Accueil » Un sixième Beluga XL pour Airbus

Un sixième Beluga XL pour Airbus

Airbus vient d'annoncer que la flotte de Beluga XL comportera six appareils alors que seulement cinq étaient prévus jusqu'à présent. Par cette annonce, Airbus confirme ainsi son modèle logistique et son optimisme sur son avenir industriel. Le sort prévu pour les Beluga ST pourrait également évoluer.

11.04.2019

Les deux premier Beluga XL côte à côte. © S. Ramadier/Airbus

Avec cette flotte plus étoffée, les liaisons entre les différents sites de production du constructeur européen pourront donc être plus intenses ou effectuées avec plus de souplesse.

Entrée en service en 2019

Aujourd’hui, le premier Beluga XL construit sur une base d’Airbus A330 poursuit ses vol d’essais afin d’obtenir la certification du type. Il devrait entrer en service d’ici la fin de l’année 2019. Le deuxième exemplaire est sorti de l’atelier de peinture il y a quelques jours et les six avions seront tous opérationnels en 2023. Ces appareils pourront convoyer des pièces dont les gabarits les rendent incompatibles avec les cinq A300-600ST Beluga ST actuellement en service, une flotte  qui effectue chaque mois environ 1000 heures de vol.

Le sort des Beluga ST

En ce qui concerne les Beluga ST actuels, alors que leur retraite était annoncée, Airbus annonce avoir aussi changé ses plans et plusieurs scénarios sont à l’étude : Proposer les services de ces appareils aux différentes divisions du groupe Airbus ou les rendre  disponibles pour des affrètements à la demande. Selon leur exploitant actuel, ces appareils entrés en service il y a 20 ans pourraient encore « voler une à deux décennies. »

Ces appareils pourraient aussi être revendus à des opérateurs ayant des besoins de transport hors-gabarit car si la charge utile des Beluga ST n’est que de 47 tonnes, peu d’avions peuvent égaler les 1400 m3 disponibles.

Les marchés possibles pour ces appareils sont peu nombreux mais on doit se souvenir, par exemple, que la NASA exploite le dernier Super Guppy (N941NA, ex F-GEAI), acheté justement auprès d’Airbus, pour ses liaisons entre Houston et le Kennedy Space Center.

 

Frédéric Marsaly

 

Premier vol de 4 heures pour le BelugaXL d’Airbus

 

Le troisième homme du Beluga débarqué

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

10 commentaires

  • JEAN-LUC SOULLIER

    Pour les afficionados des SGT 377 je ne peux que recommander l’ouvrage de référence de mon ami Daniel Mechain aux éditions Cépadues « la légende des Guppy ».
    Je précise que ce petit de coup de pub est parfaitement désintéressé et que l’ouvrage en question, très technique, parfaitement documenté, comportant de nombreux interviews in situ d’acteurs de la saga (dont certains disparus de nos jours) est à peu près exhaustif sur le sujet.
    Manquerait un autre ouvrage, sur l’exploitation en Europe celui-là, mais je ne vois pas trop qui osera se lancer dans une aventure que je qualifierai de « semi périlleuse ».

  • Dominique de Champeaux

    J’ignorais qu’un Guppy (ex-Airbus qui plus est) continuait de voler (donc pour la NASA)…. Cette nouvelle me fait très plaisir ! Peut-être le verrai-je lors d’une prochaine visite au Kennedy Space Center ?

    • Frédéric Marsaly
      Frédéric Marsaly

      On a plus de chance de le voir à Houston. Il est aussi apparu il y a quelques jours à l’Airshow organisé sur la base de Travis en Californie.

  • 2 super guppy ont été construits par UTA !

    • Frédéric Marsaly
      Frédéric Marsaly

      le F-GDSG actuellement préservé à Hambourg et l’ex F-GEAI dont il est question dans l’article et toujours en service avec la NASA. On goûtera l’ironie de constater qu’Airbus doit une partie de son succès industriel à des avions initialement conçus par son principal concurrent actuel…

      • Quentin Betton

        C’est vrai.

      • Polo

        La modification des Stratocruisers en Guppys fut effectué par Boeing pour les besoins Boeing ?

      • Frédéric Marsaly
        Frédéric Marsaly

        Les Guppy ont été imaginés et conçus par Aero Spaceline pour la Nasa au départ. Mais ils sont tous, à l’origine, des Boeing.

        http://www.marsaly.fr/fred/mriya-dreamlifter-beluga-et-guppy-attention-convois-aeriens-exceptionnels/

      • JEAN-LUC SOULLIER

        Notons qu’à l’époque la (glorieuse) entreprise était relativement honteuse de ses truckers. Des graisseux en uniforme qui déparaient quand même un peu dans le paysage avec leur vieux camion déglingué. Bon, ils étaient chouchoutés (une attitude normale pour des gens qui tenaient chacun un 23eme de l’entreprise dans leurs grosses mains) mais néanmoins planqués sous le tapis. Tout a changé avec l’avènement (non moins glorieux) de la machine maison…. j’ai découvert une perle absolue que je me suis empressé d’acheter (ceci ne dépare en rien l’ouvrage de D.M. qui est plutôt un livre de référence sur le sujet « SGT 377201″, le livre de William Patrick Dean  » Ultra Large Aicrafts 1940-1970″. Un ouvrage très documenté également mais qui laisse passer à travers ses pages le souffle épique des titans de l’époque, Clay Lacy, Jack Conroy, Lee mansdorf, Tex Johnston, Kirk Irwin, Paul Manz et consorts…… Indispensable pour les admirateurs des conquérants de l’impossible et les curieux sur le sujet « Guppy »! (c’est une autre pub gratuite, je n’ai pas pu m’empêcher…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.