Accueil » Industrie » Succès du tout premier lancement d’Ariane 6

Succès du tout premier lancement d’Ariane 6

Le lancement réussi d’Ariane 6 marque l’accomplissement d’une aventure technique et technologique exceptionnelle et le début d’une longue histoire autour de l’exploitation du nouveau lanceur européen © ESA

Ariane 6 a décollé du centre spatial de Kourou, le 9 juillet 2024, à l’heure prévue (21 h heure de Paris). La filière spatiale européenne souffle.

« Le lancement d’une toute nouvelle fusée est un événement rare dont le succès est loin d’être garanti. Assister à cet événement historique qu’est le décollage – réussi – du lanceur européen Ariane de nouvelle génération, grâce auquel l’Europe va retrouver son accès à l’espace, est pour moi un grand privilège », a déclaré Josef Aschbacher, Directeur général de l’ESA, l’agence spatiale européenne. « Un vol inaugural est l’aboutissement d’un immense projet pour lequel des milliers de personnes ont travaillé sans relâche pendant des années ; la parfaite réussite de ce premier vol illustre le dévouement de ces personnes et démontre l’excellence des compétences techniques de l’Europe. Cela n’a pas toujours été facile, mais leur persévérance a été payante. »

Ce vol inaugural – baptisé VA262 – est un vol de démonstration destiné à tester la capacité du lanceur à s’extraire de l’attraction terrestre ainsi que son comportement en vol.  Néanmoins, plusieurs charges utiles ont pris place à bord.

Un peu plus d’une heure après le décollage, la première série de satellites embarqués sur Ariane 6 a quitté l’étage supérieur de la fusée pour rejoindre une orbite à 600 km de la Terre. Des satellites et des expériences développés par diverses agences spatiales, entreprises, instituts de recherche, universités et jeunes professionnels figurent parmi les passagers de ce premier vol.

Ce premier vol a, non seulement permis de démontrer l’aptitude au vol de la fusée, mais aussi de tester le pas de tir et la séquence des opérations au sol au Centre spatial guyanais. La nouvelle zone de lancement spécialement conçue pour Ariane 6 et réalisée par le Centre national d’études spatiales (CNES) permet une rotation plus rapide entre deux lancements.

À l’occasion du lancement, Philippe Baptiste, Président-Directeur général du CNES, a déclaré : « Ce premier lancement réussi d’Ariane 6 redonne enfin à l’Europe sa capacité d’accès à l’espace. »

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

5 commentaires

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Comment peut-on être compétitif si le porteur ne revient pas se poser pour d’autres missions ?

    Répondre
  • Cocorico 👍👏
    Il y aurait bien eu un micro-souci en fin de mission, mais chut 😉

    Répondre
  • par gweber@laposte.net

    Bravo aux équipes européennes pour ce tir magnifique réussi à presque 100%.
    Je sais que la notion de succès est un peu différente depuis quelques années avec notamment SpaceX.
    La mission comportait 3 reallumages du Vinci et le dernier n’a pas pu se faire entraînant l’échec du lancement des 2 petites capsules de rentree.
    Il faudra comprendre et remédier à cela pour avoir une vrai notion de bus qui est la particularite essentielle de cet étage supérieur.
    Bon courage pour la suite et encore bravo Ariane 6!

    Répondre
  • VA 262… comme le Me 262 !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.