vol. La sortie d’atelier du prototype enclenche le compte à rebours. Ce n’est alors plus qu’une question d’heures, de jours ou de semaines avant le jour-J. Dans le cas du Twin R de Dyn’Aero, il devrait plutôt s’agir de jours. « L’avion est en cours de finition et les premiers vols, initialement prévus d’ici la fin de l’année, devraient sans doute avoir...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

12 commentaires

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Dynaero est una catastrophe!
    On a acheté un MCR01. Nous ne sommes pas contents de la facon comment Dynaero traite ses clients. Pas de service du tout: personne ne rèpond au tel, pas de réponse aux e-mail….
    Dynaero n’est pas capable de faire un simple overhaul à une hélice (ça fait un an (!) qu’ils ont notre hélice est rien c’est passé)…

    Il faudrait travailler plus est mieux sur les modèles existantes et resoudre les problèmes existantes et surtout ameliorer beaucoup le service aux clients avant des sortir des nouveaux avions…

    Nous n’achaterons jamais plus un avion chez Dynaero. Les avions sont trés bien, mais le service et le support des clients est une catastrophe!

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    On ne comprend pas bien si c’est un biplace ou un quadriplace …

    Répondre
  • par Sylvain Troncia Aerobache

    Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    Sympas l’aventure Robin’s continue, on a l’impression de revivre les premières lectures, de nos premiers instants aéronautique.
    Belle photo qui s’ajoute a l’album d’une vie aero bien remplie.

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    OUI pour un bimoteur.
    17 000 heures de vol dont seulement 8 en monomoteur de nuit en début de carrière.
    Non je ne ferai pas de survols maritimes, de forêts ou autre survol inhospitalier en monomoteur.
    Bravo pour ce beau petit bimoteur et 180 Kt, c’est bien.

    Répondre
    • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
      Aucun problème, si le marché et le marketing veulent un bimoteur. Les motoristes doublent leur chiffre d’affaires.

      Mais l’équation est beaucoup plus complexe qu’un doute de statistique de fiabilité sur la mécanique ou l’électronique, car il y a ce facteur humain. Cet aspect s’intéresse bien plus à l’interaction entre l’homme et sa machine (qu’il croit plus sure, bimoteur) ou ses moyens de navigation (dits plus modernes, GPS) qui l’encourage vers l’utilisation inadéquate de ses moyens qui devient un facteur contribuant à « poursuivre » en milieu inhospitalier. Le marketing s’occupe des profits de la vente d’un produit où c’est bien l’homme conditionné qui achète le produit « dit plus sûr ». Mais ici, c’est plutôt au BEA d’apporter les réponses raisonnables.

      Noël

      PS: pour ma curiosité naïve, le TBM 850 peut-il voler de nuit en milieu inhospitalier ?

      Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    On dira simplement que c’est une machine excessivement rapide qui devrait flirter avec les 180 noeuds en atmo et 205 noeuds en turbo (plein gaz). vu dans un document « mcr_42s_prestanda.pdf » avec le logo de dyn aero trouvé sur un site suédois, écrit en juin et complété en novembre 2009.

    Mais si je devais choisir un Robin rapide, ça serait un MCR 4S R180 avec un bon parachute de secours et un bon silencieux Chabord. Malheureusement, sa VNE est bien basse, le voyage n’est pas vraiment sa mission. Ou alors, mieux, un avion américain avec un seul moteur (américain, sic) de 200 ch (et un parachute de secours).

    Car deux moteurs, c’est emm…. c’est deux fois plus de boulot de surveillance, donc de distraction, deux niveaux d’huile, deux surveillances de fuite d’eau, donc plus deux fois plus de risques, un cockpit avec deux fois plus de manos, deux manettes de gaz et deux fois plus d’erreur humaine ? Si en plus il fallait un parachute de secours, ça serait bien un comble, car on le sait tous très bien, les moteurs se parlent toujours entre eux, si un cafouille, l’autre l’imite. Il y a beaucoup à écrire sur la fiabilité des doubles ou triples fonctions à bord de ces véhicules. Les ingénieurs ont exagéré pour des pures raisons qui dépassent la technologie moderne sous la pression du marketing. Une chose certaine, on ne me fera pas mettre deux bielles par piston pour raisons de fiabilité, car il existe un autre truc pour que ça tienne.

    Sujet à part, Messieurs Robin ont du faire ce choix d’avion pour une réponse au marketing pour une mission précise et que le choix technologique s’est porté sur ce genre de machine bimoteur ?

    Le seul truc qui me surprend sur les photos de l’avion, normalement les Rotax sont des moteurs à plat de plan de symétrie verticale passant par l’hélice, la partie cylindre est refroidie par air et je ne vois qu’un seul « canal » de refroidissement des cylindres et à toujours coté droit pour les deux moteurs. Il s’agit certainement encore de capots maquette sur lequel on a fait un premier « trou » pour voir …

    Bon chance messieurs Robin. maintenez vivant cet esprit aéronautique en France. Il faut du courage. En Italie, ça semble bien se maintenir en apparence. Ils ont réussi à y maintenir aussi une industrie des motocyclettes. Sans oublier l’Allemagne et l’Autriche qui construit des petits avions qui se vendent bien, bien sûr.

    cordialement. Noël

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    Un Bi-moteur me paraît incontournable pour voler ou écoler en toute sécurité de nuit ou en IFR. La vie d’un homme vaut plus que d’être pendu à un seul moteur certifié ou pas.
    En ces moments de crise économique, voler devient un luxe si on ne vole pas économique. LM BI-MOTEUR, bravo..

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    Moi j’y connais pas grand chose, oui c’est publié avant la date et puis alors ?, pour l’hélice il parle d’un pas variable si j’ai bien vu, et pour ma part je trouve cet appareil d’un grande beauté, il présente vraiment bien, et puis pour avoir pris les commandes d’un DR 380, j’affectionne ce genre d’avion.
    Je souhaite à ce père et son fils que ce soit a 100/100 une réussite et que leur appareil connaisse un grand succès.
    Joani

    Répondre
  • A benoit
    Même pour 1 personne, 2 moteurs ca peut être très utile….Surtout quand l’un des deux tombe en panne, et qu’il ne fait pas grand beau temps ou que vous êtes au choix au dessus de la mer / d’une foret / d’une montagne….

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    Comment mettre une hélice en drapeau sur un pas fixe en cas de panne d’un moteur ?

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    Joli, mais je n’ai jamais compris l’intérêt d’un bimoteur pour transporter 4 personnes … effet de mode (comme le Da-42) ?

    Répondre
  • Sortie d’atelier pour le Twin R de Dyn’Aero
    « …Le bimoteur est sorti d’atelier le 10 décembre 2010…. »

    Annoncer cela le 6…..trés fort ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.